Madrid refuse le visa à deux syndicalistes algériens

spainflag.gifAchour Idir, président de la Coordination des lycées d’Algérie (CLA) et Rachid Malaoui, président du Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap), n’ont pas pu assister au 16e congrès ordinaire de la Confédération générale du travail (CGT) espagnole, qui s’est tenue à Malaga du 4 au 7 juin 2009.

Les deux syndicalistes ont été dans l’impossibilité de répondre à l’invitation de leurs camarades espagnols en raison du refus opposé à leur demande de visa par le consulat d’Espagne en Algérie. Les deux syndicalistes ont dû être abasourdis par ce refus de visa qui était pour le moins inattendu. La CGT espagnole a vivement protesté contre ce refus d’octroyer des visas à des syndicalistes algériens qu’elle avait formellement invités. Le syndicat a adressé à l’ambassadeur d’Espagne en Algérie, Gabriel Busquets Aparicio, une lettre de protestation contre le refus d’accorder des visas à «M. Achour Idir, président du CLA, et à M. Malaoui Rachid, président du SNAPAP».

Ces camarades, indique la lettre de la CGT datée du 8 juin 2009 et signée par José Pascual Rubio Cano, secrétaire aux relations internationales, ont «été formellement invités par notre organisation pour assister au congrès, mais leur présence n’a pas été possible car le gouvernement espagnol, à travers son ambassade en Algérie, leur a refusé les visas nécessaires pour entrer en Espagne». La Confédération générale du travail (CGT) accuse l’ambassade d’Espagne à Alger de porter atteinte à la liberté syndicale et à la libre circulation des personnes.

«Le refus des visas a empêché la présence de ces camarades à notre congrès. Nous considérons le comportement de cette Ambassade comme une attaque à la liberté syndicale dans un cadre international et comme une négation injustifiée de la circulation des personnes». Le secrétaire aux relations internationales de la CGT a demandé à l’ambassade espagnole des «explications sur sa conduite». Le responsable de la CGT espagnole dit avoir reçu un appel téléphonique du consulat donnant pour excuse pour le refus d’accorder les visas, «le manque de données, comme la date de naissance d’un des camarades».

«Une agression intolérable»
L’argument a de quoi étonner, comme si une information aussi essentielle pouvait manquer dans le dossier de visa. En outre, s’il manquait cette information chez un des syndicalistes, pourquoi le rejet de visa pour les deux ? En tout cas, l’argumentaire du consulat espagnol n’a guère convaincu le responsable de la CGT qui continue de dénoncer une «agression intolérable».

En France, la secrétaire générale du syndicat «Solidaire», Annick Coupé, a adressé une lettre de protestation à l’ambassadeur d’Espagne à Paris, en qualifiant le refus d’accorder des visas aux deux syndicalistes comme une «atteinte aux droits humains en général et à la liberté syndicale». Selon Annick Coupé, ce refus d’accord les visas constitue en Europe «une nouveauté détestable» que même les «gouvernements réactionnaires du continent» n’ont pas osé faire. Pour Annick Coupé, il est encore plus insupportable que cette mesure vienne d’un gouvernement qui se «proclame socialiste». Par M. Saâdoune

Commentaires

  1. L'ambassadeur dit :

    Notre refus est motivé par la crainte de voir ces deux syndicalistes allonger la listes des émigrés clandestins, déjâ longue, en Espagne..Ces deux syndicalistes n’ont d’ailleurs pas caché leurs intentions de s’établir dans le pays de Don Quichotte !

  2. emeutes2001@yahoo.fr dit :

    ils méritent.

  3. LE_MAITRE dit :

    Franchement dans mon esprit je considere que l’espagne est toujour un etat sous développé, alos ce genre de comportement ne m’étonne pas venant de ce pays.

  4. hakim5 dit :

    les syndicalistes genent aussi bien les politiques que les boulitiques…chez nous ils genent tous ceux qui se preparent aux futures elections (legislatives surtout)…alors treves d hypocrisie et, en ne les soutenant pas pour interrets personnels,soutiennent l injustice…
    pour L AMBASSADEUR et EMEUTES 2001…A VISAGE DECOUVERT VOUS N AURIEZ PAS DIT CES CONNERIES…ZUX C EST DES HOMMES DE TERRAIN ET SERVENT L INTERRET GENERAL ,CE QUI FAIT D EUX DES INTELLECTS.

  5. futur président dit :

    Lettre aux camarades citoyens:
    M. Achour Idir, président du CLA, et à M. Malaoui Rachid, président du SNAPAP».

    Mon sang est devenu très chaud dès que j’ai appris cette nouvelle que je perçois comme une gifle et un mépris caractérisé pas seulement à vos seules personnes, mais l’ensemble des citoyens algériens sans distinction de sexe, de race, de religion, de profession ou d’es qualité.

    L’ambassadeur des gonzales et des fernandez vient de refuser un « visa » (…et dire que dans le verbiage politico – mondain on parle encore de liberté de circulation de personnes …sic) à nos deux braves citoyens très connus au bataillon des militants pour la défense et la promotion des droits & acquis moraux et matériels des travailleurs.
    ….. et tout ceci se passe sous le haut patronage de leur fakhamatouhoum grand héraut, devant l’éternel, de la fameuse IZZA wa KRAMA.

    …… comme je le mentionnais ci-dessus…… mon sang devient de plus chaud, alors trêve de constat, de litanie et de dérive verbale….;

    Chers camarades citoyens, en tant que futur président de l’Algérie, j’ai décidé dès à présent de vous nommer, respectivement, dans le prochain gouvernement ministre de l’énergie et ministre de la liberté de circulation des personnes.

    Un fin politicien ne devrait pas annoncer et divulguer son programme dans les détails, mais en fait je ne suis qu’un citoyen militant qui se fait un devoir et un honneur avec le sang chaud en prime de divulguer la primeur à l’ensemble des camarades citoyens;

    Le sang chaud a tellement bouillonné dans ma tête que ces quelques grammes de lucidité qui suivent viennent de l’illuminer:

    Chapitre I:
    1/ En ce qui me concerne, je me contenterai de présider, en premier lieu, au destin de l’Algérie: Je ne parlerai pas de mon poste, je laisserai les citoyens, à travers des débats profonds et sereins définir les grands axes et les limites des prérogatives du président de la république dans les assises d’une constituante, car, il faudrait quand même construire la république qui mettra fin à cette RABBOUBLIQUE Arépublicaine.

    Une fois posées les jalons institutionnelles de la république, je postulerai à l’élection de président la République Algérienne Démocratique et Populaire qui, j’en suis sur, viendra le jour où elle verra le jour.

    Chapitre II : ………… résumé : a- principes : arrêter l’import import – b- modalités techniques intersectorielles ……. Les détails seront divulgués au moment opportun lors de la prise de mes prérogatives.

    Chapitre III : ….. secrets d’états ….. seuls les citoyens seront mis au courant et participeront à l’élaboration des programmes et actions y afférents… le tout se déroulera loin des feux de la rampe médiatique ou parades exhibitionnistes du genre zaama zaama on fait quelque chose pour le pays. En guise de bonne foi, pour éviter toute forme de politique politicienne ou de marketing à la Muppet show ces actions et programmes ne seront pas réalisés à la veille d’élections locale, régionale ou nationale. …….. ( bon il faudrait pas le crier sur tous les toits : mais comme première action urgente nous abolirons, avec l’approbation des citoyens, le visa à Hassi Messaoud, la contractualisation du travail pour les citoyens Algériens qui ne travaillerons qu’avec des CDI et de même les boites de ressources humaines esclavagistes des temps modernes qui détournent à leur profit plus du tiers des salaires des travailleurs ……….

    Chapitre IV : secret défense : je ne pourrai rien dire pour le moment c secret défense et surtout pas dans les journaux, aussi virtuels soient ils.

    Je passe les autres chapitres et titres :……….. pour revenir à vous chers camarades citoyens.

    Chapitre : dix neuf :
    I- le ministre de l’énergie veillera à ce que toute les matières pétrolières, gazières, houillères, minières, solaires, etc….. ne seront produites que pour la consommation interne. Il est strictement interdit d’exporter les matières énergétiques et produits miniers à l’état de matière premières. Seuls les produits qui y sont manufacturés et dérivés peuvent être exportés aux différents pays étrangers, ceci, après avoir reçu l’approbation de la part du ministre de la liberté de circulation des personnes qui a les pleins pouvoirs d’exercer son véto sur simple rapport indiquant ne serait-ce qu’une seule restriction ou entrave à la circulation d’un seul citoyen Algérien.
    Sur la page de garde du passeport délivrée par la République Algérienne Démocratique et Populaire sera mentionné : « le titulaire de ce document ne demandera pas de visa d’entrée dans quelque pays que ce soit, aucune entrave ou restriction à sa libre circulation ne peut être toléré. Tout contrevenant à cette clause, quel qu’il soit, aura affaire à l’Algérie ».

    II- le ministre la liberté de circulation des personnes : dans le cadre de ses prérogatives veillera coûte que coûte à assurer la liberté de circulation des citoyens Algériens à travers le monde , en particulier, et des citoyens Africains, en général, dans le cadre de la grande commission Africaine de la liberté de circulation des citoyens africains à travers le monde. ; la dite commission doit être créée et rendue opérationnelle dans les plus brefs délais.

    ……

    En attendant, en sus de votre soutien, votre adhésion à ces principes refondateur de l’Algérie révolutionnaire et vos pleines collaborations à leur réalisations,

    Veuillez agréer, messieurs M. Achour Idir, président du CLA, et à M. Malaoui Rachid, président du SNAPAP, les expression de mes chaleureuses salutations citoyennes et de ma parfaite considération pour les luttes que, sur le terrain, quotidiennement, vaille que vaille, vous menez.

    Un citoyen écoeuré par la dérive et la déliquescence de l’Algérie

  6. salah nathali nath hand omoussa dit :

    ces mangeurs d’haricots ont oublié qu’il ya eu entre 500 et 1000 Algeriens qui sont allés se battre pour leur liberté en 1936

  7. Moumouh dit :

    Azul,
    Je connait bien M. Idir Achour, il est opportuniste et n’a rien à avoir avec le syndicalisme.
    Depuis la mort du Feu Redouane Osmane, ce chouchou des services à luiqidé le CLA de toutes ces valeurs.

    Ils meritent, car le consulat d’Espagne à raison.

  8. amina&amin dit :

    la consequence des accords entre l’UE et l’algerie signés par les poules-iti-chiennes algeriennes …

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER