• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 6 juin 2009

Archive pour le 6 juin, 2009

Mohamed Ziane Hasseni confronté à Mohamed Samraoui

hassanipreoccupe21.jpgLe quotidien Liberté a rapporté dans son édition d’aujourd’hui que le diplomate Mohamed Ziane Hasseni et l’ex-officier Hicham Aboud ont été entendu jeudi par les deux juges chargés de l’affaire de l’assassinat de Ali Mecili. Le correspondant parisien de Liberté a affirmé que Mohamed Samraoui, ancien officier du DRS, a témoigné en visioconférence. Entamée à 20 heures, la confrontation s’est achevée à 19 heures, a souligné le quotidien de Rebrab.  “Elle s’est passée de manière idéale pour nous”, a commenté auprès de Liberté un avocat de Hasseni, Me Hervé Temmim. Me Jean-Louis Pelletier a affirmé que le diplomate “n’a été pris en défaut sur aucun point”. “Rien n’a été apporté qui laisse penser que M. Hasseni est Rachid Hassani. Il y a des points indéniables qui nous ont permis de dire que M. Hasseni a bien l’identité qu’il revendique. C’est ce qu’il répète depuis le début. Il a par exemple démontré qu’il n’a jamais occupé certains postes qu’on dit qu’il a occupés”, a encore dit M. Pelletier. El Mouhtarem

18 harraga arrêtés à Annaba

haraga.jpgA peine 3 jours après la condamnation de 18 harraga à 2 mois de prison avec sursis assortie d’une amende de 20 000 DA, c’est au tour de 18 autres dont 1 mineur à tenter l’évasion, hier à 00h15. Ce sont les éléments de l’unité semi-rigide n° 363 des garde-côtes en patrouille dans les eaux territoriales de Annaba qui ont repéré une embarcation artisanale dans laquelle avaient pris place 18 jeunes harraga. Agés de 17 à 29 ans, ces jeunes infortunés naviguaient à peine à 1mile marin à l’est de Ras El Hamra, à Annaba, lorsqu’ils ont été surpris. Ces jeunes immigrants clandestins tentaient de rejoindre les côtes de la rive européenne notamment l’île de la Sardaigne. El Watan

L’Algérie est-elle indépendante ?

algrie.jpgPar Mohand Tahar MOHAMMEDI 

La négation du politique, la privatisation de l’État et la totale dépendance économique sont les traits majeurs qui caractérisent une  Algérie non encore indépendante. Dans notre pays, le souffle de liberté et de démocratie a été dévoyé, trahi et bafoué par le régime et  les gouvernants actuels au détriment d’un peuple démuni, spolié  et abusé. 

A quand la vraie indépendance politique avec un pouvoir qui émane véritablement du peuple ? A quand un vrai débat autour de vraies questions politiques, économiques, sociales et culturelles qui vont nous permettre de s’assurer de vivre dignement et durablement dans la démocratie avec un pouvoir judiciaire indépendant, une école qui nous assurent de se développer durablement et un système de santé qui soit efficace et qui soit en phase avec la modernité qui garanti une bonne santé pour tous les citoyens  et de réelles forces de sécurité qui assurent la paix,l’ordre et la sécurité du citoyen?

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER