Encore de la censure !!!

1efeepad.jpgAprès la fermeture de la librairie des Beaux Arts à Algérie, voilà ALGÉRIE TELECOM qui vient au secours de notre roi Boutef. 

Selon des sources sûres, l’opérateur historique Algérie Télécom a pris la décision de résilier l’abonnement d’accès à Internet à ce provider, d’ici à samedi, si ce provider n’honore pas ses redevances. Une créance faramineuse que l’Eepad n’a pas payée à ce jour et qui risque de lui porter un coup fatal, voire même un dépôt de bilan.
Une situation qui peut mettre dans le désarroi l’importante clientèle abonnée à l’Eepad qui se verra du jour au lendemain déconnectée du monde virtuel que lui offre la toile du web. Toujours selon nos sources, la décision prise par Algérie Télécom de ne plus fournir d’accès à Internet à l’Eepad est dictée par le fait que ce dernier n’a pas respecté le calendrier de payement qui lui a été établi, causant un manque à gagner important à l’opérateur historique. Une question qui reste posée, depuis 1999 et sur une liste de soixante ministres désignés à vie!, pourquoi il n’y a que Boudjemaa HAICHOUR qui a été LIMOGÉ ? Par le pauvre Samaritain

Commentaires

  1. internaute dit :

    c’est bien de ne plus avoir l’internet , les livres et bientôt les paraboles, comme ça les européens et les américains pourront se rendre en l Algérie pour étudier l homme préhistorique .

  2. Ammisaid dit :

    Ils veulent surtout censurer nos désirs, nos rêves et nos valeurs. Le reste, c’est presque, déjà, fait. Tout plaisir qui sert à nous epanuoir, ils le censurent et tout les plaisirs qui servent à nous détruire, ils nous les servent, ils nous les faciltent et ils nous encouragent à les consommer, à les faire et les aimer plus que nos vies (l’exil, la méfiance, l’alcool, la drogue, le hittisme, la fuite, le banditisme, la colère, les emeutes… Nous devons cesser d’être des humains pour les contenter, pour ne pas les déranger et pour les laisser fructifier leurs affaires. Nous sommes, uniquement, par notre existence une pollution, une mauvaise odeur qui les empêchent de respirer l’air vivifiant de notre terre et une insomnie qui perturbent leurs sommeils et surtout qui leurs ineterdit de faire, convenablement, les comptes de leurs richesses qui augmentent, chaque jour qui passe. Ils auraient que nous devenions comme des moutons qui dependent que de leur pasteur et qui ne sont préoccupés que par la nourriture et l’eau. La censure est une arme redoutable dans les mains d’une dictature, c’est pour cela, que chez nous, elle est utilisée dans tout les domaines. Ils savent que la censure bien appliquée devient comme un rempart infranchissable pour ceux qui veulent s’ouvrir à l’universel, au savoir qui aide à réfléchir et à liberer l’esprit des tuteurs, au désir de voir ailleurs pour s’enrichir intellectuellement et scientifiquement et politiquement et au souhait de vouloir prendre son envol pour fuir ceux qui veulent nous maintenir dans la dépendance qui nous rendra, à coup sûr, comme des handicapés à vie.
    Fraternellement

  3. Mohand dit :

    Il y a une autre censure sournoise, pernicieuse , silencieuse, active sur des questions diverses.
    En parcourant les journaux algériens je suis sidéré par la mauvaise qualité
    et par l’absence de diversité des sujets abordés. Nuls,toujours les mêmes rengaines , tel à dit tel à fait. Rien de consistant, pas de suivi, des flashs pour vendre ou épater. Je n’appelle pas cela une Presse. J’appelle cela des services de presse. Chacun y va de sa verve pour nous endormir et occuper notre pensée.
    Occupez vous des blabla, ne vous occupez pas de politique d’avenir et surtout pas de gestion, est la ligne éditoriale imposée.
    Quand donc les Algériens nationalistes, courageux vont-ils donc prendre leur courage et nous dire comment, une partie du clan au pouvoir et à la périphérie volent l’Algérie? Le silence de tous, la métamorphose de trabendistes en hommes d’affaires, de bureaucrates ignares en cadres supérieurs, sans oublier les militants du fln du msp et du rnd dont qui confondent l’activité politique au bénéfice de leur pays, de leur wilaya et de leur commune et des citoyens en un jeu de passe qui leur permet de changer de statut social et de devenir riche … je ne parles pas par ailleurs de ceux qui utilisent l’Etat et son pouvoir et qui pensent le personnifier au point de se transformer en être intouchable qui peuvent tout faire dans l’entendement total …
    Ceci dit,je voudrai partager avec les blogueurs, ici, deux ou trois sujets importants,à mon avis, ils concernent
    des faits qui se passent en dehors de notre pays, certes , mais
    qu’aucun journal, aucun magazine, ni notre APS n’en parlent.Commençons par le début. Ce que la presse objective rapporte sur HABBAS de Palestine est tout simplement extraordinaire si l’on se place du côté des sociétés démocratiques, normales dirais je si on se place du côté des pays arabes.

    A ce propos je me suis toujours demandé
    pourquoi les Chefs arabes sont tous des despotes et des voleurs? Mais également pourquoi les peuples arabes laissent faire,consentent au gachis de leurs deniers, et celle de leur image
    ils ne se réveillent pas.
    Est ce ça l’intelligence et la culture Arabe?
    Y a t il quelque part caché, une définition des contours du modèle de société dans les pays Arabes? Est ce celui d’Arabie, de Tunisie, de Syrie ou de libye? Je ne cite pas l’Algérie, ils cherchent encore. Certains veulent une société à l’ancienne, d’autres préférent copier la période barberoussienne, où on les confond avec une mafia qui ne connait que ses régles.

    Voila une infime partie des actes cachés de Mahmoud Abbas, le Président palestinien, voila les agissements de celui qui négocie avec Israél. Comment peut il être efficace et imposer les vues de son peuple quand on est autant la proie facile des Américains et des Israéliens. A la base de tout il y a le mensonge et les adversaires des Palestiniens le savent tous. C’est donc du cirque , car pour être crédible , il faut l’être vraiment. c’est le moins que l’on puisse dire.
    La publication du bilan de l’USAID (Agence du département d’État chargée de l’aide au développement) fait apparaître diverses opérations controversées en Palestine.
    « En mai 2005, l’USAID a signé un contrat de 1 890 000 USD avec Falcon Electro Mechanical Contracting Company pour la construction d’une usine de traitement des eaux usées à Hebron (Cisjordanie). Un autre contrat, moins important, a été signé avec la célèbre firme du Colorado CH2M HILL, qui l’a fait sous-traiter, pour un montant de 296 933 USD, par First Option Project Construction Management.
    Or, Falcon Electro Mechanical Contracting Company et First Option Project Construction Management sont des sociétés de Yasser Abbas, un des trois fils de mahmoud Abbas.
    Le 5 mai 2006 (soit juste après la victoire du Hamas aux élections législatives), l’Agence a signé un contrat de 659 600 USD avec le cabinet de relations publiques Sky Advertising pour améliorer l’image des États-Unis auprès des Palestiniens et réduire leur scepticisme quant à l’aide économique apportée par le peuple états-unien. En définitive, ce contrat a été étendu et a atteint 998 495 USD. Il ne servait évidemment pas à grand chose, l’opinion des Palestiniens se fondant sur les éléments de leur vie quotidienne.
    Quoi qu’il en soit, Sky Advertising est une des sociétés de Tarek Abbas, un autre fils du leader du Fatah, Mahmoud Abbas (qui venait de perdre les élections).
    Ces informations, font apparaître comment Washingtn a enrichi personnellement la famille du président de facto de l’Autorité palestinienne. »

    A suivre
    Mohand.

  4. Mohand dit :

    Suite.
    Puisqu’on ne peut rien dire sur nos dirigeants et sur leurs fortunes cachées, parlons celle des autres, celle que la famille Habbas. J’évoquais ci avant comment les Américains les soudoient, voyons ici comment un des fils est devenu la plus grande fortune palestinienne. Pendant que certains se tuent pour recouvrer une partie de leur terre d’autres composent et s’enrechissent avec la bénédiction de l’ennemi occupant.

    « Yasser Abbas est le fils de Mahmoud Abbas (Premier ministre de l’Autorité palestinienne en 2003, puis président du 15 janvier 2005 au 9 janvier 2009). Il serait aujourd’hui la principale fortune de Palestine. Selon ses déclarations, il aurait commencé à faire des affaires en 1996, c’est-à-dire après que son père eut négocié et signé les Accords d’Oslo, mais avant qu’il ne devienne Premier ministre.
    Il aurait débuté en obtenant le monopole d’importation de cigarettes états-uniennes (Kent, Lucky, etc.) au titre de sa société Falcon Tobacco. Puis, il aurait créé diverses sociétés d’import-export au sein du Falcon Trading Group. Ses activités actuelles lui rapporteraient environ 35 millions de dollars par an (soit 12 000 fois le salaire moyen dans les Territoires occupés).
    Sans remettre en cause les talents de M. Abbas Junior, force est de constater que sa fortune provient de l’attribution d’une licence exclusive des cigarettes de British American Tobacco et de l’attribution de licences d’import-export par le gouvernement israélien. Yasser Abbas n’ayant rendu aucun service aux autorités états-uniennes et israéliennes, la question se pose donc de savoir si ces licences —et par voie de conséquence sa fortune— ne sont pas une rétribution indirecte de l’action de son père au service de Washington et de Tel-Aviv.
    Au passage rappelons que le mandat présidentiel de Mahmoud Abbas s’est terminé le 9 janvier 2009. En l’absence d’élections et selon les dispositions de la Constitution palestinienne, le président de l’Assemblée, Abdel Aziz Duwaik, assure l’intérim. Cependant, M. Abdel Aziz Duwaik ayant été enlevé par les Israéliens, le 6 août 2006, et étant retenu prisonnier, M. Abbas père a appliqué des dispositions constitutionnelles conservatoires et a prorogé lui-même son mandat d’un an.
    Sans remettre en cause les talents de M. Abbas Senior, force est de constater qu’il est aujourd’hui président de l’Autorité palestinienne non par la volonté de son peuple, mais par une manœuvre des autorités israéliennes.
    Dans le même entretien, Yasser Abbas a également déclaré que la majorité des hommes d’affaires palestiniens, y compris lui-même, collaboraient avec les Israéliens ».

    Mohand

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER