• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 16 avril 2009

Archive pour le 16 avril, 2009

Amnistie, amnésie quand tu nous tiens!

said1.jpgMes amis, je suis stupéfait sinon outré de lire et de relire cette infinité de fantasmes qui sont à mon sens opportunistes voire hypocrites à la limite de l’aberration. Drôle d’union qui est celle revendiquée par ces ours polaires dérangés en pleine hibernation prématurée pour ne pas dire programmée et qui aspirent à une douce nuit noire comme leur drapeau pour digérer un fiasco inopiné. En d’autres termes, la rupture a été -cette fois-ci- tellement subite, que docteur S.S na pas eu le temps de dégainer. En revanche, ce Yetti a su, à l’ultime instant, faire parler de lui.

Etrange réveil, étrange timing pour une étrange sollicitation. Pourtant, nous sommes loin d’oublier et encore moins pardonner à cet -iceberg- que le navire démocratique et pluraliste naissant, l’a heurté à plusieurs moments de l’histoire moderne algérienne. Les failles béantes qui furent occasionnées par ces chocs téléguidés et amplifiés témoigneront à chaque virée politique, que Dr Sadi n’a rien de démocrate et ne servira jamais ce prétendu pôle démocratique. L’histoire très récente nous a démontré définitivement, que le RCD et les Arouch et que Oul Ali L’hadi et que Khalida Toumi et que….ne sont que des bretelles qui se croisent et qui mènent et émanent toutes du même boulevard nommé régime despotique auto-proclamé. Cap sur le changement, le vrai avec ceux qui le portent et le transportent dans leurs plus sincères volontés. Votre ami Ahekani

4.500 nouveaux insuffisants rénaux recensés chaque année en Algérie

rein2.jpgPlusieurs spécialistes de renommée mondiale se sont réunis, hier, à l’hôpital de Beni-Messous, à Alger, pour débattre de l’insuffisance rénale qui touche 13.500 Algériens. Selon les statistiques, cette maladie chronique qui se développe souvent sans symptôme touche annuellement 4.500 personnes qui s’ajoutent ainsi à une longue liste de malades qui ne trouvent pas d’organes pour la transplantation. Selon les statistiques, près de six millions d’Algériens présentant un risque d’atteinte rénale et qui nécessitent un suivi médical permanent.

Des travaux de bitumage au cimetière d’El Alia

Les services de la wilaya d’Alger ont effectué hier des travaux de bitumage au niveau du cimetière d’El Alia. Une rumeur circule, depuis hier, à Alger sur la mort du général Larbi Belkheir. Je pense que cette fois-ci c’est sérieux ! El Mouhtarem

Bouteflika et ses 50 ans de service à la dictature

 

boutef.bmpL’histoire retiendra de lui comme celui qui, dès son jeune âge, a confisqué la vraie indépendance politique aux Algériennes et aux Algériens et puis participe activement au coup d’Etat qui a permis l’instauration d’une véritable dictature dont nous récoltons actuellement les fruits, avant de se mettre à son service et la défend à l’échelle internationale. Elle retiendra de lui comme celui qui ne présente aucun idéal philosophique ou politique, n’a formé aucun militant politique de sa vie sauf des opportunistes qui concourent les postes du pouvoir. Elle retiendra de lui aussi comme étant celui qui n’a pas dénoncé ou participé à des crimes politiques commis au temps de sa gouvernance diplomatique. L’histoire retiendra qu’il a  dévoyé la constitution pour se représenter pour un troisième mandat à l’âge de 72 ans. Elle retiendra de lui comme celui qui a construit une des plus grandes mosquées au monde au détriment de nos écoles, nos hôpitaux et de notre justice qui sont devenus des ZOO. Elle retiendra de lui comme celui qui a exclu l’élément essentiel de la société en l’occurrence
la POLITIQUE qui est indispensable pour le fonctionnement normal de la société. Elle retiendra de lui comme celui qui pour le pouvoir a sacrifié l’avenir de toutes les générations futures.

 

Je ne me permets pas de le comparer à ce GRAND HOMME D’ETAT en l’occurrence Hocine AIT AHMED qui après nous avoir libéré du joug colonialiste a continué le combat pour des principes honorables en l’occurrence
la DEMOCRATIE et
la LIBERTE et surtout a combattu ce serviteur de la dictature qui ne mérite que
la POUBELLE DE L’HISTOIRE. 
Enfin, l’histoire retiendra certainement de sa gouvernance l’émergence du phénomène  HARAGA qui exprime parfaitement les résultats de son pouvoir ainsi de la réalité sociologique et politique de l’Algérie de Bouteflika !!!      

Par Mohand Tahar MOHAMMEDI     

Pour renaître, l’Algérie a besoin de tous ses enfants

cartealgerie.jpgSi union, il y aura, elle ne doit avoir comme objectif que celui de sauver l’Algérie. Avant cette union, tout doit être clair entre ceux qui la constitueront. Les ego, les jeux d’appareils, les convictions des uns et des autres, les croyances des uns et des autres, les désirs, les aspirations et les idéologies des uns et des autres doivent être rangés dans un placard, au chaud, jusqu’au moment de la délivrance. Nous n’allons pas encore continuer à se battre en ordre dispersé contre une machine aussi expérimenté, aussi froide, aussi riche, aussi puissante et aussi violente. Le passé nous dit le contraire. L’Algérie ne refuse aucun de ses enfants. L’Algérie n’a rien à avoir avec ses fils et ses filles qui la volent, qui la violent et qui la massacrent.

L’Algérie restera même s’il ne restera plus aucun Algérien et aucune Algérienne qui l’aimera, qui la respectera et qui l’honorera. L’Algérie ne nous refuse rien de ce qu’elle possède, elle a mis tout son coeur entre nos mains, donc, c’est à nous de la préserver, de la protéger et de l’aider à prospérer. L’Algérie a accepté ses traîtres et ses soldats et ses libérateurs. C’est aux hommes sincères, justes, honnêtes et qui veulent la servir de la purifier de cette racaille qui la salissent sans honte, de ses vampires qui sucent jusqu’à l’os et de ces proxénètes qui la vendent au plus offrant en corruption, en contrats juteux et en commission. Détestez et haïssez qui vous voulez mais pas L’Algérie. Il n’y a pas beaucoup de terre qui a, avait et résiste autant que le fait l’Algérie à des hommes et à des femmes aussi violents, aussi malhonnêtes, aussi hypocrites et aussi destructeurs que ceux qui s’exercent sans pitié et sans regrets sur elle.

Bouteflika n’est pas L’Algérie. Wadin, nagh wagui n’est pas l’Algérie. Les éléments du DRS les plus criminels et les plus tortionnaires ne sont pas l’Algérie. Khaled, Mediene, Larbi, Zerhouni, Ouyahia ne sont pas l’Algérie. L’Algérie c’est Abane, Amirouche, Djaout, Matoub, Hachani, Mekbel, Boukhebza, Krim, Elhouas, Aï Ahmed, Liabes, Chabani…L’Algérie c’est des millions de martyrs de toutes les guerres et de toutes les révoltes. L’Algérie c’est une histoire de dignité, de fraternité, de solidarité et de valeurs ancestrales qui lui ont permis de se casser mais jamais et jamais de se plier. L’Algérie c’est la patrie de la liberté et c’est la patrie des hommes libres depuis qu’elle existe jusqu’à aujourd’hui.

L’ALGERIE ne doit rien rejeter de ce qu’elle est diverse, Amazigh, Arabe, Arabo-berbère, musulmane, chrétienne, athée, communiste, socialiste, désert, montagne, douars, vieux, vieilles, jeunes, petits, gros, grands, lettrés, illettrés…L’Algérie doit cesser d’être ce que les laboratoires du DRS décident quelle soit. L’Algérie pour renaître a besoin de tous ses enfants de l’est à l’ouest et du sud au nord. L’Algérie a dévoilé ses fossoyeurs, ses parasites et ses fraudeurs, c’est maintenant aux Algériens et Aux Algériennes de s’unir pour les mettre dehors et entamer une ère d’authenticité, de liberté et de démocratie. Fraternellement Ammi Said

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER