Les voleurs algériens ne prennent pas de risques !

voleur.jpgPar Ammi Said 

Les voleurs algériens volent mais ne prennent pas de risques. Ils se servent, directement, de la caisse. Les entreprises publiques, les mairies, les wilayas, les banques… sont comme des magasins. Ils volent la marchandise, ils volent ses biens, ils volent son argent, ils exploitent et ils sous payent ses salariés. Et, cela ce fait de la petite entreprise jusqu’à la plus grande type celle qui engrange plus 40 milliards de dollars l’année. Là où il y a argent du peuple, il y a corruption, il est inutile de faire des enquêtes et de chercher les coupables. Il n y a plus de honte pour voler le pauvre peuple. Il n’ y a pas plus de honte pour maintenir les travailleurs dans la misère et le pousser au désespoir.

Fakhamatouhou et ses amis ont repris en mains ce qu’ils croyaient leur appartenir: l’Algérie, ses richesses et son peuple. C’est ainsi qui fonctionne un roi tyrannique et despotique. Tout est à lui et il fait ce qu’il veut de ce qui lui appartient. Il n’ y a de compte à rendre à personne. Il a raison et il aura toujours raison. Il est riche, c’est son droit et nous sommes pauvres c’est notre devoir. Il parle et nous, nous devons ce taire. Nous devons l’aimer, c’est une obligation. Nous devons le respecter, c’est dans notre intérêt. Nous devons le glorifier et le louer, c’est notre salut.

Nous devons mourir pour lui, c’est ses désirs qui priment. Nous devons tout accepter, sinon, nous risquons pire. Nous devons se prosterner devant lui, sinon la foudre de sa colère risquera de nous faire exploser. Roi et sujets et entre les deux : les parasites, les profiteurs, les fraudeurs, les courtisans, les mangeurs, les tueurs, les corrompus, les corrupteurs…Voilà, un peu, le résultat non exhaustif, de 10 ans de règne absolu.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER