On nomme Ould Ali à la place de DIB !

ould.jpgPar Saif Radjef 

Après nous avoir fabriqué dans ses laboratoires un écrivain sur mesure, en l’occurence Yasmina Khadra qui ose se revendiquer de la lignée de Yacine et de Dib tout en faisant la promotion d’une caste de généraux par un vulgaire plagiat, voici donc le régime algérien qui nous sort un homme de culture sur mesure: Ould Ali El Hadi. Durant les années 90, alors que les élites du pays étaient sous l’oeil complice les cibles privilégiées du “terrorisme pédagogique”, Mohamed Dib très bouleversé par le destin tragique de ses compagnons, avait sollicité le poste de directeur de la maison de la culture Taos Amrouche ou à défaut celui de la maison de la culture Mouloud Mammeri, en guise de solidarité avec son peuple qui subissait (et qui continue à subir à ce jour) les drames de la guerre civile imposée par les généraux Daf-putchistes.

Le pouvoir a refusé de lui accorder ce poste en arguant que Mohamed Dib n’avait pas de diplôme…Une année après on accorde le même poste à un correspondant d’El Watan d’un niveau primaire qui n’a jamais lu le moindre ouvrage, hormis celui du plat du jour qu’on présente dans les bars de Tizi-Ouzou. Quelques années après, c’est à Ould Ali accessoirement militant de la démocratie sous la bannière de Said Sadi et de Amara Benyounes et généralement agent inaccompli du DRS sans le moindre diplôme, que le régime confia la direction de la culture en Kabylie. Cette région qui a enfanté des centaines de milliers de femmes et d’hommes de culture et de savoir mondialement reconnus est gérée par une bande d’illustres parvenus…

Mais que voulez-vous, nous sommes dans le pays où l’on parle de la rahma, de la réconciliation, de la paix et de la construction de la plus grande mosquée d’Afrique, mais où on lance les plus grands chantiers du banditisme et de la délinquance, où on place par vengeance des paras dans nos villages au milieu de nos mères, soeurs et femmes et surtout ou les gendarmes assassins deviennent des gérants de bor…

Commentaires

  1. hchicha dit :

    excellent! surtout la chute! :) )
    Mais bon, pauvre de nous !!

  2. radjef said dit :

    Bonsoir tout le monde. Med Dib n’est pas un loup, c’est un algerien authentique et un grand humaniste,plus propre que T Hussein et A France.

  3. kaci-la-merveille dit :

    Qaund il y un bouteflika président, un ouyahia premier ministre, un zerhouni ministre….et un tikouk je ne sais quoi, pourquoi donc
    n’y aurait-il pas un ould elhadi directeur?
    Normal!

    kaci la merveille

  4. anonyme dit :

    kaci la merveille c’est pas kaci la mixité par hasard, l’ancien de oued aissi ?

  5. maya dit :

    ce qui me désole le plus c’est ceux qui n’ont jamais rien fait pour éviter que des personnes pareilles puissent avoir ce pouvoir de nous trahir..On peut se lamenter, crier haut et fort,.Hélas ,la faillite des responsables politiques et criarde ,faute de ne pas avoir placé leur combat dans le rassemble pour la kabylie…
    Nous payons aujourd’hui lourdement cette division et ce n’est pas fini tant que les leçons ne seront pas tirées pour un changement radical..

  6. Amaghar Azzamni a dit dit :

    Étrange réapparition de ce suppôt incontesté du système algérien!El Hadi Ould Ali va surement etre nommé à un poste-clé au niveau du Ministère de l’inculture car, il faut bien mettre en exergue l’incurie et la cohabitation de toutes les impérities des hauts fonctionnaires de la république.Il faut rassembler tout ce beau monde qui a servi un jour du 9 Avril 2009 à la réussite d’un trafic électoral destiné à assurer la pérennité du vol,de la corruption,de la malversation,du népotisme et autres dans notre pays.
    Les récompenses vont pleuvoir telle une douce ondée sur les épaules de nos trafiquants invétérés.Des postes de hautes responsabilités dans l’Etat vont etre desservis à tous les rodeurs et charognards du système mafieux algérien.Quand ces postes n’existent pas sur organigramme,ils seront tout bonnement créés pour satisfaire les appétits de nos cambrioleurs.
    El Hadi Ould Ali fait partie de ceux qui ont vendu leur honneur et dignité pour un satisfecit !Il aura sa part du gâteau comme ses compères,chacun en fonction du produit qu’il aurait exécuté lors de la fraude électorale!

  7. radjef said dit :

    Bonsoir tout le monde. J’ai parlé de Ould Ali El Hadi alors qu’en réalité il ne merite même pas qu’on consacre un mot dans ce site…Ould Ali existe en Kabylie, parcequ’en face de lui et en face de ceux qui l’utisent, il n’y rien; il y a du néant. Cela fait presque deux mois ou plus que la structure du FFS de Draâ El Mizan est malmenée par une bande de delinquants sexuels et de repris de justice ; cela fait deux mois ou plus que des comités completement étrangers à la municipalité se sont constitués pour parler des problemes des citoyens des populations locales avec les autorités au plus haut niveau et cela fait deux mois ou presque que les associations de commerçants, des enfants de la ville, de tarwa n’Krim Belkacem conspirent pour paralyser la ville le 29 mai prochain. Lesélus locaux sont-ils au service du FFS ou bien sont-ils au service de l’administration? Les élus locaux ont-ils avisé les responsables du parti à leur tête Tabbou de la situation dans leur municipalité? Je pense qu’être militant du FFS n’est pas de jouer au flic et de verser dans le populisme le plus dégradant, mais c’est de diffuser les idées du parti…Le DRS et le pouvoir d’une façon vont-ils avoir peur de quelqu’un qui ne lit pas, qui ne comprend rien aux idées de son parti, qui promet à tout le monde un lot de terrain contre une biere dans le bar qui fait le coin de la ville? Non messieurs Ould Ali El Hadi existe par nos complaisances!

  8. Amnay dit :

    Anect-agi yakk° axatar n3emmed!
    Lukan i necghel kan di tmrut leqvayel tili maci akka! ur agh-zughuren ara akka yid-sen alama nengher!
    CCeh deg-negh!
    Bien sur que c’est Ould Ali Lhadi qui va être nommé…c’est une évidence! l’objectif n’étant pas de promouvoir la culture mais de la tuer!!!! le choix est bien fait! rien à dire…pour eux!
    mais pour nous, kabyles, nous avons toujours fait les mauvais choix! toujours à défendre les intérêts de tous au détriment du notre! et ça ne vas jamis dans l’autre sens! ihi tura dayen! que vive et prospère la kabylie, le rest ça n’est plus mon affaire!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER