Cher frère et ami du coeur Sniper

lalutte.gifPar Ammi Said 

Je t’assure que depuis que je te lis sur ce blog, n’avoir jamais douté de ta sincérité, de ton honnêteté, de ton amour désintéressé pour l’Algérie, son peuple et son unité, de ta clarté concernant ta position vis-à-vis de notre culture et son Algérianité et de ton combat contre l’ennemi de notre pays (ceux qui sont au pouvoir d’une façon illégitime quelque soit ce qu’ils sont Kabyles, Arabes ou d’ailleurs).

Je t’assure de mon profond respect envers tes idées, envers leur profondeur et envers la vérité qu’elles véhiculent et qui ont maintes et maintes fois éclairées mes incertitudes, renforcées mes convictions et solidifiées mon désir d’une Algérie libre, fraternelle, juste et solidaire dans toutes ses dimensions et dans toute la richesse de sa diversité impossible à nier, à ignorer et jeter du revers de la main.

Je t’ai assuré aussi de mon entière solidarité quand tu a été, injustement, attaqué mais j’ai pensé au fond de moi et j’ai prié pour que tu gardasses la noblesse de tes convictions et que tu continuasses à nous faire partager tes lumières. Je sais, aussi, que nous sommes tous et toutes, quelque part, atteint du virus de la méfiance, de l’intolérance et mauvais doute, fruits du rat qui reste toujours vigilant et qui est payé pour ça: nous diviser, incruster la haine entre nous et nous pousser à renoncer au seul combat qui mérite notre attention. Ce comabt pour libérer notre cher et beau pays du mensonge, de la terreur, de l’infantilisation et de la domination du fort sur le faible.

J’ai voulu partir moi aussi, aller voir ailleurs et me taire comme je l’avais fait durant des décennies, ce qui m’avait retenu c’est d’abord El mouhatrem (car j’ai la conviction intime qu’il mérite ce pseudo), ceux qui m’ont soutenu directement et indirectement, le désir de la majorité qui intervienne ici de construire une Algérie réellement démocratique et enfin la qualité et la richesse des interventions faites par les blogueurs et les blogueuses du ce site.

Je suis quelqu’un qui n’aspire à rien d’autre que la fraternité, la compréhension entre nous et l’idée de construire un jour un pays comme celui de nos ancêtres mais cette fois entre les Algériens et les Algériennes. Je sais ce que vaut la langue Arabe, je sais ce que vaut le fait de pouvoir parler sa propre langue: le kabyle et je sais la chance que j’ai d’avoir rencontré l’Islam. Le reste est pour moi sans importance. Je veux voir le Berbère, l’Arabe, l’Islam et toutes les autres religions, langues et convictions vivent dans un pays qui leur offrent les moyens de se développer, de se diffuser, de grandir et de mûrir dans la paix et la modernité. Et, je souhaites de tout mon coeur que ton adieu se transforme, dans quelques secondes, en réapparition miraculeuse.

Mon commentaire d’avant voulait tout simplement dire que le terrorisme est soutenu par le pouvoir et qu’il touche tout les Algériens et toutes les Algériennes. Et, que seule une vraie démocratie, une justice réelle et un combat politique propre sous le contrôle de la souveraineté populaire sont garants de la vérité, de la paix et la clarté.

Allah yarhem Echouhada (de toutes les époques), Allah yestarna mina elfintna wa allah yenhi min kouloubouna alhesd, adhalam, anifk, alfassad, alkarh, alkibr, alkidhb…Salutations sincères, fraternelles, amicales, algériennes, arabes, berbères, musulmanes, humaines, éternelles…à toi frère Sniper, à toutes et à tous.

PS: je n’en veux pas aux rats, à tout ceux qui pensent du mal de moi, à tout ceux qui vont mal juger mon commentaire, je fais, je dis et j’écris ce que je crois juste et vrai. Sans rancune à toutes mes soeurs et à tout mes frères car l’Algérie doit se situer toujours, toujours et toujours, au dessus de nos querelles, de nos désaccords et de nos intérêts personnels. C’est une oeuvre, elle sera belle que si nous les artistes qui la dessineront seront amoureux d’elle d’un amour pur, sûr et sincère.
A bientôt cher Sniper. INCHALLAH ! Ammi Said

Commentaires

  1. al moustaqil dit :

    On a eu droit à l’imparfait du subjonctif ! j’avoue que la concordance est bien respectée, merci ammi said..

  2. Mark Wanes dit :

    yenayes avava wethnagh yenayes ammi 3kelnagh
    He !! papa on nous tape dessus !!
    C’est parce qu’ils savent qui nous sommes fiston!!

  3. kaci-la-merveille dit :

    Très franchement, il y a de l’excessif et de l’exagération!
    Il me semblait qu’il s’agit ici d’un blog politique, qu’il nous revenait de traiter en toute indépendance,
    d’un système, d’un régime de fripouilles à la base duquel il y a le DRS et les crapules qui s’y troyuvent,
    Il s’agissait pensais-je de débattre et de reflcéchir collectivement aux voies et moyens de le dépasser,
    de mettre un terme un tel régime criminalo-crapuleux!
    On n’allait donc pas, par conséquent, passer notre temps à s’épancher en amabilité et autre joyeuserie et à fortiori
    par à en en faire des articles…à faire lpartager par tout le monde, il y a les email et les PM!!!
    Que ceux qui veulent s’en aller s’en aille, allah issahel aalihom…que ceux qui veulent continuer qu’il
    le fasse aussi.
    Personne n’est parfait et personne n’est indispensable!
    Au point ou l’on en est un ennemi de plus ou de moins ca ne fait pas la différnece!

    That is it!

    kaci la merveille

  4. al moustaqil dit :

    parfaitement d’accord avec kaci la mervey ! y a les e-mail pour les remontrances et autres balivernes

  5. Awartilan dit :

    FAITES ATTENTION IL Y A DES ELEMENTS ENVOYES PAR UN SITE BIEN CONNU KABYLES.NET QUI PRENNENT DES PSEUDOS D’ICI ET LAISSENT DES MESSAGES POUR SEMER LA ZIZANIE !! FAITES ATTENTION AUX MESSAGES LAISSER PAR MOHAND MUHAND SNIPER TAOUS …. ILS SONT DES TROLLS

  6. Ammisaid dit :

    C’est comme ça ! C’est comme ça ! C’est comme ça !
    Il n’y a rien à dire, il n’y a rien à faire, il ne faut plus réfléchir, il ne faut pas essayer de s’unir, il ne faut pas se servir de notre histoire et il ne fayt plus avoir de l’espoir en un avenir meilleur.
    Aka! Aka ! Aka !
    Chacun a , surement,raison, puisque c’est l’autre qui a ,évidemment, tort.
    Il faut partager notre terre pour accéder à la prospèrité et au bonheur et il faut subir des plus forts à défaut de choisir ce qui arrange nos affaires en général. Il faut haïr son propre frère pour soulager son coeur qui vit dans la peur et il faut cesser de dire ses convictions profondeurs au risque de déplaire et au risque de recevoir la foudre de ceux qui savent où nous devons broutter l’herbe verte et riche en vertues de tout les genres.
    Hakadha ! Hakadha ! Hakadha !
    Nous devons continuer à croire que l’illusion qui nous conduise au délire vaut mieux que la réalité qui fait souffrir même si un jour elle pourra nous conduire vers la lumière. Nous devons continuer à croire que l’imaginaire ne pas nous tendre un piège mortel et que l’orgueil ne puisse pas détruire la bonté, la tolérance et la sincèrité de nos coeurs.
    C’est comme ça ! C’est comme ça ! C’est comme ça !
    Nous devons continuer à être sévére et dur avec ceux de nous qui font, innocemment, des erreurs et nous devons pardonner à ceux qui calculent, qui volent, qui tuent, qui manipulent, qui fraudent, qui massacrent, qui torturent…nos frères et nos soeurs sans honte, sans culpabilité, sans regrets et sans remords.
    Aka ! Aka ! Aka !
    Nous devons continuer à croire qu’il y a un grande différence entre les arabes, les berbères, les grands, les nains, les croyants et les athées, les riches et les pauvres, les noires et les blancs, les montagnards et les citadins, les érudites et les illetrés, les…et les…Et, qu’un pays n’est pas constitué de toute sa diversité et que le responsable de nos malheurs, de nos deuils et de nos soucis n’est pas celui qui prend le pouvoir par la force et qui impose ses idées perverses à la nation entiere.
    Hakadha ! Hakadh ! Hakadha !
    Nous devons continuer à croire que notre peuple est immature, qu’il n’avait été le poumon de la guerre, qu’il n’avait pas été l’unique raison de la victoire et qu’il n’a et n’aura jamais le droit de choisir ni son président, ni sa constitution, ni ses sénateurs, ni ses députés, ni ses maires.
    A suivre

  7. Aini dit :

    C’est fatigant à la longue ammi sa..
    Sans rancune !

  8. Ammisaid dit :

    A AINI,
    Sois indélugent avec moi. Je me repete, en attendant, de trouver mieux. Nous nous repetons et nous disons ce qui a été dit maintes fois par le passé et beaucoup mieux par les anciens. C’est vrai ! Mais c’est la répétition qui parfois aboutit à la nouveauté. Donc, j’essayerais d’écouter ton conseil et je reviendrais avec du nouveau, si je le peux, évidemment !
    Sans rancune et salutations fraternelles.

  9. Aini dit :

    contente que tu ne l’as pas mal pris..
    Mes amitiés

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER