• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 23 mai 2009

Archive pour le 23 mai, 2009

COLLECTIF D’AVOCATS de Mohamed Baba Nedjar

babanadjar.jpgComité international de soutien à Mohamed Baba Nadjar de Ghardaïa (Algérie)

COLLECTIF D’AVOCATS

(Liste provisoire). 

Maîtres : (par ordre alphabétique) Khaled Achour. Barreau de Blida. Noureddine Ahmine. Barreau de Laghouat. Hocine Aït Saïd. Barreau de Tizi-Ouzou.Brahim Ameziane. Barreau de Bejaïa. Akli Amrouni. Barreau de Tizi-Ouzou. Redouane Benchaâbane. Barreau de Blida. Noureddine Berkaïne. Barreau de Tizi-Ouzou. Ourida Bouaziz. Barreau de Tizi-Ouzou. Mostefa Bouchachi. Barreau d’Alger. Ahmed Chikhaoui. Barreau de Tizi-Ouzou. jamel Fellahi. Barreau de Tizi-Ouzou. acer Hamouche. Barreau de Bejaïa. elaïd Hemroune. Barreau de Tizi-Ouzou. amel Khelifa. Barreau de Khenchela. Mohamed Nehar. Barreau d’Alger. Aïssa Rahmoune. Barreau d’Alger. Youcef Sahli. Barreau de Tizi-Ouzou. Lynda Sid. Barreau de Tizi-Ouzou. Mahmoud Zamoum. Barreau de Boumerdés. Yamina Zaoui Baarouri. Barreau de Laghouat.  

Pour toute adhésion au collectif : justice-babanadjar@hotmail.com

Je suis toujours très sensible à ce que dit Hocine Aït-Ahmed, car il parle vrai.

haa1.jpgJe suis toujours très sensible à ce que dit Hocine Aït-Ahmed, car il parle vrai. Chaque fois il étonne et il fait peur tellement ses déclarations éclairent l’opinion. Même loin, il suscite des réactions parfois injustes à son égard. J’ai lu un article sur un autre site voisin (tahia bladi).
Il m’a frappé par le fait qu’il reprend, je ne sais pourquoi, d’ailleurs et met l’accent sur le fait berbère, qui serait défendu par certains militants kabyles au sein du MTLD.
Je m’inscris en faux contre cette manière insidieuse et malsaine de pratiquer et de faire de la propagande en la justifiant par des faits qui se sont déroulés il y a plusieurs années. A fortiori quand ils sont justes, et pourtant ce fait historique est présentée comme un tare.

Nier un fait historique et vouloir accuser ceux qui l’ont soutenu et porté à bras le corps est très injuste. Ne pas vouloir la vérité et cultiver l’amalgame procède de la même logique actuelle qui veut qu’il faut réprimander le frère qui veut être autonome.Tout comme les pays Arabes qui ne veulent pas de démocratie dans aucun pays arabe pour éviter de répandre cette même démocratie dont ils ne se sentent adeptes du fait qu’elle remettrait en cause leurs “petites personnes” bien assises au milieu de milliers d’opportunistes avides, inconscients et inhumains.

Je n’ai pas pu ne pas écrire un commentaire que voici.
Je transpose cette discussion sur ce site car je pense qu’il est intéressant de le partager avec tous ceux de ce site. Avec la majorité d’eux, j’ai comme une communion d’idées et de pensées, j’ai donc besoin de partager avec eux mon sentiment et mes avis. En le faisant je cherche aussi leur sentence en quelque sorte, j’ai peut-être tort. Si oui je veux le connaître pour le reconnaître.

“J’ai lu l’article et les commentaires qu’il a suscités. Dans le commentaire il y a des paragraphes qui ont soulevé en moi des interrogations et parfois de la réprobation. Les commentaires quant à eux montrent que chacun voit veut nous parler de sa vérité, celle que lui dicte ses informations. Je ne critique personne, mais je trouve que nous avons tous torts de vouloir façonner “notre histoire” en relatant nos “histoires”. D’une science imprécise certes, mais elle reste une science qui éclaire et évite de parler des individus, on en fait des séries d’aventures et de légendes construites pour glorifier ou anoblir les uns et “diminuer” les convictions et les actes des autres.

L’histoire s’attache à définir et à qualifier des situations en se basant sur des faits historiques incontestables. Or on le voit, tout ce qui est dit est soit contestable soit incomplet .
Ce n’est pas juste de résumer ainsi le fait kabyle ou berbère. La querelle habituelle que nous vivons encore et toujours n’est pas notre histoire. Tant que tous nous ne reconnaissons pas le fait amazigh, nous continuerons à faire semblant de chercher. La France coloniale n’est pas l’unique responsable de la situation.
Aucun sujet n’est tabou et on veut toujours plus. Mais pourquoi maintenant ? N’y a-t-il pas des questions autrement plus actuelles, plus urgentes ? J’aurai voulu qu’on évoque l’atavisme de l’Etat, sa transformation insidieuse, et puis pourquoi pas les Droits de l’homme, des droits civiques des Algériens d’aujourd’hui, maintenant qu’enfin ils sont dirigés par leurs frères Algériens (Arabes et berbères). Et les opinions des anciens qui ont vécu la période coloniale et qui l’ont combattue est importante pour faire un parallèle avec le présent.

J’aurai voulu voir desserter sur nos morts d’hier et sur nos disparus. Quand bien même il y a “les fameuses lignes rouges”, et des sujets tabous, nous avons je pense tout comme ceux du passé récent, le courage de parler de ces sujets qui fachent et de les dissiquer pour qu’enfin on voit mieux ce qu’on peut faire pour construire cette Algérie qu’ils ont voulu souverraine et indépendante.

Avons nous une Justice même balbutiante? Non ! alors ?
On aime bien parler de sujets passés qui ne nous impliquent pas, tout comme on aime parler de football pour occuper les masses. Critiquer les Berbères, procède de la même logique politique.

Il faut plus encore de temps, sans doute, mais on finira comme partout dans le monde à reconnaître les siens et à les défendre de la meilleure des façons. Pour le moment on regarde et on écoute des péripéties (importantes peut-être pour certains pour les avoirs vécues), des histoires et des légendes vivantes ou pas. Je les mets pour ma part sur le même plan que les histoires de jeha que nous racontaient nos anciens, elles sont belles et moralisantes, mais elles nous montrent pas le chemin de la modernité que veulent les jeunes notamment ceux qui fuient leur patrie par la mer, utlime manière de renier ce que les “vieux” ont fait de cette terre nord africaine..  Par Mohand

Un « député » appelle à l’ouverture d’une enquête sur la campagne de boycott du FFS

bektache.jpgLe « député » de l’Alliance nationale républicaine (ANR) de la wilaya de Béjaia, ancien Maire « indépendant »  de la commune de Derguina, candidat malheureux aux sénatoriales en 2006 en dépit du soutien que lui ont apporté les élus du RND, Abdelmadjid Bektache, a appelé, jeudi lors de son intervention à l’APN, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni, à l’ouverture d’une enquête sur la campagne de boycott du scrutin présidentiel du 9 avril dernier, menée par le FFS dans la wilaya de Béjaia. Le « député » a accusé le FFS d’avoir obligé les citoyens à boycotter le scrutin présidentiel. « Un responsable d’un parti politique a animé 26 meetings populaires à Béjaia pour obliger les citoyens à boycotter l’élection présidentielle », a dénoncé Bektache, en appelant Zerhouni à ouvrir une enquête sur l’action du FFS.  L’intervenant, membre du bureau national de l’UDR de Amara Benyounes, a accusé un maire du FFS d’avoir licencié un agent communal pour son soutien au candidat Abdelaziz Bouteflika.  Le « député » de l’ANR mérite bien une prime de délation. El Mouhtarem / Photo: Abdelmadjid Bektache

20 ans de prison ferme pour le gendarme et le policier qui dressaient de faux barrages à Boghni

barage.jpgLe tribunal de Tizi-Ouzou a condamné, mercredi dernier, un gendarme et un policier qui dressaient de faux barrages à Boghni, à la peine de 20 ans de prison ferme. L’affaire remonte à 2007 quand des citoyens ont déposé des plaintes pour des vols de véhicules et autres agressions dans de faux barrages dressés par une bande de malfrats dans la région de Bounouh, commune relevant de la daïra de Boghni dans la wilaya de Tizi-Ouzou.  Source La V.O

Algérie: Faut-il revoir les conditions d’octroi de l’immunité ?

apn1.jpgPar Massi 2

Les mesures de contrôle appliquées au niveau de l’aéroport Houari Boumedienne et des autres aéroports nationaux sont les mêmes appliquées dans d’autres pays. Ce sont des recommandations de l’OACI qui est une institution internationale de l’ONU crée en 1944 à Montréal. Elle est composée de 189 membres dont l’Algérie qui fait partie depuis qu’elle a ratifié en 1968 la Convention de Chicago. Son but est de réglementer, organiser et protéger l’aviation civile contre les actes illicites comme les détournements d’avion. 

 En sa qualité de membre de l’OACI, l’Algérie est obligée d’appliquer un ensemble de recommandations de sûreté dont l’inspection et le filtrage des bagages et passagers au niveau des accès des aéroports pour éviter l’intrusion d’objet dangereux. Ces mesures et recommandations sont applicables dans tous les aéroports du monde. A cet effet, le policier qui voulait fouiller les bagages du député du MSP, n’avait fait que son travail. En réalité, il ne lui a demandé qu’à se soumettre aux recommandations de sûreté applicables partout dans le monde. Ces policiers sont des professionnels qui ont reçu des formations en matière de contrôle et de sûreté.

Après tout la sécurité est l’affaire de tous les passagers et personne n’a le droit à l’erreur. Le député du MSP pourrait-il refuser la fouille s’il aurait pris un avion privé ? Je condamne fortement la réaction de ce député qui est censé représenté le peuple et la loi ( la loi est au-dessus de tout le monde et tout le monde est a égalité devant la loi). Il n’est pas digne de représenter le peuple, car il doit savoir que l’immunité parlementaire a des limites. Ce policier avant tout est un citoyen algérien et la police est une institution populaire au service du peuple pas au service d’individus qui veulent se mettre au-dessus de la loi.

Monsieur le député vous n’êtes pas digne d’être Algérien ni de représenter les Algériens. Vous avez eu un comportement de voyou et je pense que vous manquez de culture sécuritaire et parlementaire. Tout est à revoir chez vous. Quel malheur pour le MSP !

Monsieur le député du MSP, expliquez-nous pourquoi quand vous voyagez en France par exemple,  vous vous soumettez au contrôle au niveau des aéroports Orly ou Charles de gaulle. Vous vous soumettez à la fouille et à l’inspection de vos bagages sans problèmes. Pourtant ces les mêmes mesures applicables dans le monde. Pis, dans certains aéroports, on vous demande même d’enlever vos chaussures et vos ceintures et même plus vos pantalons… si on vous le demande vous appliquez sans problème.

Moi j’ai l’habitude de voyager et je vois que vous êtes traités comme tout le monde. Une fois que vous arrivez à l’aéroport Houari Boumedienne, vous devenez des supers citoyens et des Rambo. Voyons ! Un peu de sérieux, un peu de civisme, ça devient insupportable ! C’est de l’abus d’autorité pur et simple.

Monsieur le député du MSP, par votre comportement qui touche à l’éthique et à la déontologie parlementaires, vous méritez une sanction plus un châtiment sévères et exemplaires pour servir d’exemple pour tout le monde et surtout pour les gens qui veulent piétiner les symbole de l’Etat : la police algérienne ces fonctionnaires qui sont issus du peuple. Cette institution a livré à l’Algérie pendant la décennie noire ce quelle a de plus cher : ses enfants (policiers) morts pour la patrie et les statistique le prouvent.

La police est présente partout et sa présence est indispensable pour la population civile. Je lance un appel au premier responsable de ce pays en occurrence le président de la République pour suivre personnellement cette affaire qui touche au symbole de l’Etat et à la constitution. Il faut revoir les conditions d’octroi de l’immunité qu’elle soit parlementaire ou diplomatique, car même du coté des diplomates, on enregistre beaucoup de dépassements dont le peuple et les institutions étatiques sont victimes quotidiennement.
Vive l’Algérie et gloire a nos martyrs 

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER