Peine capitale pour El Para

para.jpgC’est sous une haute protection policière que le procès des membres de la phalange de la mort, katibat El Maout, que dirigeait Amari Saïfi, alias Abderrezak El Para, s’est déroulé, hier, au tribunal criminel de Batna. Les juges ont prononcé la peine capitale contre 29 éléments dont leur chef Abderrezak El Para dans une affaire où 13 veuves de victimes des sanguinaires se sont portées partie civile. Liberté

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER