Comment mettre fin au régime algérien ?

boutef2.jpgPour résoudre un problème il faut aller de sa raison contraire, ce régime cloué au sommet ne peut partir qu’on construisant un large front politique au niveau de
la BASE. Ce rassemblement ouvert à tous ceux qui souhaitent changer l’ALGERIE et c’est un outil pour permettre à notre peuple d’imposer une ALGERIE LIBRE et DEMOCRATIQUE pour tous, ouverte à la modernité et à l’universalité. Ce front aura pour objectif principal de mettre fin à ce régime et il est urgent pour l’opposition, face au danger que constitue le régime en place, de faire table rase de ses divergences pour organiser un front qui s’appuie sur le peuple et cela par:

üMettre en place des comités locaux issus du mouvement associatif, syndical et de citoyens qui  accueillent dans l’unité la plus large tous ceux qui souhaitent s’informer et agir ensemble. 

üPréparer une conférence nationale qui sera une pré-constituante. 

üSignature d’une convention pour l’avènement de la deuxième république qui va permettre la concrétisation d’un contrat politique et social de toutes les composantes de la société algérienne. 

üRendre le pouvoir au peuple par une élection libre et transparente. 

La responsabilité de tous les Algériens, aussi bien dans l’opposition que dans tous les rouages de l’Etat. La situation est trop grave pour autoriser davantage de démission et de laisser-aller. Après tout ce n’est rien d’autre que de l’avenir de nos enfants qu’il s’agit. Par Mohand Tahar MOHAMMEDI

Commentaires

  1. le separatiste dit :

    Je suis toujours épaté par tant de volonté de la part de nos compatriotes à vouloir démocratiser les algériens ! La schizophrénie de 98% d’algériens, démontrée lors de la mascarade électorale, est dans la course à l’allégeance au sultan nain de surcroit. Non pas une tendance effrénée à la clarté
    Il existe une réelle chance de tenter une aventure démocratique à l’intérieur de la Kabylie .Ne nous ne dispersons pas. Unissons les forces vives de cette région et nous serons le phare de l’Afrique.
    Je reste convaincu que les préoccupations des algériens contemporains sont d’ordre alimentaires et surtout religieuses .Les urnes ont été trafiquées certes, mais il y’a beaucoup de vrai l’expression du vote.
    Les algériens ne doutent pas une seconde de leurs gouvernants ils sont préoccupés par la lenteur de ceux-ci quant à la distribution du gâteau.
    La politique n’intéresse pas les algériens .Ne faites pas d’eux ce qu’ils ne sont pas .Proposez demain un projet avec plein de minarets et vous aurez l’adhésion du peuple. Proposez des centres de recherches de pointe vous serez la risée des zaouïas et donc des centres décisionnels

  2. justice&verite dit :

    G. P. R. A. -DP- 2M9

    l’opposition politique authentique, les Historiques AHRAR, les syndicats autonomes, les intellectuels decents et les harragas et les pauvres et les couches moyennes et les plus de 90% qui avaient ces niemes maskharates de+ … etc doivent s’unir pour proclamer en algerie un GPRA-DP-2M9,
    SINON tout est fin-pret, nous autres algerien(ne)s de le mettre sur rails …

    puis au peuple algerien de choisir avec la surveillance de l’ONU et des ONG.

    NB: la france OFF-icielle avec la presidence de l’UE, la ligue et pays arabes et UA se sont auto-disqualifés donc leur presence n’est pas souhaitable par le peuple algerien.

    Qui ne fait rien n’obtient nada et creve alors comme un miserable

    Pas d’evolution sans revolution
    La dignité ne se donne pas gratuitement mais necessite un labeur intelligent.
    Au bon entendeur.

  3. issa dit :

    ce pouvoir militaire restera toujours en vie tant que les islamistes d une part et les soisdisants democrates majoritaires en kabylie sont en desaccord , l union du FIS avec le FFS RESTERA L UNIQUE ALTERNATIVE pour mettre fin a ce regime

  4. DAI- EL-KHEIR dit :

    Il ya deux moyens de mettre fin a ce régime ,
    et je ne vois pas d’autre de faire préssion sur le TPI pour délivrer des mandats d’arrets internationales a l’encontre les seigneurs de la guérre du cote du pouvoir et de l’autre cote des chefs du terrorisme.( ref: bosni-herzog)
    2-Réouvrir le dossier par le TPI concernant l’affaire assissinat du feu président boudiaf mohamed rahimaho ellah .(Ref.similaire à celle el hariri)
    croyez moi tout le monde va s’alligner et je le jure devant dieu.

  5. bahy dit :

    j’aime l’algerie mais pas a cette façon tout le monde et membre de se régime avec ou san blein grés ,il faut faire fin a ces gens de la MAFIA ( la kamora) algerienne mais algerie ce n’est pas tizi ouzou elle est de tebessa a tlemcen

  6. chakib33 dit :

    Wi je suis d’accord je suis contre le leadership kabyle pour la nouvelle république, le peuple algerien doit agir en un d’alger à tamenrasset et de kala à maghnia, la kabylie n’est pas la locomotive de l’algerie c une région parmi d’autre point barre.

  7. salim dit :

    bjr , moi c salim je suis gendarme et comme la plus part des algérien j’ai voté non pour bouteflika , même derrière un isolateur j’avais peur , en fin l’essentiel c’est que g voté non a boutef , aussi a un régime dictateur , pour la république de mr mheni là j pense que le bonhomme devient fou , a t-il pensé au beni mzab , touareg , chaouis…etc l’algerie n’est pas l’irak vive l’algerie

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER