Deux députés rejoignent le FLN

safsaf.jpgyamina.jpgNous apprenons d’une source sûre que le député, Abdelkrim Safsaf ,du Mouvement El Infitah (Sétif) et la députée Chérif née Sidi Adda Yamina du Front national des indépendants pour la concorde (Relizane) ont rejoint officiellement le groupe parlementaire du FLN. Pour rappel, il  y a quelques jours, le député Smail Mira du RPR a rejoint le RND. Par ailleurs, dix députés du PT ont rejoint le FLN depuis le début de la 7ème mandature en 2007.  El Mouhtarem

 

Commentaires

  1. hakim5 dit :

    de quels députés parlez-vous???IL Y A UNE GRANDE DIFFERENCE ENTRE «  »BENI OUI OUI APPLAVENTRISTES «  » ET «  »DEPUTES. »
    CES TUBES DIGESTIFS SONT SI NOMBREUX ET SI CONTENTS D EUX MEMES QU ILS ME FONT PENSER A «  »koum lout «  »

  2. BOUDJ dit :

    Le marché des transferts vient de commencer a l’APN .

  3. hascheikoum dit :

    avec des tétes pareil on comprend pourquoi l’algérie et dans la merde !

  4. Anonyme dit :

    pauvre bordele algerien

  5. kaci-la-merveille dit :

    En lieu et place de la tronche de ces deux larbins qui ne représentent nul autre que leurs propres f….à la grande mangeoire pour pique-assiette que constitue cette « assemblée populaire »….il serait intéressant d’avoir un débat sur l’iran, la duplicité de la diplomatie française et par là mm un vrai débat sur le niveau de degré d’ingérence de la politique francaise dans les affaires internes de l’Algérie!

    kaci la merveille
    ——————–
    Pour une fois que je suis d’accord avec hammouche:
    http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=116779

    Chronique (Jeudi 18 Juin 2009)

    La France et la démocratie dans le monde
    Par :Mustapha Hammouche
    Lu : (1330 fois)

    C’est là qu’on comprend que l’Europe ne peut avoir une existence politique. Et la France illustre parfois de manière encore plus éclatante cette immaturité géopolitique dans laquelle l’Europe de l’Ouest en particulier est retombée, après avoir occupé, depuis des siècles, un rôle déterminant dans les affaires du monde. Elle en a refait la démonstration à l’occasion de l’actuelle crise iranienne. Car, pour cela, il faudrait une consistance doctrinale en matière de relations internationales.
    Digne héritier de ses prédécesseurs, le président Sarkozy a régulièrement volé au secours des fraudes des “amis”, en Algérie, en Tunisie et partout en Afrique. Même la Russie a droit au témoignage, de la part de Jacques Chirac, pour la régularité du scrutin qui a offert à Poutine son second mandat en décembre 2003. Il avait préalablement redéfini les droits de l’Homme réduits aux droits de se nourrir et de se loger, pour excuser Ben Ali de son mépris pour les libertés individuelles. En Algérie, le prédécesseur de Sarkozy a salué “l’éclatante victoire” de Bouteflika avant même que le Conseil constitutionnel ne l’officialise. Ce qui est normal quand on connaît l’homogénéité politique des institutions dans notre système.
    Quand Kouchner déclare avoir demandé à l’Europe “une enquête” sur les élections iraniennes, alors que son président était en route pour rendre un dernier hommage au vétéran décédé des dictateurs africains, on est en droit de penser qu’il fait de l’humour. L’apôtre du devoir d’ingérence l’utilise rarement à bon escient, il faut le reconnaître.
    Il est vrai que, contrairement à l’Iran, ailleurs il n’y a pas toujours l’opposition suffisante pour révéler l’étendue des dérives autoritaires. Mais ce qui est attendu des puissances à système démocratique n’est pas de prendre part à la remise en cause des abus politiques des autocrates du tiers-monde politique. Il s’agit simplement d’exprimer par une attitude constante que la démocratie et le respect de la voix des peuples constituent une valeur, un principe non négociable.
    Si le Dalaï Lama, longtemps adulé, devient infréquentable, après un voyage à 20 milliards de contrats avec la Chine, on ne peut pas, un an plus tard, faire la leçon à l’Iran simplement parce que, pour le moment, il ne constitue pas un bon client.
    D’ailleurs, la Chine et la Russie qui semblent plus stables en matière de doctrine internationale viennent de déclarer clairement leur soutien à Ahmedinejad. Ces deux puissances se moquent bien de la manière dont les chefs d’État sont portés au pouvoir. Et elles s’en moquent tout le temps. Elles fonctionnent au seul rapport de force dans une doctrine précise qui leur permet d’occuper la place réelle qui leur échoit dans les relations internationales.
    Les États-Unis s’en tiennent à exprimer leurs sentiments qui consistent à promouvoir le respect des libertés et de la volonté populaire. Comptant des régimes archaïques et despotiques parmi leurs amis et alliés, ils se gardent bien de montrer la manière d’arriver à la réalité de ces libertés.
    Sarkozy qui, ici, se dit mal placé de se “poser en donneur de leçons” et là dénonce “l’ampleur de la fraude”, ce n’est pas très crédible.

    M. H.

  6. salomon dit :

    triste mercato sur le dos du peuple algérien.

  7. amazigh67 dit :

    question pour un champion : combien y-a-t-il de partis en algerie ??????
    inutile alors de nous parler de ces touristes politiques qui veulent sortir de l’anonymat …pof ,ils ne méritent même pas un commentaire …

  8. mourad dit :

    cette femme était standadiste à la daira de Relizane

  9. hakim5 dit :

    eh oui…..tous les COUPS de fils passaient par elle.C EST çA CHER MOURAD???

  10. Taous dit :

    Cher Mourad,

    qui ne connait pas chez nous le règne des secrétaires et des standardistes !! pas toutes bien sur, ne stigmatisons pas les femmes honorables de ces deux corporations.

    Mais c’est triste de voir de quoi est fait notre parlement. Et puis ces valses, à on ne sait combien de temps, cela renseigne sur les convictions des concernés…

    c’est franchement désespérant!!!!!!!!!

  11. Anonyme dit :

    Il y a des choses qui vous échapent les  » partis ce n’est que des corps para
    - militaires ils réactivent leurs propres services secrets ,des agents doubles ,infiltrations , missions de déstabilisation d’autres partis . » n’est ce pas FLN.RND  » et que dieu nous protège de leurs branches armées.

  12. C.Sonia dit :

    Bien portants, ils le sont visiblement. A voir leurs bouilles, ils feraient mieux de faire attention à leurs …courbes, les cocos. Car, avec leur ralliement aux maîtres du moment, ils n’ont pas l’air de vouloir s’arrêter en si bon chemin et comptent manger à tous les râteliers. Quant aux convictions politiques, elles devront attendre… leur éternelle digestion

  13. salah nathali nath hand omoussa dit :

    ce n’est pas etonnant qu’ il y ai une recrudessence de tachicardie,de diabetiques ,d’ulcere avec des deputés pareille en Algerie, ils nous reste plus quà demander l’ asile politique en europe,allé chez les arabes ça craint dans tout les domaines

  14. Guevara dit :

    oh lala ! rien qu’a les voirs en photos ça me donne envie de dégueuler, j’aimerais bien leurs poser une question ? est-ce que ces 02 députés connaissent le T.P.I ou le C.P.I ? ça m’étonnerais ils sont musulmans ça se vois ils sont arabes d’orient, mais je ne chercherais jamais a comprendre il arrivera le jour ou tous ces député deviendront nos berger..no comment

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER