Qu’est-ce que vous voulez encore ?

bout2.jpgVous voulez une Algérie de l’insulte, de l’irrespect, du mensonge et de la menace, vous l’avez mais qu’est-ce-que vous voulez encore ? Vous avez voulu une Algérie de la honte, du malheur, du deuil et de l’ignorance, vous l’avez, mais qu’est- ce-que vous voulez encore ?
Vous désirez de tout vos coeurs malades l’Algérie du suicide, de la hogra, de la torture, du kidnapping, des faux terroristes, des policiers zélés, des criminels protégés et impunis et des militaires qui tirent sur leurs frères avec des balles qui tranchent les coups, qui coupent les jambes et qui déchirent les ventres, vous l’avez, mais enfin, qu’est-ce-que vous voulez encore ? Dites qu’est-ce-que vous vous voulez pour apaiser vos coeurs durs comme la pierre, vos coeurs rancuniers et avides comme le feu de l’enfer, dites, qu’est-ce-que vous voulez ?

Vous avez souhaité une Algérie où vous vivrez riches, puissants, en sécurité, protégés par l’armée, les services de sécurité, les lois, les juges, les procureurs, la gendarmerie, la constitution et l’occident, vous l’êtes, vous avez tout, vous faites ce que vous voulez, vous êtes des maîtres, des rois, des généraux, des importateurs et des exportateurs, des trafiquants, des hommes intouchables, des empereurs, des pharaons, qu’est-ce-que vous voulez d’autres, dites nous, que vous faut-il d’autre pour apaiser votre perversité et votre mégalomanie, que vous faut-il, donc, dires ?

Vous voulez une Algérie sans son identité, sans sa diversité, son histoire, sans ses martyrs, sans ses hommes et femmes sincères et intègres qui peuvent l’aimer et à la construire, sans espoir, sans avenir, sans projet de socièté moderne, sans dignité, sans ses valeurs ancestrales, sans courage, sans unité, sans révolte, sans contestation…une Algérie de corrupteurs, de corrompus, des fraudeurs, de proxénètes, de peureux, de soumis, de silencieux, de misérables…Vous l’avez, vous l’avez bien, il suffit de la regarder, il suffit de l’écouter, il suffit d’admirer votre oeuvre, vous l’avez réussi, elle est à votre image, elle est comme vous mais qu’est-ce-que vous lui voulez encore ?

Vous voulez une Algérie incapable, impuissante et 100 % dépendante des pays occidentaux et autres, vous l’avez, elle est pleine, elle est comme un dessin laid, noir et ténébreux sur une feuille, elle est moche, pauvre, malade, fragile, inintéressante, dégoûtée, désespérée, morcelée, divisée, soumise, esclave, prostituée, vendue, achetée, elle mange, elle pleure, elle attend la mort, elle agonise, elle est sourde, aveugle, muette et elle est exactement comme vous l’avez planifié, comme vous l’avez rêvé et comme vous avez tellement voulu qu’elle le soit, alors qu’est ce que vous lui voulez, d’autre encore, dites nous, nous allons vous aider, vous encourager et nous allons accélérez la vitesse de sa destruction voir si vous voulez de sa disparition ?

Vous avez tout fait pour qu’elle ne puisse jamais se relever, se réveiller et s’épanouir mais vous êtes encore convaincu, qu’elle a des ennemis et des personnes capables de faire mieux et pire que le mal que vous lui avez fait, que vous lui faite et que vous projetez de lui faire. Soubhan Allah. Ils veulent assassiné un mort ! Ils veulent terroriser celui qui a toujours peur ! Ils veulent être élus, applaudis et servis par ceux et celles qui sont ailleurs, dans un monde d’où ils et elles ne veulent plus revenir ! Ils veulent être écouté, cru et respecté par ceux à qu’ils ont coupé les ailes, la langue et les racines ! Ils veulent voler la misère eux qui possèdent des milliards de dollars ! Ils veulent diriger un peuple qu’ils ignorent, qu’ils considèrent comme des bougnoules et à qu’ils ne peuvent pas faire confiance durant au moins une heure ! Ils veulent que oulach soit généreux avec koulech ! La3djeb aythmathen, edh la3adjev, edh la3édjev !!!!! Fraternellement Ammi Said

Commentaires

  1. bled mikki dit :

    tt simplement allah yarham waldik ammi said et bravos

  2. issa dit :

    Que Dieu bénisse l’Algérie

    Les concernés s’attendaient à ce que le premier ministre déposerait sa démission dans la soirée de Dimanche, le jour où le président élu a prononcé son discours d’investiture, pour qu’il le charge de nouveau de reprendre sa mission ou de charger une autre personne de cette dernière. Toutefois, le président, comme il a l’habitude de faire dans de telles occasions, a préféré laisser toutes les visions des concernés, des journalistes, des curieux et des cupides en particulier dirigées vers le Palais d’El Mouradia. Un deuxième et un troisième jour sont passés sans que le président ni son premier ministre n’apparaissent sur la chaîne de télévision l’« unique », comme si que le président ait voulu rendre service à notre chaîne l’ « unique », que les algériens ne regardent qu’en étant forcés de le faire…les forcés dans ce cas ce sont ceux qui pas encore accès aux paraboles pour ne pas dire ceux qui ne sont pas en mesure de s’en procurer, à l’instar des nomades, oh combien sont peu ces gens-ci …ou ceux qui ne la regardent qu’en de telles occasions, étant donné qu’elle détient l’exclusivité de l’information de démission ou de destitution du chef de l’exécutif et son remplacement par un autre ou de le charger de succéder à lui-même…un de mes amis m’a juré que ça fait presque une année qu’il n’a pas regardé l’ENTV depuis que Belkhadem a été remplacé à la tête de l’exécutif par Ouyahia, jusqu’à ce jour là où j’ai été obligé de suivre le journal TV ….a ajouté mon ami…notre télévision n’a pas diffusé les images de passation de consignes du poste de premier ministre entre les leaders du FLN et celui du RND.
    De toute façon….les concernés et les observateurs ainsi que les cupides en particulier, ont fait l’effort de trouver des explications et des justifications pour cette lenteur. Ils sont arrivés à une seule explication de la lenteur de Bouteflika à annoncer officiellement l’équipe qui sera officiellement chargée d’appliquer sa politique, à savoir le changement qui va être cette fois global, et c’est ce qui a nécessité toute cette attente et ce stresse….lorsque je lis, je contemple et j’analyse les discussions de ceux qu’on appelle les hommes politiques, j’arrive à me convaincre que la seule méthode valable de se comporter avec eux serait la méthode de Bouteflika, qui semble au courant de tout ce qu’ils se disent dans leurs discussions en privé, mais plutôt il est au courant même de ce qu’ils pensent dans leur for intérieur.
    Il aurait été possible de comprendre ces derniers, dont les téléphones portables étaient et seront éteints tout au long de l’année, et voila qu’ils les rallument tout au long des heures de ces jours et de ces nuits, s’ils auraient été préoccupés par la nature des hommes que le président élu chargera de veiller à suivre l’application de sa politique. Cependant, que leur souci soit du à leur attente de faire partie du nouveau staff du Gouvernement prévu ou des proches de ce staff, ça c’est la tragédie…Oh Dieu protège l’Algérie, non pas d’un ennemi étranger, car si ce dernier existe, il y en a ceux qui lui feront face, non plus du terrorisme puisque les résistants sont prêts à y faire face également, mais, de grâce Bon Dieu, protège la de ses politiques. SOURCE ELKHABAR

  3. massard dit :

    ammi said vous avez raconter l’histoire de notre cher algerie trahie meurtrie massacres critiquer salie bafouer humilier par ses propres enfants (avec sagesses vous m’avait enlevée la boule que j’avais ‘a travers la gorges) vous êtes un gentleman aux langages de poète (rabbi yaichèque ya ammi said

  4. zahar dit :

    c’est exactement l’image de l’algerie actuelle . merci de l’avoir exprimer.

Laisser un commentaire