Les animateurs du printemps berbère n’ont pas le droit de se taire

tamazigh.jpgA peine quelques jours après le test électoral auquel le pouvoir a soumis le peuple, nous célébrons aujourd’hui le double anniversaire du printemps berbère et du printemps noir. Une fois de plus nous célébrons ces évènements en rangs dispersés, comme si la dernière élection ne nous a livré aucun enseignement, comme si nos querelles et nos accusations imbéciles n’ont pas fait de nous des êtres vulnérables et affaiblis devant le monstre qu’est le pouvoir des généraux. Aujourd’hui, en tant que jeune lycéen durant le printemps berbère et journaliste durant le printemps noir, je dis aux uns et aux autres il faut aider Karim Tabbou à reconstruire un grand FFS. Le salut de l’Agérie passe par cette condition.

L’élection par laquelle le candidat des généraux a été reconduit en violation de la loi fondamentale du pays, pour la troisième fois consécutive aux plus hautes destinées du pays, ne répond à aucun impératif social, économique ou politique. Les généraux algériens et Zerhouni, devenu un élément central du pouvoir, savent ce que valent ces élections parcequ’ils les manipulent depuis 1962 à ce jour et que leur seul but est de tester la colère du peuple, de mettre en minorité les partis de l’opposition en ridiculisant leurs dirigeants, et surtout de semer l’incertitude, le doute, la soumission, la résignation et l’obéissance aveugle parmi les élites du pays pour qu’aucune rupture radicale et irréparable ne se produise dans le pays. Tout se passe sous l’oeil complice de l’Occident et des instances internationales.*

La réélection de ce petit président à la fois narcissique et prétentieux pour la troisième fois de suite, n’intéresse aucunement les généraux et Zerhouni qui pour la circonstance ont élargi leur “diwan” aux mafias locales composées essentiellement d’officiers en retraite. Après le résultat obtenu tout particulièrement en Kabylie, le pouvoir, tel un monstre qui montre ses crocs, satisfait et rassuré, n’a qu’une seule idée en tête: poursuivre sans relâche jusqu’à l’anéantissement total des derniers bastions de la revendication politique, citoyenne et démocratique. Il compte ne laisser aucune pause, aucune trêve , aux militants de la démocratie et aucun espace aux partis de l’opposition.*

Les animateurs du 20 avril 1980 savent l’impasse ou se trouve aujourd’hui le pays. Les animateurs du printemps berbère savent bien toutes ces choses, ils savent quelle est la stratégie à adopter et quelle mettre en évidence pour venir à bout de ce pouvoir totalitaire. Ils n’ont pas le droit de se taire ou de démissionner, pas plus qu’ils n’ont le droit de faire valoir le droit d’aînesse une quelconque légitimité devant Tabbou. Ils doivent s’unir et se mobiliser comme un seul homme derrière lui. Par Said Radjef

NB: Je ne partage pas parfaitement cette opinion. Je pense que le FFS et l’opposition en général ont besoin d’une nouvelle énergie et non pas des animateurs du printemps berbère. El Mouhtarem

Commentaires

  1. justice&verite dit :

    En effet il faut combattre ce regime sanguinaire d’appartheid implanté en algerie avec l’aide de l’ex. colon cad la france OFF-icielle depuis 1962 á nos jours.

    Le FFS avec son actuel 1er secretaire, Mr Tabou, est le leitmotiv pour un combat liberateur de l’algerie. Toutes les forces vives de la nation doivent s’unir autour de ce parti pour la RE-liberation de l’algerie… ce parti avec des algerien(ne)s AHRAR doivent annoncer un
    G. P. R. A. 2M9
    Gouvernement
    Parallele
    Republique
    Algerienne

    Ensuite,
    d’abord au peuple algerien de choisir librement sans fraude ses propres representants sous une commission serieuse internationale independante sous l’egide de l’ONU
    (NB: sans la france OFF-cielle, ni les pays arabes et ni les etats africains peut-etre Mandela …) et les ONG avec la fondation Carter pour avec les representants du regime de BouHef et les representants reconnus du GPRA pour SUPERVISER ET VALIDER les resultats.

    Si on ne fait rien on n’obtient rien.
    Le debut de la fin de ce regime sanguinaire et fantoche a sonné PLEASE aidons-le á fuir l’algerie.
    Au bon entendeur.

  2. justice&verite dit :

    Vous dites vrai monsieur El Mouhtaram,
    D’ailleurs le très respectueux et inclusif  »mouvement Rachad » a publié dans son dernier communiqué ce qui suit :
     »Notre Mouvement appelle toutes les forces du pays indépendantes de l’emprise du pouvoir, représentatives de la diversité de la société algérienne et soucieuses des intérêts supérieurs de la nation : partis politiques, syndicats, organisations de la société civile, fonctionnaires de l’Etat civils et militaires, et autres personnalités à une union qui se matérialisera dans les meilleurs délais par une action concrète à concevoir à travers une large concertation. »
    http://www.rachad.org
    Un appel à tous pour la cause de tous …

  3. Nekini dit :

    mais tu fais de la propagande à des ex. terros et risédus du régime actuel, elle est où la répture, mais de quelle justice et vérité tu parles???.
    Chassez le naturel, il revient au galop!!

  4. zaki dit :

    Prière d’excuser, le deuxième commentaire de justice&verite émane de moi. Par inadvertance son nom s’est glissé dans la case.
    @ Nekini,
    Un beau discours d’exclusion que tu nous fais là. Je serai fier de toi si j’étais un ripoux du pouvoir.

  5. amina&amin dit :

    Helas pour certains voleurs et violeurs de l’identité et pseudos des autres … c’est purement malade mental et typiquement le regime sanguinaire de BouHef.

    Vous volez pour usurper le pseudo d’un autre afin de tenter votre zizanie malsaine mais vous etes facilement detectable pour la simple raison ———>
    Nous connaissons tres bien
    « justice&verite a dit:
    19 avril 2009 à 13:52

    En effet il faut combattre ce regime sanguinaire d’appartheid implanté en algerie avec l’aide de l’ex. colon cad la france OFF-icielle depuis 1962 á nos jours.

    Le FFS avec son actuel 1er secretaire, Mr Tabou, est le leitmotiv pour un combat liberateur de l’algerie. Toutes les forces vives de la nation doivent s’unir autour de ce parti pour la RE-liberation de l’algerie… ce parti avec des algerien(ne)s AHRAR doivent annoncer un
    G. P. R. A. 2M9
    Gouvernement
    Parallele
    Republique
    Algerienne

    que nous supportons de notre psychique et physique

    pour ce qui est de

    justice&verite a dit:
    19 avril 2009 à 14:32
    Vous dites vrai monsieur El Mouhtaram,
    D’ailleurs le très respectueux et inclusif ”mouvement Rachad”

    soyez eduqué et please employer votre propre pseudo …

    pourquoi employez-vous un pseudo qui existe ?
    est-ce que vous ne pouvez pas assumer vos signatures?

    C’est mesquin et mal-honnete de votre part.

    En effet le FFS doit proclamer
    GPRA 2M9
    Gouvernement
    Parallele
    Republique
    Algerienne
    aux algerienne – algerien authentique cad les +90% BOJCOTTEURS pour une autre algerie celle de tous les algeriens sans exception mais contre les voleurs, violeurs, fraudeurs, corrompus, corrupteurs et assassins … etc

    Amicalement votre.

  6. Lounes dit :

    Mr radjef et à el mouhtarem , en 1980 le génie populaire appelait le FFS le front des Ferhat et de Sadi .
    Il ne faut pas travestir l’histoire ,les animateurs du mouvement 80 ont joué un rôle fondamental pour la démocratie et quelque soit le chemin de chacun il faut toujours rendre à césar ce qui appartient à César.

  7. amina&amin dit :

    zaki a dit:
    19 avril 2009 à 15:50
    Prière d’excuser, le deuxième commentaire de justice&verite émane de moi. Par inadvertance son nom s’est glissé dans la case.
    @ Nekini,
    Un beau discours d’exclusion que tu nous fais là. Je serai fier de toi si j’étais un ripoux du pouvoir.

    MERCI pour votre rectification.

    Travaillons tous unis pour un GPRA avec les forces vives de l’algerie de plus 1 million et 1/2 de martyrs et d’Abane Ramdane, Boudiaf, Khider, Krim, Amirouche, Si Elhaoues, Chaabani et Ait-Ahmed Hocine… alors un GPRA est indispensable le mieux est de le proclamer de l’algerie SINON nous sommes fin prets pour sa prclamation de l’exterieur : GPRA-DP
    Gouvernement
    Parallele
    Republique
    Algerienne
    Democratique
    Popualire
    le train est sur rails il y’a quelques stations

    Amicalement

  8. algerlacitta dit :

    Droukdel traite les Kabyles de sangliers

    Le chef des sanguinaires du GSPC s’ingenue à trouver des méthodes novatrices afin de maintenir sa capacité de nuisance assassine. La dernière en date est un mélange de relent, religieux couplé à un racisme de bas étage.

    Ainsi, selon un terroriste repenti, Droukdel a instruit son “émir” de la zone centre, Abou Houdhaïfa, de lever le pied sur la Kabylie. Cette instruction ferme, ordonne à Abou Houdhaïfa de cesser ou diminuer les exactions dans la région de Kabylie.

    Cette dernière étant une zone stratégique dans les schémas des sanguinaires du GSPC, puisqu’ils l’ont dédiée en une zone de repli, de repos et de réflexion.

    La nouveauté est loin d’être cette qualité apposée à la Kabylie par les terroristes islamistes, mais bien dans l’argumentaire et les justificatifs fournis par Droukdel à Abou Houdhaïfa.

    Ainsi, le criminel en chef, tout en se disant convaincu que les Kabyles sont des impies et des mécréants, a instruit ses troupes par une image pleine de symboliques. Droukdel base sa fetwa selon laquelle “les Kabyles sont des sangliers, et par conséquent il ne faut ni les tuer ni les manger”. Mais cette fetwa a une durée de vie pas très longue et constitue une “trêve” conjoncturelle pour les besoins tactiques des hordes du GSPC.

    Pour calmer les ardeurs criminelles de ses troupes, Droukdel promet que le temps viendra où il réglera leurs comptes aux habitants de la région de Kabylie.

    Il sait également que cette démarche peut s’avérer payante par le truchement des relais propagandistes de l’islamisme dans la région.

    Cela a été vérifié par le passé, quand les capacités de nuisance des terroristes se trouvaient amoindries, voire anéanties par, d’un côté, les coups qui leur ont été portés par les services de sécurité et l’ANP, et de l’autre par la mobilisation politique dans la région, il s’en est trouvé des propagandistes qui voulaient nous convaincre que les terroristes islamistes n’avaient pas de comptes à régler en Kabylie, mais s’en prenaient à l’Etat et au pouvoir.

    La boucle était ainssi bouclée comme au début des années 1990 quand ils déclaraient que les journalistes et les policiers n’étaient assassinés que parcequ’ils étaient communistes.

    Le crime étant justifié, nos propagandistes pouvaient rentrer chez eux et dormir tranquillement.

    C. A.

    Mise au point importante:

    L’article n’exprime pas forcement l’avis du modérateur du blog, dans la mesure où cet islamiste de forets de DROUKDEL serait bien mort en 2004 !!

    Nous pensons que ça serait une nouvelle magouille des services du DRS pour cultiver la peur en Kabylie avec l’aide des journaux lèche-bottes tels qu’ECHOUROUK, ENNAHAR, la DEPECHE DE KABYLIE…

    Sachez que les deux premiers torchons sont gérés par deux lèche-bottes des services secrets à savoir Ali Fodhil(ECHOUROUK) et bien sûr Anis Rahmani (ENNAHAR).

    Pour la dépêche de Kabylie (source de l’article), il suffirait juste de savoir que le patron de ce torchon n’est que le frère d’Amara Benyounes,pour tout comprendre..no comment !

    Abdelmoumene Jazairi
    http://www.democratesalgeriens.tk/

    que prepare-t-il de crimeS humanitaireS BouHef dans les regions kabyles apres son ECHEC frauduleux ZeleXion de +?

    ciao cara…

  9. le separatiste dit :

    au moins moi, personne ne peut s’aventurer à ecrire sous mon pseudo!*
    j’etais acteur et animateur du printemps berbere
    nous avons arraché le droit d’exister en tant que perturbateurs de l’ordre etabli c’etait infiniment plus compliqué en 1980 meme de parler publiquement en kabyle
    nous avons toujours la meme energie et la meme hargne à lutter contre ce pouvoir.
    nous radicaux de l’epoque ne sommes pas embourgeoisés de dina de hadiths

  10. le separatiste dit :

    1. Au moins moi, personne ne peut s’aventurer à écrire sous mon pseudo!*J’étais acteur et animateur du printemps berbère
    nous avons arraché le droit d’exister en tant que perturbateurs de l’ordre établi c’était infiniment plus compliqué en 1980 même de parler publiquement en kabyle
    nous avons toujours la même énergie et la même hargne à lutter contre ce pouvoir.
    Nous radicaux de l’époque ne sommes pas embourgeoisés de dinars et de hadiths récités clandestinement au fond des moquées. Nous avons cru en notre lutte, les destinées diverses de certains acteurs du printemps sont à mettre au registre de l’impatience

  11. radjef said dit :

    @ElMouhtarem. Bonsoir tout le monde et mes salutations distinguées à l’administrateur du site.Vous dites que vous ne partagez pas mon opinion. Dans ce cas je souhaite connaître la votre dans ce moment de crise qui profite au pouvoir et qui a affaibli l’opposition.
    Je pense que Said Khellil,Iddir Ahmed Zayed, Arezki About Ait Larbi Arezki,Achab Ramdane et tous les autres sont des militants authentiques dont l’experience et la sagesse sont de precieux atouts pour la mouvance democratique.

  12. mazalagh nella dit :

    écoutez tabou n’est pas l’homme avec lequel tous ce beau monde pourra travailler car il n’a pas les valeur de sacrifice et d’abnegation qu’ont eu ces gens là ce qui a pousser les population à etre deriere eux et avec eux dans tous les combats qu’ils ont mené. ce serais une erreur grave de les refuser ou de leur poser des conditions et plus grave encore de dire qu’on doit chrcher de la « jeunesse ». les precités ont cette experience et cette culture et meme les valeurs politiques que n’ont pas ces jeunes de mainteneant.

  13. mouloud dit :

    pour vos interventions tozzzzzzzzzzzzzzzzzzz

  14. khelil dit :

    Moi , je suis d’accord avec El Mouhtarem. Les anciens de 1980 ? Ils sont ou? Arezki About est avec Benyounes à l’UDR, Arezki Ait Larbi est corespondant du Figaro et il participe à sa maniére, Achab Ramdane est au Canada ……etc.

    Et puis l’époque a changé. Nous avons besoin de persones qui maitrisent et qui sont SPECIALISTES de sujets précis. l’Algerie de 1980 ne ressemble pas à celle de 2009.On est entré de pleine figure dans le liberalisme, les lobbys, les échanges avec les pays du bout du globe et surout l’appauvrissement de masses.

    L’opposition a besoin de gens cappables de fournir les vrai chiffres à l’opignon en matiere de santé, d’économie, de Fraude éléctorale, fiscale….

    L’ére du culturalisme politique est desormais révolue et tamazight n’est pas seulement la cause de nos malheurs.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER