«LES RESTE-EAU» DE LA TERREUR…

mail.jpgMoi, je file un brancard   A ceux qui disent «Allons citoyens… !» 

Avec  idéologie, y a ni recours ou coup de main Je vous promettrai tout ça 

Les toujours du grand noir   Ce ne sera qu’un fait divers 

A dégueuler  et à boire A tous les détenus d’opinion coincés au virage 

Les privés de parole, les inclus du lynchage Si on pense à vous, c’est pas qu’on est humaniste 

Demain, vos noms grossiront toutes nos listes Aujourd’hui, vous n’avez  plus le droit 

Ni d’avoir un avis ni d’avoir des droits  Dépassé le chacun une voix

 Quand je pense à toi, j’pense pas à toi 

Oui, je te promets la grande baignoire Beaucoup de savon et beaucoup de chaleur 

Dans les reste-eaux, les reste-eaux de la terreur Comme  autrefois,   vous aurez place à notre table 

Une matraque, même pas une chaise, un coin exécrable Aujourd’hui nos ratières et nos portes ne sont pas closes 

Vous autres, toujours, toujours on vous arrose J’ai pas mauvaise conscience, ça m’empêche pas d’dormir 

Et pour tout dire, ça ne gâche pas du tout mes plaisirs Oui, ce n’est pas du tout une faute si tu es dans le bain 

Mais ça continuerait, si tu  n’y changes rien J’ai des solutions pour te changer d’avis 

Même si j’arrête quelques heures, allons-y  T’auras bien d’autres misères de mon inventaire Et ça se passe ici, ici et aujourd’hui 

R.Z. (Parodie du texte « Les restos du cœur »)

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER