• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 9 mai 2009

Archive pour le 9 mai, 2009

Le directeur de l’APS attendu à Dakar

nacer496722402.jpg Le directeur général d’Algérie Presse Service (APS), Nacer Mehal, est attendu à Dakar, dans la nuit de lundi à mardi, pour une visite dont la durée n’a pas été précisée. La visite de M. Méhal ’’s’inscrit dans le cadre d’un partenariat’’ entre Algérie Presse Service et l’Agence de Presse Sénégalaise (APS), indique l’ambassade d’Algérie au Sénégal.

L’Algérie malade, l’Algérie en souffrance !

alger.jpgL’Algérie malade, l’Algérie en souffrance !Aucune thérapie de choc pour la remettre sur pied. Que des tempêtes de promesses creuses faites par des opportunistes aux appétits moribonds, des assoiffés du pouvoir, des insatiables de la criminalité financière. Une jeunesse abandonnée sur le bord du chemin qui ne pense qu’à fuir le pays. Le droit à la vie ôté par de sinistres hordes armées et des laissés-pour-compte en quête de protection. L’Algérie qui pleure et qui plie sous le poids d’actes de brigands sans coeur ni foi. Une Algérie qui a perdu ses enfants et qui se retrouve sans défense, pillée par des parvenus. Un laxisme régnant dans tous les coins et recoins du pays à l’origine d’ une Algérie en débâcle ahurissant.

Quel traitement à administrer à cette Algérie en pleurs et en route vers les enfers ? L’opposition a du mal à se regrouper et réfléchir à une sortie de crise profonde qui fait agoniser l’Algérie, pays de un million et demi de martyrs. L’intellectuel algérien sensé servir de locomotive pour tirer vers le haut a tout lâché. Le mutisme qu’il observe est quasi écoeurant. Il est tout juste réduit à un lettré en quête d’un croûton ou d’un privilège quelconque ! Quelle thérapie pour l’ Algérie ? En attendant d’en trouver une, elle continue d’agoniser….. Par un Algérien oprimé

Diviser, diviser, diviser, continuons à diviser !

ferd.jpghocinezehouane69531.jpgPar Ammi Said 

Diviser, diviser, diviser, continuons à diviser, jusqu’à ce qu’il ne restera que des morceaux impossibles à recoller. Avant même la parenthèse de l’ouverture démocratique, le pouvoir a réussi à diviser les partis politiques, les associations culturelles, les associations de défense des intérêts de ceux qui sont lésés par l’Etat pour une raison ou une autre, la Ligue des droits de l’Homme et les syndicats pour la défense des droits des travailleurs. Et pourtant le peuple était là pour soutenir les leaders et rependaient avec beaucoup d’enthousiasme et de courage présent à tout leurs appels. Diviser, diviser, diviser pour affaiblir l’opposition, pour mieux maîtriser les contestations et pour mieux expliquer la répression brutale qu’ils lâcheront sur ceux qui veulent une autre Algérie. Une Algérie de fraternité et de solidarité qui ne rejette aucune minorité et qui prendra en charge, équitablement et sérieusement, toutes nos diversités.

(Lire la suite)

L’Algérie disposait de 143,1 milliards de dollars de réserves fin 2008

dollars2659852.jpgL’Algérie disposait de 143,102 milliards de dollars de réserves à la fin décembre 2008, contre 110,18 milliards de dollars à la fin de l’année précédent et 77,781 milliards de dollars à fin 2006, a indiqué aujourd’hui la Banque d’Algérie à l’APS. Le taux de couverture des importations de biens et services par les réserves de change est de près de 36 mois, en raison de l’augmentation des importations des biens et services en 2008, selon la banque.

(Lire la suite)

El Para: « Je regrette tout ce que j’ai fait »

elparatchad5b15d.jpgAl Hamdou lillahi Seul, et prières et salutations au dernier des prophètes, Mohamed Ben Abdillah, Imam de la Ouma.. .

J’ai pris connaissance de l’appel de mon frère, ami et compagnon Abou Hamza Hassan Hattab, concernant la situation et l’état dans lequel est plongé le Groupe salafiste pour la prédication et le combat, sous l’émirat de Droukdal…. une situation et une stratégie abjectes qui justifieraient le sang des musulmans dans des lieux publics, sans aucune distinction entre petits et grands, entre un homme et une femme, en posant des bombes sous prétexte de cibler les institutions du pouvoir. Je me suis arrêté aussi au verset Coranique 25 de la sourat El Fath, et une partie de Khotbat El Wadaa, cités par Abou Hamza Hassan Hattab dans sa déclaration, et là, j’ai décidé de joindre ma voix à la sienne, et clamé sincèrement haut et fort cet appel.

(Lire la suite)

Abdelaziz Ziari: « L’APN ne sera pas dissoute »

ziar.jpg«La dissolution de l’Assemblée populaire nationale n’a jamais été à l’ordre du jour. C’est un évènement créé par une certaine presse nationale et appuyé par la demande de la secrétaire générale du Parti des travailleurs», a déclaré hier Abdelaziz Ziari, président de l’APN, à l’émission «En toute franchise», de la Radio Chaîne III. «Vous avez entendu le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales dire que cette possibilité n’est envisageable que si elle apporte une stabilité au pays. Hors le pays vit un climat politique très serein et stable», a-t-il répondu.

Djamel Ferdjallah créera son parti

ferd.jpgDes cadres et militants du Rassemblement pour la culture et la démocratie comptent créer un nouveau parti politique parallèle à celui de Saïd Sadi. Selon Djamel Ferdjallah, «des militants mécontents de la gestion du parti par la direction actuelle se concertent pour la création d’un mouvement, une organisation ou un parti politique rassembleur». Cette entité opposée au président réunira «les militants exclus, marginalisés ou mécontents», explique le député, évincé du RCD. Selon lui, la grogne au sein du parti «gagne de plus en plus de militants». Le Jour

Un fils d’un député hors la loi !

menadi.jpgUn grave incident s’est produit, jeudi dernier, au complexe d’ArcelorMittal El Hadjar. Prévu pour être organisé, jeudi dernier au sein de l’usine, le conseil des 30 sections syndicales de l’usine, dont l’objet est « bilan et perspectives », a été empêché de force par ceux qui ont été qualifiés de réfractaires au changement, a rapporté El Watan Sur place, plusieurs délégués syndicaux présents à cette réunion, à laquelle ont également pris part plusieurs dizaines de travailleurs, ont été choqués par l’attitude des agresseurs conduits, avons-nous constaté, par le fils de Aïssa Menadi et de Abdelhamid Houamri. Sur un ton menaçant, le fils de Aïssa Menadi a mis en garde l’assistance. Il a interdit aux présents d’organiser des élections sans l’aval de son père qui, pour rappel, est député et président d’un club de football, n’ayant aucune relation de travail avec le complexe. Synthèse d’El Mouhtarem

Photo: Aissa Menadi, député indépendant

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER