• Accueil
  • > Libre débat
  • > Algérie: Les générations futures n’ont plus rien à craindre. Alléluia, mes frères Alléluia!

Algérie: Les générations futures n’ont plus rien à craindre. Alléluia, mes frères Alléluia!

boutefli.jpgHein! Selon le CNIS, pour les seuls quatre premiers mois de cette année, l’Algérie; le pays de l’Import-import, le pays qui ne produit quasiment rien; a exporté des marchandises d’un total de 13,2 milliards de dollars ! Mais c’est fabuleux ! A la fin de l’année, le chiffre d’exportation culminera vers les 40 milliards de dollars. L’Algérie est sortie de la dépendance à l’hydrocarbure et le peuple ne le sait pas encore puisqu’il s’agit d’une baisse de presque la moitié par rapport à l’année dernière. Vous imaginez un peu, l’année dernière, nous avons engrangé sans le savoir un total de presque 80 milliards de dollars en 4 mois seulement. Alléluia! Ah si Bouteflika nous a informés de ce chiffre, j’aurais tourné casaque et demandé pardon comme Baaziz, j’aurais inondé ce site avec des messages de soutien inconditionnel, j’aurais prêché partout la bonne nouvelle et j’aurais voté pour lui plutôt deux fois qu’une comme Zahia.

Qu’on le tient pour dit, l’Algérie a cessé d’être la plaque tournante du terrorisme et de la corruption généralisée. Elle a cessé d’être la référence mondiale sur les problèmes du terrorisme… Les statistiques du CNIS prouvent, maintenant, que les Algériens forment une nation riche, travaillent et produisent comme les grandes nations. Ses produits sont mondialement célèbres. Les générations futures n’ont plus rien à craindre. Alléluia, mes frères Alléluia!

Comme notre président, nous pourrons tous mourir tranquilles après cette grande bonne nouvelle qui a dû passer par la célèbre machine de Ouyahia pour une mise en conformité avec la réglementation statistique qui assure la solidité de l’Etat et la pérennité politique de ses hommes de grande valeur…

Si le CNIS peut nous donner un petit aperçu sur les produits fabriqués localement et écoulés à l’étranger… Qu’il soit tranquille, on ne soupçonne pas les douanes de blanchiment d’argent comme le font la présidence algérienne et les services français de la répression de fraude. Allez, S.V.P., les douanes, montrez-nous de quoi les Algériens peuvent être fiers… à part le pétrole et les belles leçons sur terrorisme… pour ceux qui ne veulent pas l’éradiquer totalement…
C’est vrai que l’Algérie est le pays de tous les contrastes, mais à ce point… Par Sniper

Commentaires

  1. Sniper dit :

    @Ammisaïd

    c’est absolument vrai; le pétrole a fait le malheurs des algériens. S’il ne va pas fuguer, dans deux ou trois decennies, il va « foutre le camp » (tarir) définitivement. Les mamelles seront asséchées, le peuple aura soif, la démographie plus importantes, les problèmes vont se multiplier et les coeurs vont durcir. Je ne voudrais pas vivre cette époque. Allah yestour.

  2. Amaghar Azzamni a dit dit :

    Que faut-il faire avant que cela n’arrive?Se taire et attendre sagement la mort ou se porter résolument candidat à une lutte pour le redressement de situation?Le choix n’est pas tellement diversifié à mon avis!C’est comme choisir entre la vie et la mort!
    Tout d’abord, nous devons cesser de rêver que nos hommes suceurs plieront bagages et s’en iront de leur propre chef sans qu’ils n’en soient contraints.Mais pour que cela arrive un jour,il va falloir viser loin et mettre la barre des revendications trés haut.Se plaindre,geindre,se lamenter,se taire,laisser faire ne sont surement pas les solutions adéquates pour qu’un jour on soit libéré totalement de nos sangsues pernicieuses.Par contre prendre le taureau par les cornes et faire des percées politiques , demeurent les voies essentielles qui nous mèneront vers la concrétisation de nos aspirations tant attendues.Alors,qu’attend le peuple algérien pour se mobiliser, se rassembler pour un changement de situation?Faut-il des guides en la matiere pour mener à terme les différentes actions politiques porteuses d’espoir? Où devrions-nous compter sur la spontanéité logique des algériens et algériennes pour créer un ensemble de force créatrice d’espoir?
    C’est une équation à deux inconnues pour laquelle il va falloir trouver un discriminant pour la résoudre et ce jour arrivé,il y aura de l’espoir et ouverture vers la lumiere!

  3. Nabil dit :

    @bonjour
    je ne connais pas le CNIS et j’ai cru que ce que disait SNIPER était vrai. Déjà je me demandais ce que l’Algérie a pu exporter ! Mais hélàs que blague!!!
    Avec nos gouvernants nous sommes foutus et nous même ne nous sommes que des faignants.
    Solution: colonisez les pays de l’Europe. Leur population a vielli, remplaçons là. Tous les moyens sont bons: avec papier ou sans. Prenez-moi au sérieux; je vise loin, très loin.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER