Archive pour juin, 2009

Annaba: 54 harraga interceptés

haraga1.jpgCinquante quatre haraga dont un mineur ont été interceptés, tôt dimanche, à deux miles marins de Ras El-Hamra, à Annaba ville, rapporte Le Courrier.  Le premier groupe arrêté à bord d’une embarcation artisanale était parti de la plage Seybouse aux environs de minuit avant son interception vers trois heures du matin par une patrouille relevant des unités des gardes côtes de Annaba. Leurs âges oscillaient entre 17 et 33 ans et dont 16 sont issus de Annaba, deux d’Alger, deux de Constantine, deux d’El-Tarf et un de Batna.

Berriane: 14 personnes placées sous mandat de dépôt

ghardaia.jpgArrêtées jeudi par le groupement d’intervention rapide de la gendarmerie nationale, dans le quartier populaire de Kef Hamouda, les 33 personnes interpellées ont été présentées samedi devant le procureur de la République près le tribunal de Berriane. 14 d’entre elles ont été placées sous mandat de dépôt et écrouées à la prison de Chaâbet Ennichène de Ghardaïa pour attroupement armé, outrage et violence contre les éléments des forces de l’ordre. Les 19 autres, dont 4 mineurs et 3 septuagénaires, ont fait l’objet d’une citation directe à comparaître la semaine prochaine, rapporte Liberté.

Ould Kablia: « C’est le FFS qui est derrière les événements de Ghardaia »

ould.bmpLe ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur chargé des Collectivités locales, Dahou Ould Kablia a déclaré hier que c’est le Front des forces socialistes (FFS) qui est derrière la récente reprise des émeutes dans la wilaya de Ghardaïa. Interrogé en marge des travaux du Conseil de la nation, Ould Kablia a assuré que «ces nouveaux évènements n’ont rien à voir avec le problème de Berriane». «Ce sont des éléments du FFS qui veulent monter les gens afin de semer la zizanie», a-t-il dit en substance, ajoutant que cela est en relation avec la condamnation du citoyen reconnu coupable de meurtre. Le J.Ind

Annaba : 69 harraga arrêtés en moins de 24 heures

haraga1.jpgTrente-neuf jeunes candidats à l’immigration clandestine, dont deux mineurs, ont été interceptés, hier, à bord de deux embarcations de fortune par les éléments du Groupement territorial des garde-côtes (GTGC) de la wilaya de Annaba, alors qu’ils tentaient la traversée à destination de la rive européenne. Agés entre 16 et 38 ans, ces jeunes harraga sont originaires de Annaba, Oum El Bouaghi, Constantine, El Tarf, Skikda et Tébessa. La première embarcation artisanale qui a appareillé de la plage de Seybouse contenait 19 jeunes harraga lorsqu’elle a été aperçue à 3h30 par l’unité 360 d’intervention rapide des garde-côtes. Vendredi dernier, soit la veille, ce sont 30 autres harraga, dont 2 filles, qui ont été interceptés et arrêtés par les éléments du GTGC de la wilaya de Oran. Ce qui porte le compte au nombre de 69 harraga arrêtés en moins de 24 heures. Synthèse/ El Watan

Madrid refuse le visa à deux syndicalistes algériens

spainflag.gifAchour Idir, président de la Coordination des lycées d’Algérie (CLA) et Rachid Malaoui, président du Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap), n’ont pas pu assister au 16e congrès ordinaire de la Confédération générale du travail (CGT) espagnole, qui s’est tenue à Malaga du 4 au 7 juin 2009.

Les deux syndicalistes ont été dans l’impossibilité de répondre à l’invitation de leurs camarades espagnols en raison du refus opposé à leur demande de visa par le consulat d’Espagne en Algérie. Les deux syndicalistes ont dû être abasourdis par ce refus de visa qui était pour le moins inattendu. La CGT espagnole a vivement protesté contre ce refus d’octroyer des visas à des syndicalistes algériens qu’elle avait formellement invités. Le syndicat a adressé à l’ambassadeur d’Espagne en Algérie, Gabriel Busquets Aparicio, une lettre de protestation contre le refus d’accorder des visas à «M. Achour Idir, président du CLA, et à M. Malaoui Rachid, président du SNAPAP».

(Lire la suite)

Pétition pour la reconnaissance de tous les prénoms amazigh*

dictionnaireprenomsberberes.jpgNous citoyens algériens épris de justice et de reconnaissance exigeant la reconnaissance de tous les prénoms amazighs et à résonnace amazighe par l’état civil algérien.

Au moment où Tamazight a, au prix fort, gagné du terrain jusqu’à être reconnue par ses détracteurs et au moment où le chef de l’Etat se dit être un authentique Berbère et laisse entendre, depuis le perchoir électoral à Tizi-ouzou, sa volonté de corriger le tir à l’endroit de la dimension amazighe, l’état civil de
la République Démocratique et Populaire algérienne continue de refuser des prénoms d’origine et à résonance amazighes. Le dernier refus en date est enregistré à l’APC d’El Harrach à Alger, et ce après les épisodes de Tizi-Ouzou. Sous l’emprise d’un anachronique excès de zèle, les cols blancs des communes de Tizi-Ouzou (?!) ou d’El Harrach excluent le prénom du roi Syphax, celui de la tribu du roi Massinissa …de ses registres.

(Lire la suite)

A qui profite l’argent du pétrole ?

petrole01.jpgPar  Amokrane Nourdine, 15425 boghni                                                               

« L’inhumanité infligée à l’autre nous fait perdre une partie de notre humanité »
Il est vrai, qu’il est si difficile de rester indifférent à la baisse du prix du baril de pétrole tant la dépendance extrême de certains pays du Sud de cette énergie non renouvelable que représente «cet excrément du diable» pour reprendre les termes du fondateur de l’OPEP pour qualifier ce pétrole. Nul patriote ne peut se réjouir de cette baisse née de  la récession mondiale provoquée par les plus riches et de leurs turpitudes (ils sont d’ailleurs vraiment sans inquiétudes, en cas d’aggravation au plus fort de la crise selon l’économiste Jacques Attali leur niveau de vie reculerait à celui des années 90 alors que celui des pays du Sud déjà au même niveau de vie de l’Europe du moyen âge se détériorerait encore beaucoup plus).

(Lire la suite)

L’alliance Anwar Net- Algérie télécom s’est fait de manière fortuite

anwarneet.jpgPar Mohand  

Puisque je suis interpellé par AML, sur un commentaire que j’ai fait il y a quelques mois au sujet de l’alliances entre Algérie Télécom et une société algérienne (Anwar Net) dont les actionnaires sont Jordaniens, je lui réponds donc puisque la toile nous permet ce que dans la vie réelle on ne peut prétendre. 16 ans d’état d’urgence, imaginez cela ! 

Je disais que cette alliance s’est fait de manière fortuite, sans consultation comme le stipule la loi. Je disais aussi en gros, que Algérie Télécom est une société puissante et crédible, qui a les moyens humains et économiques pour développer tous projets à la hauteur des ambitions politiques des Algériens. On ne s’allie pas avec une entreprise privée dans un domaine aussi pointu et dans les techniques et les technologies sont maîtrisées non par des entreprises de trading mais par de grands groupes internationaux; même avec des amis Arabes. Je faisais la parallèle d’ailleurs avec le fameux dossier de licence GSM, dont on sait comment elle fut attribuée et par quelle subterfuge on ouvre le portefeuille de l’Algérie à des opportunistes et qui se sont servis. Je ne dis pas que dans le domaine du téléphone il n’y a pas eu d’avancées significatives, je dis qu’on pouvait obtenir les mêmes résultats en préservant les moyens de l’Etat.

(Lire la suite)

Algérie:100 000 cas d’Alzheimer par an

Cent mille (100 000) cas d’Alzheimer ainsi que 60 000 nouveaux cas d’AVC (accident vasculaire cérébral) sont enregistrés annuellement par la Société algérienne de neurologie et de neurophysiologie (SANNC). Selon le professeur Arezki Mohamed, président de la Fédération maghrébine de la société algérienne de neurologie et neurophysiologie, l’Algérie compte 300 000 épileptiques, 50 000 Parkinsoniens, 10 000 cas de sclérose en plaques, rapporte Le Courrier.

Les usurpateurs ne pourront jamais se dissoudre dans une démocratie

bouteflika.jpgPar Ammi Said 

Les usurpateurs ne pourront jamais se dissoudre dans une démocratie, ils flotteront sur elle, jusqu’à ce que le peuple les enlève sans demander leur accord. Certains hommes sont glorifiés comme des seigneurs et vivent comme tels, persuadés d’avoir raison même quand ils ont tort. Ils aiment le pouvoir, ils vomissent ses devoirs. Ils aiment ses jouissances, ils détestent ses sueurs. Ils aiment les applaudissements, ils haïssent de voir leurs échecs et leurs erreurs. Ont-ils vraiment fait la guerre ? Ont-ils vraiment connu sa souffrance, ses blessures et ses misères ? Ont-ils vraiment mérité de vivre dans les hauteurs ? Et, ont-ils vraiment aimé leur terre et son peuple d’un amour sincère ? Non, non et non ! Tout le monde le sait, ils sont des usurpateurs qui ne cachent, ils se montrent et ils sont fiers.

(Lire la suite)

1...678910...13

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER