• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 29 juin 2009

Archive pour le 29 juin, 2009

La France humiliée par Tsahal

sarkozy1.jpgSi Nicolas Sarkozy fait beaucoup d’efforts pour se rapprocher de l’Etat hébreu, on ne peut pas dire que la réciproque soit vraie. A preuve la multiplication des «bavures» commises par les forces de sécurité israéliennes à l’encontre de ressortissants français en mission et soigneusement étouffées par le Quai d’Orsay. Lundi, la directrice du centre culturel français de Naplouse (Cisjordanie) a été sortie de son véhicule, jetée à terre et rouée de coups par des militaires israéliens près de Jérusalem. «Je peux te tuer», a lancé en anglais l’un des soldats. Sa voiture portait pourtant des plaques diplomatiques. Depuis, on lui a déconseillé de porter plainte pour ne pas «gêner» la visite de Nétanyahou. Mardi, c’est le directeur du centre culturel de Jérusalem-Ouest, Olivier Debray, qui, à bord d’un véhicule pourvu de plaques consulaires, a été insulté par des policiers.

(Lire la suite)

Les premières lunettes de soleil de Bouteflika

lune.jpgC’est pour la première fois que le président de
la République est vu portant des lunettes de soleil. Il faut dire qu’hier, le soleil tapait très fort. Autre fait nouveau et marquant, la présence dans son staff rapproché de son frère Nacer, l’actuel secrétaire général du ministère de
la Formation professionnelle. Nacer est l’un des frères du président qui n’a jamais été vu à ses côtés lors des cérémonies officielles. 

Hier, il semble l’avoir fait non pas en tant qu’invité mais visiblement pour être au service du président. Il a dû remplacer Saïd qui lui l’est depuis 1999. Saïd Bouteflika était hier absent. Aux dernières nouvelles, il se trouve en Suisse aux côtés de son frère Mustapha, qui a des problèmes de santé. Mustapha Bouteflika est médecin de formation. 

Bien qu’il ait été observé dans le staff présidentiel lui aussi depuis 1999, Mustapha est d’une discrétion sans égale tout en étant aimable et gentil. Il a été très présent et très actif durant toute la campagne électorale de son frère pour l’élection présidentielle du 9 avril dernier. L’on a appris qu’il a été évacué vers
la Suisse il y a près d’un mois pour y recevoir des soins intensifs.  Par
G.O. topacrus.com

L’autonomie de la Kabylie est la pire des choses qui puisse nous arriver !

kabyli.jpgPar Ammi Said 

La seule question qui taraude mon esprit est: Ferhat Mehenni a-t-il le droit ou non de faire de la politique du moment qu’il la fait d’une façon pacifique ? L’autonomie est la pire des choses qui puisse nous arriver, c’est ma conviction personnelle. L’Algérie a besoin d’hommes et de femmes qui sont capables de relever le défit, de la mettre dans le sentier de la démocratie et la maintenir dans le cadre d’une Assemblée constituante que tout le monde doit respecter. Vous allez voir, tout a été dit par Mr Aït-Ahmed dés l’indépendance du pays.

Soit les politiciens et les intellectuels décident avec l’armée et les services de sécurité de remettre la destinée de notre pays aux mains du peuple (et que ce dernière soit, enfin, véritablement, respectée), soit les divisions, les contradictions, les querelles et le chaos vont en s’intensifiant et en s’aggravant. L’histoire de notre indépendance ne nous sert pas encore. Nous répétons les mêmes erreurs et c’est les enfants du peuple qui payent cher ces jeux politiques du pouvoir qui est le seul à ne pas être touché.

(Lire la suite)

Ferhat Mehenni cherche juste à exister !

ferhatmehenni.jpgMoi, je ne crois pas que Ferhat Mehenni est manipulé par les services de renseignements. Je crois juste qu’il cherche à exister et pour cela qu’importe la thèse ou le discours. Toutes les régions du monde gangrenées par le débats autonomistes sont des régions pauvres en ressources. Il n’y a qu’à voir la Corse, le pays Basque, le Sri Lanka avec les Tamouls, …etc.

Dans certains pays, la demande d’independance devient claire alors que dans d’autres, comme les Flamands belges, il s’agit à l’origine d’une demande de répartition plus juste en richesses mais qui s’est glissée sur un débat d’anathémes raciaux.

Pour revenir à l’Algérie, je dirais que les jeunes qui se sont révoltés en 2001 voulaient un travail, une sécurité sociale, un horizon politique stable et surtout la redistribution équitable des réserves de change qui ont atteint (à ce moment et pour la première fois de l’histoire de l’Algérie indépendante 8 milliards de dollars).

Le MAK est apparut à un moment de grande émotion. Une émeute qui a tué et blessé des centaines de jeunes. Ce mouvement joue jusqu’à maintenant sur ces événements pour dire que le régime Algérien est contre la région de Kabylie.

Personnellement, je crois que ce régime a reprimé à ce moment une demande sociale et économique et non une revendication raciale et indépendantiste. Par Khelil

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER