Facebook interdit pour les journalistes de l’Expression

face.bmpNous apprenons d’une source sûre que le directeur de publication du quotidien algérien L’Expression, Ahmed Fattani, a pris la décision d’interdire à ses journalistes d’ouvrir des comptes sur Facebook. La décision de l’ancien patron de Liberté vise, selon notre source, à empêcher les journalistes d’exprimer leurs opinions sur des questions d’ordre politique. Par ailleurs, nous apprenons que deux journalistes de la Radio internationale algérienne, qui ont exprimé leurs opinions politiques sur Facebook,  ont été convoqués par leur directeur. Ce dernier a averti ses journalistes qu’en cas de récidide, des mesures disciplinaires seront prises à leur encontre. El Mouhtarem  

Commentaires

  1. Sniper dit :

    C’est grave de dicter à un journaliste sa façon de penser, sa façon d’utiliser son temps libre. Monsieur Fattani a bien choisi le moment (le lendemain de la journée mondiale de la liberté de la presse) pour marquer son coup. Tels les affluents qui nourrissent le fleuve, ce sont les petites dictatures qui se déploient à l’abri des regards dans les petites officines et les chaumières, qui font le terreau et le bonheur de la grande dictature. Oter au journaliste le droit de penser librement c’est le contraindre, et à travers lui contraindre toute la société, à la paresse et à la médiocrité.

    Monsieur Fattani s’est illustré les derniers mois précédents les élections par son soutien obsessionnel à son maître Bouteflika. Je me souviens de son attachement pathétique pour lui avec sa célèbre question faussement puérile: « Qui, qui pourrait prendre sa place? » Dans son site Internet ou dans son journal, il n’y a pas d’espace pour les réponses des lecteurs… Il ne cherche pas à avoir des réponses. Même ses ouailles ne peuvent le faire librement donc. J’ai peur pour sa santé le jour où Bouteflika ira manger les pissenlits par la racine. Sera-t-il assez fort pour voir le sacrilège terrible de voir un autre Algérien prendre la place du président? Quel monde de fous!

  2. itri dit :

    ahmed fettani au pays des merveils , au lieu que ce monsieur defend la liberte d’opinios il fait le contraire , mais cela sert bien ses interets donc il trouve son compte et en parallele le pouvoir a trouve le MEDDAH.

  3. Anonyme dit :

    C’est absolument faux! Ce genre de « niaiseries ne passe pas ». Je suis journaliste et travaille dasn ce canard. Je m’appelle Hocine Adryen et je n’ai pas ma langue dasn ma apoche. Tout le monde me connait y compris ceux que vous défendez. Mais poussez le bouchon un peu trop loin…risque de vous retombez sur la figure……… P

  4. karim dit :

    je suis vraiment désolé pour ce genre d’info. votre source sure a totalement tort. étant journaliste à l’expression, Karim Aimeur, je peux vous dire que vous êtees totalement emportés par une désinformation qui sert je ne sais qui. mais soyez sur que des journalistes libres, autonomes qui conçoivent le metier en tant qu’engagement n’acceptent jamais des laisons douteises ou complices avec qui que ce soit. qoui que…

  5. Tahar dit :

    quelle intox! avec bcp dee regret que j’ai lu cette « info ».en ma qualité de journaliste à L’Expression, je tiens à préciser que jamais un responsable du journal, directeur compris,ne s’est melé dans les affaires personnelles des journalistes. Moi, Tahar ainsi que mes collègues, nous avons jamais eu de discussions avec le patron sur les histoirs de facebook ou blog. Bien au contraire, ils nous incitent à créer des blogs. Arretez vos intox SVP!!!!!!!!!!

  6. Mourad dit :

    Fattani a bien essayé d’imposer des contrats aux stagiaires d’une durée de trois ans. Si le journaliste démissionne avant la fin du contrat, il remboursera les frais ???!!!!

  7. Anonyme dit :

    Et en quoi ce « scoop » vous délecte. Vous avancez a visage caché. Moi, j’ai pris mes responsabilités en révélant mon nom et mon prénom. Vous devriez me connaître non! alors si vous voulez un vrai débat sur la profession chiche je vous donne mon E Mail et discutons! Je ne prends pas la défense de Fattani. Il me connaît assez bien pour ça! Mais balancer une telle info et en plus sur un site que je respectais énormément, cela s’appelle de la bassesse. Arrêtez vos conneries! et ne me dites pas que vous n’êtes en rien responsable des écrits des autres. Je sais qui tient ce site. Vous voulez un déballage immédiat. Un mot de vous et ce sera fait! A bientôt

  8. anonyme dit :

    Meme la question des contrats est fausse. Il n’a jamais été question de contrat. Nous travaillons dans une confiance totale. Arretez encore une fois vos bétises

  9. Massine dit :

    Au moins le responsable du blog a donné l’occasion à certains journalistes de brosser pour avoir des promotions

  10. anonume dit :

    Massine t’es un grand connard et tu le restera tout ta vie. Vous n’aimez pas la vérité? Nous racontons ce qui s*est vrai, car ne le vivons. cois moi que je n’ai pas de rapport avec Fattani, à part le bonjour par jour.Le responsable du blog est plus con que toi aussi

  11. Théodora dit :

    Franchement….., cela veut dire que Mr Ahmed Fettani aussi est membre de Facebook.
    La libre « expression » c’est le succès du quotidien « L’Expression »…non..???

  12. sker dit :

    Cela prouve une chose ,c’est que les journalistes ne sont pas libres et que la presse dite indépendante n’est qu’un alibi pour justifier auprès de l’étranger sa pseudo démocratie.

    Toute cette presse est à la solde de boutef et ces compères.c’est triste est honteux pour ceux qui sont morts pour qu’elle soit libre.. Il est vrai que la pub rapporte beaucoup ..mangez ,manger les ventres mous un jour vous serez à votre mangez comme de vulgaires parasites…
    Les journalistes doivent êtres plus malins et donner leur points de vue en toute liberté…à eux de trouver les moyens..

  13. le diable dit :

    Salutation à tous ceux qui croient encore à cette algérie, et à la liberté de la presse dont a promet bouteflika. Eh bien, quelques semaines seulement après son investitur, voilà qu’une première victime vient de tomber. Il s’agit d’un journaliste à la radio 3 qui vient de faire les frais de sa libre pensée. Sanctionné par la direction pour avoir osé un article au journal l’Authentique, un reportage sur la télévision et la radio. la sanction, 15 jours de mise à pied ….
    le nouveau directeur général et pourtant réputé etre proche des journalistes … mes C… oui

  14. anwali dit :

    maintenant que vous dites que cette info est fausse, ayez le courage vous ces journalistes de l’expression d’ecrire un peu sur la vie quotidien de l’algerien sans « chita » pour le president, moi personnelement j’ai demander a un de vos correspondant dans une wilaya du centre d’enqueter sur une affaire de corruption, et il m’a bien expliquer que ça peu faire facher son directeur d’alger, et il a peur pour son poste, alors moi je vous dirais que vous manquez de courage journalistique , rien qu’a lire votre journal la reponse est claire »l’info est juste »

  15. Ammimez dit :

    Je ne lis jamais ce canard.S’il publiait des infos vraies cela se saurait rapidement.Mais ce n’est pas le cas .Il doit être du genre JT de la zéro
    ou d’El Moudjahid.Et si ce directeur décide de mener son personnel par le bout
    du nez,libre à lui.Tant pis pour ce qui
    ont suivi le kabyle Fattani.Les brosseurs ne sont pas que les autres.

  16. rachid dit :

    tahar arrete du defendre fattani ,tout le mondque mr ahmed fattani c’est un grand journaliste , més le probleme les gents ils respecte pas la ligne editorial d’un journal

  17. vpcqjf dit :

    HQhIw9 hwtgavqahljc, [url=http://qdyuqcfhzjmf.com/]qdyuqcfhzjmf[/url], [link=http://szrtxvkvagri.com/]szrtxvkvagri[/link], http://lnxzvokbgdyt.com/

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER