• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 3 juillet 2009

Archive pour le 3 juillet, 2009

Cheb Mami a décidé de ne pas faire appel de la peine…

mami.jpgCheb Mami a décidé de ne pas faire appel de la peine, qui est moins sévère que les sept ans requis la veille par la procureure. Cette peine est aussi inférieure à la peine maximale de dix ans encourue. Grâce au jeu des remises de peines, Cheb Mami peut espérer recouvrer la liberté dans « un peu plus de deux ans », a plaidé l’un de ses conseils, maître Claire Doubliez. Cheb Mami « a accueilli son emprisonnement avec soulagement parce que tout ça est fini », a réagi Me Doubliez, rapporte l’AFP. 

Cheb Mami condamné à 5 ans prison de ferme

chebmami.bmpLa star franco-algérienne du raï Cheb Mami, 42 ans, a été condamnée vendredi à 5 ans de prison ferme en France pour   tentative d’avortement forcé sur son ex-compagne. Ecroué depuis son retour en France lundi, à la prison de la Santé à Paris, après deux ans de fuite en Algérie, Cheb Mami, de son vrai nom Mohamed Khelifati, reste en prison, les juges ayant décidé son maintien en détention. Cette peine est moins sévère que les sept ans requis la veille par la procureure et en dessous de la peine maximale -dix ans- encourue. Son ex-manager Michel Lecorre (Michel Lévy), qualifié d’ »organisateur et   instigateur » de ces actes de violences par le tribunal correctionnel de Bobigny, au nord de Paris, a écopé de 4 ans de prison. Les juges ont lancé un mandat de détention contre lui. Vêtu d’une chemisette blanche, le chanteur est resté le visage fermé après l’énoncé du jugement. Il a ensuite été emmené sous escorte policière. La veille, Cheb Mami, avait demandé pardon à la victime. « Je regrette tout ce qui s’est passé. Je lui (victime) demande pardon, je regrette », avait-il lancé après les plaidoiries de ses conseils. Cheb Mami avait reconnu sa responsaibilité mais avait soutenu avoir été   « piégé » par son ex-manager, rapporte l’AFP.

Gaz: signature d’un accord sur le gazoduc transsaharien aujourd’hui

gazoduc.jpgL’Algérie, le Niger et le Nigeria signeront aujourd’hui un accord intergouvernemental sur le projet du gazoduc transsaharien (TSGP) de transport de gaz nigérian vers l’Europe, a annoncé jeudi le ministère de l’Energie dans un communiqué. Le gazoduc transsaharien (TSGP) est un ouvrage gigantesque de transport du gaz nigérian vers l’Europe à travers le Niger et l’Algérie. Un mémorandum d’entente portant sur sa réalisation a été signé en 2002 entre les compagnies pétrolières nationales nigériane (NNPC) et algérienne (Sonatrach). Le gazoduc, d’une longueur de 4.200 km, dont la construction n’a pas encore   démarré, devrait officiellement être opérationnel d’ici 2015-2017. Son coût est estimé entre 10 et 12 milliards de dollars. D’un diamètre de 48 ou 56 pouces (122 ou 142 cm), sa capacité annuelle est   estimée à 20 à 30 milliards de mètre cubes. Le groupe pétrolier français Total, le Russe Gazprom et l’Italien Eni ont   déjà fait part de leur souhait de jouer un rôle dans ce gazoduc transsaharien, rapporte l’AFP.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER