Un propriétaire d’un navire transporte 350 Harragas pour 3.5 milliards de centimes

haraga1.jpg

L’inspecteur de la police des frontières a révélé, hier à Oran, à l’occasion de la journée d’étude organisée par le syndicat des avocats d’Oran que l’activité de l’immigration clandestine occupe la troisième place mondialement sur le plan des rentes illégales, derrière le trafic d’armes et de la drogue. Et à titre d’exemple, il a cité l’enquête qui a été ouverte par les services de la sûreté de la wilaya de Ain Timouchent quant à l’opération d’immigration clandestine ayant rapporté 3.5 milliards de centimes pour son organisateur possédant un bateau de pêche, transportant 350 personnes en empochant une somme estimée à 10 millions de centimes par personne.

Le voyage n’a duré que 06 heures. Les intervenants dans cette rencontre ont indiqué que si «le Harraga» est victime de la réalité qui le pousse à s’aventurer ainsi que le rêve qui taraude son esprit, néanmoins, la continuité de l’activisme des réseaux d’immigration n’est pas différent des autres activités criminelles organisées, incombant à cette dernière la grande responsabilité de son aggravation et de l’ascension de ses activités. El Khabar

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER