• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 17 juin 2009

Archive pour le 17 juin, 2009

Algérie-UE: Lettre ouverte aux Ministres des Affaires Etrangères

accordalgerieunioneuropeenneh222h.jpgA l’approche du quatrième Conseil d’association UE-Algérie, la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), le Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme (REMDH), et l’Organisation Mondiale contre la Torture (OMCT) souhaitent vous faire part de leurs graves préoccupations quant à la situation des droits de l’Homme en Algérie. Les organisations signataires vous demandent d’utiliser cette rencontre ministérielle pour rappeler au plus haut niveau que la réalisation effective des droits de l’Homme est non seulement une priorité de la politique extérieure de l’UE, mais aussi une obligation internationale partagée, ainsi qu’une condition à l’approfondissement progressif des relations UE-Algérie.

S’agissant du dossier des disparitions forcées, différents organes des traités des Nations Unies ont dénoncé le refus des autorités algériennes de mener des enquêtes et l’entrave à l’accès à la vérité pour les proches de disparus que cela constitue. Par ailleurs, ces obstacles engendrent une violation du droit à ne pas être soumis à la torture ou à des traitements, cruels, inhumains et dégradants tel que l’a relevé le Comité des droits de l’Homme des Nations Unies . [1] Ces violations des droits fondamentaux doivent être expressément dénoncées dans le cadre de cette rencontre ministérielle.

(Lire la suite)

LADDH: Alerte sur le Mzab

bouchachi.bmpLa Ligue Algérienne pour la  Défense des Droits de l’Homme (LADDH) apprend que Dr Kamel Eddine Fekhar, militant de la LADDH et membre de la direction du Front des Forces Socialistes (FFS), a été présenté aujourd’hui devant le Procureur de la république auprès du tribunal de Ghardaïa. Ce dernier l’aurait placé sous mandat de dépôt sous l’accusation « destruction de biens publics et incendie volontaire ».

Fekhar Kamel Eddine, a été arrêté le lundi 15 juin 2009 par des policiers sans uniformes au sein même de l’Assemblée communale de la ville de Ghardaïa. Depuis il entame une grève de la faim chose qui pourrait nuire à son état de santé physique et psychologique.

La LADDH dénonce avec force l’arrestation de Dr Fekhar.  Il s’agit là de pratiques contraires  aux textes internationaux de protection des droits de l’Homme, notamment la déclaration sur les défenseurs des droits de l’Homme de l’ONU adoptée en 1998.

(Lire la suite)

Un complot contre un homme intègre et défenseur des droits de l’homme

fekh2.bmpPar Ammi Said 

Un complot contre un homme intègre, défenseur des droits de l’homme et médecin de gens qui ne peuvent pas aller se soigner en Suisse au frais du trésor public. Ridicule ! Ridicule ! Ridicule ! Arrestation, interrogatoire et libération. Ils lui reprochent d’avoir incendié une voiture de police. Ridicule ! Ridicule ! Ridicule ! Où sont les assassins de Abane, Chaabani, Djaout, Mekbel, Krim, Hachani, Matoub…? Qui a jugé, qui a arrêté et dans quelles prisons croupissent les responsables et les commanditaires des massacres d’octobre, de la décennie rouge et noire, des enfants d’avril 2001, des milliers de disparus, de torturés, des humiliés d’un peuple qui ne demande qu’à vivre en pays ?

Qui a tué et pourquoi ils ont été tués plus d’une centaine de journalistes, des dizaines d’artistes, d’intellectuels, de cadres aux qualités rares et exceptionnels ? Qui a commandité l’assassinat en direct à la télé de Boudiaf et pourquoi? Où est Kasdi Merbah, qui a décidé de sa mort, pourquoi, dans quel but…? Qui a incendié, l’école, les universités, les usines, notre unité nationale, nos valeurs, notre histoire… ? Qui est responsable de l’exil de nos meilleurs médecins, ingénieurs, cadres, maçons, ouvriers…? Qui nous a volé plus de 500 milliards de dollars, qui a plongé des milliers de familles dans la pauvreté et la misère, qui est responsable des harraga, de ceux qui se suicident, des deux millions de malades mentaux, de la prostitution…?

(Lire la suite)

«LES RESTE-EAU» DE LA TERREUR…

mail.jpgMoi, je file un brancard   A ceux qui disent «Allons citoyens… !» 

Avec  idéologie, y a ni recours ou coup de main Je vous promettrai tout ça 

Les toujours du grand noir   Ce ne sera qu’un fait divers 

A dégueuler  et à boire A tous les détenus d’opinion coincés au virage 

Les privés de parole, les inclus du lynchage Si on pense à vous, c’est pas qu’on est humaniste 

Demain, vos noms grossiront toutes nos listes Aujourd’hui, vous n’avez  plus le droit 

Ni d’avoir un avis ni d’avoir des droits  Dépassé le chacun une voix

(Lire la suite)

Kamel Eddine Fekhar relâché: Lorsque un repris de justice rend justice !

justic.jpgAprès deux jours sous mandat de dépôt, le docteur Kamel Eddine Fekhar, secrétaire national du FFS, a été relâché hier à 18h20 par le juge d’instruction près la cour de Ghardaia. Le  responsable du FFS est mis sous contôle judiciaire en attendant d’être jugé pour une affaire montée de toutes pièces. Pour rappel, Kamel Eddine Fekhar a été accusé d’être l’instigateur de l’incendie, en février dernier, d’un véhicule de police. Selon la police, c’est un repris de justice, auteur présumé de l’incedie, qui a déclaré lors de son audition qu’il a agi sous les ordres de M. Fekhar. Convoqué hier pour une confrontation avec le docteur Fekhar, le repris de justice a déclaré au juge d’instruction: « Je ne connais pas ce monsieur (Fekhar) ». Une question se pose: pourquoi a-t-on attendu plus de trois mois pour arrêter M. Fekhar ? El Mouhtarem

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER