• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 27 juin 2009

Archive pour le 27 juin, 2009

Sensationnalisme journalistique quand tu nous tiens !

matoub47dw.jpgDjamila Moula, ex épouse de Lounes, répond à l’article d’Aomar Mohellebi. 

Suite à l’article du « journaliste » Aomar Mohellebi intitulé Témoignages inédits sur Lounès Matoub, je me vois dans l’obligation de porter des précisions et remettre les pendules à l’heure. 

Je trouve inadmissible d’aller interviewer ma vieille mère âgée de 70 ans, 11 ans après le décès de Matoub Lounès, pour lui extirper des informations dans le but de discréditer d’autres personnes proches du défunt. Profiter de la naïveté et de la candeur d’une personne âgée pour redorer son blason de journaliste toujours à l’affut du sensationnel m’est insupportable.

Si ce que ma mère, la voisine, ou un autre proche de Lounès ont à dire est si important ou inédit, pourquoi avoir attendu 11 ans après le décès de l’artiste pour aller les interviewer ?  Il n’y a pas si longtemps, ce même « journaliste » encensait la famille Matoub et sa veuve dans les colonnes d’un journal connu pour ses accointances avec le pourvoir algérien.

Que les lecteurs n’aillent pas croire que ma mère ou moi-même ayons une quelconque relation avec La Dépêche de Kabylie ou l’Expression. Personnellement, j’aurais souhaité que mon nom ne soit jamais associé à ces journaux. 

Je ne comprends pas comment quelqu’un qui prétend avoir connu Lounès, qui a toujours prétendu avoir été son ami, ait pu écrire un article pareil ; car connaissant Lounès, je suis sûre et certaine qu’il n’aurait jamais accepté ce genre d’article qui n’est qu’une grave atteinte à sa vie intime et à celle de sa veuve.

Au lieu d’aller déterrer des ragots de trottoir, ce pseudo journaliste aurait mieux honoré sa profession si il s’était engagé dans un journalisme d’enquête pour faire jaillir la vérité sur l’assassinat de Lounès. C’est ça qui aurait pu être inédit ! Ou bien a-t-il peur que la vérité risque d’éclabousser ses sponsors ? Ce n’est pas en surfant sur la célébrité de Lounès et le capital sympathie qu’il avait chez le peuple kabyle qu’il nous démontre qu’il est un journaliste. 

Mais n’est pas journaliste d’investigation qui veut, Cependant, journaliste de ragots, c’est à la portée de tout le monde.

Omar Hilale: «L’Algérie dupe le HCR tout en armant le Polisario»

poli.bmpL’Algérie dupe le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et la communauté internationale. Et ce tout en parlant des besoins alimentaires des populations des camps de Tindouf et en appelant à un drôle de partage de fardeau, tout en armant et en finançant le Polisario, selon Omar Hilale, ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations Unies à Genève. Le diplomate marocain, qui intervenait à l’occasion de la tenue de la 45ème session du Comité permanent du HCR qui se tient du 23 au 25 juin, a signalé que l’Algérie a démissionné de ses responsabilités internationales dans les camps des séquestrés qui se trouvent sur son territoire en faveur du Front du Polisario, alors que cela est contraire au droit international humanitaire étant donné que le Polisario n’est pas responsable à l’échelle internationale. «Nous ne cesserons de solliciter la protection internationale pour ces populations, une protection qui devrait responsabiliser le pays hôte pour les violations des droits de l’Homme constatées par plusieurs ONG internationales telles HRW, Amnesty International et France-Libertés», a insisté Omar Hilale.

Maître Bouchachi: « L’extradition de Khalifa n’est pas pour demain »

bouachachi.jpgSelon l’avocat et défenseur des droits de l’homme, maître Mostefa Bouchachi, si Khalifa est extradé «tout recommencera à zéro». «Il devrait y avoir un arrêt de la chambre d’accusation. Khalifa aura droit à un nouveau procès», nous explique-t-il. Me Bouchachi souligne que «A. Khalifa a le droit de faire appel devant une juridiction suprême». «Il ne pourra pas être extradé pendant cette période. L’extradition n’est pas pour demain», affirme encore l’avocat. El Watan

« Yes we can »

blog.jpgCe que l’on peut constater à travers les différents blogs qui traitent de l’Algérie, c’est qu’il y a un formidable bouillonnement d’idées et d’opinions qui déferlent sur le web tel un tsunami salvateur, qui témoigne d’une soif irrépressible de débattre, délivrant la parole étouffée de ces liens qui entravent depuis des décennies le décollage de ce pays pétri de talents qui ne demandent qu’à s’exprimer.
 
Une telle castration intellectuelle ne pouvait perdurer avec l’avènement du web. L’exemple de cette jeunesse iranienne éprise de liberté qui a réussi, grâce au web et malgré la censure, à convier le monde entier à sa révolte et en temps réel,  est à ce titre édifiant.
 
Cette prise de conscience des internautes algériens à travers un foisonnement d’écris de moins en moins dénonciateurs mais de plus en plus basé sur un travail de réflexion et de propositions, finira inéluctablement par sonner le glas d’un pouvoir moribond incapable de sortir de ses querelles vengeresses, laissant s’entrevoir, pour nos enfants, un meilleur avenir, qui arrimera définitivement l’Algérie au train des nations qui avancent. Alors, à nos claviers! Par A.Mazari 

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER