• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 7 mai 2009

Archive pour le 7 mai, 2009

Mohamed Maghaloui est décédé

L’ancien ministre des Transports Mohamed Maghlaoui est décédé jeudi à Alger à l’âge de 65 ans des suites d’une longue maladie. Né à Skikda le 5 mai 1944, Mohamed Maghlaoui est diplômé du HEC de Montréal, une école de gestion de renommée internationale. Directeur de la société nationale de sidérurgie de 1976 à 1981, il devient par la suite directeur général de Realsider. De 1987 à 1990, il siège à l’Assemblée populaire nationale (APN) comme député d’Annaba, puis il est nommé en 1991 ministre délégué au Logement.

(Lire la suite)

Caricature de notre ami R.Z

grippeporcine.jpg

Témoignage de Hocine Aït Ahmed sur la colonisation et la guerre d’indépendance de l’Algérie (1945-1962)

haa.jpg«Le témoignage de Hocine Aït Ahmed sur la colonisation et la guerre d’indépendance de l’Algérie (1945-1962)». Mercredi 20 mai 2009 à 9h30. Salle de Conférences bâtiment B Université Paris Ouest – Nanterre- La Défense.  9h30. Accueil par Geneviève Dreyfus-Armand, directrice de la BDIC, et Rosa Olmos, responsable du service audio-visuel. Présentation de la journée par Gilles Manceron et Ouarda Siari-Tengour.

Des lunettes de 3000 euros pour notre ministre !

lunettes.jpgNous apprenons d’une source sûre qu’un ministre algérien, en voyage à Paris, s’est offert, en l’espace de 6 mois, deux paires de lunettes à un prix unitaire de 3000 euros ! La facture de 6000 euros a été payée par l’ambassade d’Algérie à Paris ! Ne me demandez surtout pas le nom du ministre ! El Mouhtarem 

Fermeture prochaine de la Librairie des Beaux-arts: communiqué de Boussad Ouadi

libra.jpgChers amis,

Nous sommes au regret de vous informer que nous sommes mis en demeure de quitter les lieux dans les prochains jours et de restituer la gérance de notre chère Librairie des Beaux-arts aux propriétaires des murs. Durant 4 ans nous y avons mis notre amour des livres, des arts, de la littérature et de la liberté au service d’un public exigeant, toujours en attente de nouveautés, d’ouvrages de fond ou recherchant tout simplement le plaisir de lire.

(Lire la suite)

La fille de chahid que je suis…

sos.gifJe suis une fille de chahid mariée et mère de 05 enfants. J’ai passé toute  ma vie dans des hôtels,  j’ai fait le ménage chez des familles pour passer nos nuits de cauchemar. Mon mari a travaillé 30 ans dans des boulangeries d’Oran et dormir en même temps sans sécurité sociale. Dans les années 1990, j’ai fait une demande de logement à l’OPGI d’Oran (123 points) et j’ai fait des recours à tous les concernées, hélas aucune réponse ne m’a été rendue. Pour avoir un logement, il ne faut pas être fille ou fils de chahid, il  faudrait être membre de la CNEC et être comédien’ acteur’clown.

Ouvrir un débat sur le secteur des assurances en Algérie

cna.jpgPar Ali.B 

Je voudrais qu’on ouvre un débat sur le secteur des assurances en Algérie, car des “choses” étranges s’y passent ! Je voudrais parler de la fonction d’Agent général qui est récente malgré, bientôt, ses douze (12) années d’existence. Les agents généraux, dans les compagnies du secteur public, vivent des situations pénibles. Les responsables fonctionnaires ne regardent que le montant des commissions qu’il comparent à leurs salaires !! D’où les tracasseries de tout genre.

(Lire la suite)

Le directeur de l’ex-ENEL d’Azazga relevé de ses fonctions

Le directeur de l’ex-ENEL d’Azazga relevé de ses fonctions dans Monde du travail en Algérie 2111_70228

Le directeur de l’Entreprise electro-industrie d’Azazga a été relevé de ses fonctions. La décision a été prise lors d’une réunion tenue à Alger regroupant notamment le SGP (Société de gestion  et de participation) et les deux parties du conflit qui ont paralysé l’entreprise plusieurs semaines durant, à savoir la direction et les représentants des travailleurs. Le bras de fer opposant la direction aux syndicalistes, date de plus d’une année. Les grèves de la faim et autres menées à répétition, par les syndicalistes en desaient long sur le malaise qui sonnait au sein de cette entreprise. La DDK

Déclaration de la section FFS de Tazmalt

ffs1.jpgFidèle  à l’appel du 1er  Novembre 54 et aux sacrifices  suprêmes d’un million et demi de chouhada pour l’indépendance nationale et la construction d’une République démocratique et sociale, la commune de Tazmalt, à l’instar de toutes les villes et villages d’Algérie, a répondu par un NON massif à la monstrueuse, frauduleuse et honteuse cérémonie monarchique du jeudi 09 avril 2009.

Malgré les sommes faramineuses superposées et misées par le pouvoir et certains milliardaires et serviteurs zélés  qui cherchent une place au soleil de l’impunité,

(Lire la suite)

Les voleurs algériens ne prennent pas de risques !

voleur.jpgPar Ammi Said 

Les voleurs algériens volent mais ne prennent pas de risques. Ils se servent, directement, de la caisse. Les entreprises publiques, les mairies, les wilayas, les banques… sont comme des magasins. Ils volent la marchandise, ils volent ses biens, ils volent son argent, ils exploitent et ils sous payent ses salariés. Et, cela ce fait de la petite entreprise jusqu’à la plus grande type celle qui engrange plus 40 milliards de dollars l’année. Là où il y a argent du peuple, il y a corruption, il est inutile de faire des enquêtes et de chercher les coupables. Il n y a plus de honte pour voler le pauvre peuple. Il n’ y a pas plus de honte pour maintenir les travailleurs dans la misère et le pousser au désespoir.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER