• Accueil
  • > Monde
  • > L’ancien patron d’Air Algérie veut rester en France

L’ancien patron d’Air Algérie veut rester en France

foudala.jpg«Je ne me considère pas comme un sans-papiers mais comme une personne dépossédée de ses papiers.» Mourad Foudala a le sens de la nuance. Cet homme de 59 ans, ancien patron de la compagnie aérienne Air Algérie, à Toulouse, traverse depuis près de deux ans une zone de forte turbulence. Il se bat avec sa famille pour obtenir en bonne et due forme un titre de séjour que la préfecture tarde à lui fournir. Alors qu’il tombe gravement malade en 2005, Air Algérie met fin à son contrat de travail après trois ans d’activités, boulevard de Strasbourg. Son titre de séjour arrive à expiration fin 2007. Considéré comme sans-papiers par l’administration depuis cette date, Mourad Foudala, «imprégné des valeurs républicaines et respectueux du droit français», comme l’attestent de nombreuses lettres de soutien envoyées à la préfecture, s’estime victime «d’une politique du chiffre.»

En avril, il est placé en garde à vue avec sa famille par la police aux frontières. Son épouse qui avait décroché un CDI en tant qu’aide à domicile ne peux plus travailler faute de papiers en règle. Son bulletin de paie lui est toutefois envoyé tous les mois avec un salaire de zéro euro. « Malgré les promesses d’embauche de la société de mon épouse, nos attaches familiales en France, mon dossier médical sérieux et de nombreux appuis dont un parrainage, l’administration et la justice ne veulent toujours rien savoir », se désespère, Mourad Foudala. 

Dernièrement, le tribunal administratif a confirmé l’arrêté préfectoral visant à lui refuser le renouvellement de son titre de séjour. Motif : « Pas de contrat de travail, pas de carte. » 

« J’ai fait appel de cette décision », dit-il. Aujourd’hui, « cette affaire nous ronge. La police peut revenir à tout moment. Mais je ne me cache pas, nous ne sommes pas des délinquants. » Pour prouver encore une fois son attachement à la culture française, l’ancien directeur d’Air Algérie s’est inscrit à la fac de lettres et prépare pour septembre un mémoire sur l’écrivain et dramaturge Corneille. « France, as-tu du cœur ? » 

Espoir ? 

Contactée à propos de cette affaire longue et délicate, la préfecture indique «qu’une solution» pourrait être proposée rapidement à Mourad Foudala, son épouse et son fils mineur. «Un aménagement de statut» pourrait ainsi permettre à cette famille de résider en France, après plus de deux ans de combat et plusieurs obligations à quitter le territoire français (OQTF). La Dépêche.fr

Commentaires

  1. hascheikoum dit :

    quelle misère un haut cadre algérien réduit a quémandée une carte de résidence
    vraiment lamentable!

  2. C.Sonia dit :

    Tant que Bouteflika et le groupe de Oujda ne cesse de détruire ce pour quoi des centaines de milliers d’algériens ont donné leurs vies, de telles souillures iront crescendo, jusqu’à ce que le mot dignité sera totalement dissout dans le torrent dévastateur des compromissions scélérates et des incompétences criardes.
    On croyait avoir touché le fond. L’exemple de cet ex-patron d’air-Algérie vient de nous démontrer que l’Algérie est bel et bien plongée dans un abîme…sans fond.

  3. DAI- EL-KHEIR dit :

    Kama tadine Toudane , goutez un peu de ce que sentaient et sentent vos compatriotes vous ne me faites pas pitié, car ce qui vous ont désigné au nom du pays et vous ne me dites pas que vous avez refusé au début d’étre a la tete de la compagnie air servitudes au corrompus et leurs entants,vous saviez que c’étaient des laches et il le résteront , un conseil personne ne peut vous venir en aide ,ils ont tous des problèmes avec la justice française ou il préférent intervenir en la faveur des intèrets ce qui sont vivants pas de ce qui sont décédés comme vous « façon de parler » , en tout les cas je ne suis pas un cadre ni un diplomate ni un ministre pour moi ils sont tous des sachets de lait fermenté.

  4. libertégalitéfraternitéavecousanspapier@hotmail.fr dit :

    tsarkozy union pour la méditerranée à condition que chacun reste de son coté

  5. DAI- EL-KHEIR dit :

    Il faut voir la réalité en face mon frére « libérté F », et dire la vérité adressez votre slogon a ce qui renient leurs enfants ,eux qui n’ont ni foi ni loi , pas à ce qui ont leur foi et lois ,vous vous adressez aux personnes qui pensent à l’avenir de leurs enfants qui est leur jenesse pas a l’avenir et interets de leurs propres progénitures , réflèchissez mon frére , et laissez votre fiéreté et sentiments pour le pays et pour la jeunesse du pays pas pour les personnes qui ont traqué,chassé et transformé des lions en rats qui se cachent maintenant dans les tunnels et les rues de l’europe par peur d’étre controlé par la police et éxpulsé . vous saviez ils ne veulent pas retourné chez eux bien qu’ils vivent la misére ou ils mouriront en mer , c’est fini l’ére des slogons « mieux de manger un bout de pain avec des dattes et boire du lait et je réste chez moi  » c’est valable pour tout le monde .

  6. alligator dit :

    tu ne me fais pas pitie.kama toudine toudane.combien de subordonnes tu as ecrases, combien de de passe-droits tu as excerce, combien de pots-de-vin tu as touche , combien de bottes tu as leche pour acceder a ce poste.
    tes maitres t’ont lache !!!!

  7. AZIZ dit :

    et les imams qui refusaient de rentrer
    aprés la fin de leur « mission » qu’est ce qu’ils deviennent les pauvres

  8. Taous dit :

    C’est triste de voir qu’un haut cadre algérien ne recule devant rien pour avoir ce sacro-saint « sésame » français.

    Enfin, quand on voit un M. Bedjaoui s’afficher « cambodgien » pour un poste à un stade de sa vie où il pourrait s’estimer satisfait d’un parcours hors du commun et se reposer , enfin sur ses lauriers …

    No comment, c’est trop triste…

  9. salah nathali nath hand omoussa dit :

    ils ont tellement baignés dans la corruption ,qu’ils sont devenus des (au Nord c’etais les corons)

  10. salah nathali nath hand omoussa dit :

    c’est le vomis de ce qui nous gouverne il omis de profiter a l’epoque de fair sa double nationalitée comme ses semblables le couillon

  11. amrani dit :

    pauvre type bien venue dans la condition d’immigré. j’espere que tu paieras un peu de la souffrance que tu as donné au poste que tes chefs ton données.
    souffre un peu et tu sauras que nous autres avons ressentis.
    tu ne fais pitie a personne

  12. Anonyme dit :

    tu n’es pas venu en aide pour personne. tu as usé de ton pouvoir et tu a tourné le dos aux simples citoyens algérien. il faut faire du bien quand on peu et ne rien attendre en retour. c’est ce que dieu veut. comment voulez-vous que les gens compatissent à votre douleur. désolée, mais vous ne méritez que ce que vous avez semé.

  13. hani dit :

    alors de 1 je trouve sa lamentable de devoir juger des personnes sans les connaitre vous était que des incapable vous n’avez rien dans la tète d’où vous vous permettes de juger comme sa c’est une honte vous connaiser pas la vie de cette homme un vrai « homme » qui ce bat pour l’avenir de c’est enfant qui n’a jamais fais de mal toujour le travail qu’il faut OK alors vous la les grosses bouches la vous ferais mieu de vous mêler de ce qu’il vous regarde!!

  14. M. DUBOIS dit :

    je souhaite bonne chance a mr foudala , il a beaucoup donner pour AIR ALGERIE on lui doit beaucoup de respect ……. son tort c est son intelligence, son instruction, son serieux et sa competence dans son travail , en algerie ce genre de personne sont vite ecartees

    un ex collegue

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER