• Accueil
  • > Analyse
  • > Le pouvoir algérien s’appuie sur le clientélisme

Le pouvoir algérien s’appuie sur le clientélisme

boutefl.jpgIntervenant hier au cours d’un séminaire organisé par l’institut des sciences politiques de l’université de Tizi-Ouzou, Dr Salah Ziani de l’université de Batna, mettra l’accent sur le cheminement du processus d’ouverture politique en Algérie faisant constater la stratégie du pouvoir en place qui prône «la marginalisation des élites émergentes et les courants non-officiels», que ce soit des partis politiques ou le mouvement associatif et, en revanche, il opte pour le clientélisme qui fait que «les partis n’ont plus l’ambition d’accéder au pouvoir mais juste de sceller des alliances avec le régime en place. Ceci fait que le pays a tendance à renouer avec l’unicité de l’époque du parti unique», avertit ce professeur. Source El Watan

Commentaires

  1. Ammisaid dit :

    Même le mensonge a ses clients. Il a aussi ses victimes et ils se comptent par millions.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER