47 ans barakat !

militaire.jpgPar KADER 

Nous pensons tous, nous les Algériens, en ce mois de juillet à l’Indépendance de notre pays. Presqu’un demi-siècle après que nos prédécesseurs aient arraché ce bien précieux, notre souveraineté n’est toujours pas au Rendez-vous. Pire, nous continuons à subir toutes les humiliations et les affres d’un régime fondamentalement inhumain qui, ne se contentant pas de nous avoir confisqué notre rêve le plus cher, nous traite avec les pires méthodes coloniales. 

Des fois, je me pose la question de savoir que serait devenu notre pays si ces despotes qui président à sa destinée n’ont jamais freiné sa grande marche vers la liberté ? Je ne m’empêche pas de le voir rayonnant. 

Devons-nous courber l’échine face à ces malfrats qui se sont imposés à nous par la seule force des tanks et des Kalachnikovs ? Non ! 

Hélas! Le règne de l’argent sale a fait des ravages jusques dans les milieux dits « démocrates », beaucoup ont succombé aux chants des sirènes ; ils s’octroient même le titre de « sauveurs de la république » derrière les chars blindés du général Khaled Nezzar ! Ils se sont même empressés de justifier le recours aux balles réelles par les gendarmes lors du Printemps noir en Kabylie sous prétexte que des «terroristes islamistes»  se sont mêlés à la révolte… 

On paye par de tels égarements politiques sa lâcheté et le manque de loyauté envers le peuple algérien. 

Le brouillage des cartes et les répressions répétitives et féroces ont fini par lasser les plus coriaces et les plus aguerris d’entre nous quand la junte militaire algérienne bénéficie d’un soutien sans faille de la part des représentants   du  » monde libre ».

Nous sommes devenus le théâtre de toutes les tartufferies politiques et des fraudes électorales. Nous sommes le pays où les concepts les plus nobles se construisent et se déconstruisent au gré des humeurs, au gré du DRS. La notion du ‘sens’ prend une autre dimension, celle de la perversion. 

Le spectre islamiste et la violence  ont été longtemps manipulés et entretenus par les généraux  afin de justifier le maintien  de l’état de siège (ou d’exception) pour mieux museler la société. Ils se sont donnés les moyens : une presse aux ordres, des télévisions, des radios, des parlementaires, « des démocrates » à la petite semaine  payés pour chanter les louanges du tout-sécuritaire et s’opposer mordicus à toute tentative de compromis historique et autres initiatives de sortie de crise, et surtout s’opposer à tout ce qui est commission d’enquête indépendante et internationale. Et figurez-vous, ils ont même des représentants au sein de l’ONU…Difficile quand nous ne menons pas un combat à armes égales ! 

Ils ont la force des armes, nous avons la force de nos convictions et notre désir viscéral d’instaurer la démocratie dans un pays riches de ses pluralismes linguistiques et culturels, tous ses pluralismes longtemps objets de toutes les instrumentalisations. Ils ont réussi à faire de notre diversité notre obstacle. Tirons les leçons du passé, ne dit-on pas que celui qui oublie son passé est condamné à le revivre ? 

47 ans barakat ! Assez de fraudes électorales, assez de tueries, assez de la corruption. Les Algériennes et les Algériens veulent vivre dans la dignité. Prenez vos puits de pétrole et buvez-en jusqu’à saturation de vos estomacs mais rendez-nous notre souveraineté. 

Franchement nous en avons marre de vous ! 

Commentaires

  1. salah nathali nath hand omoussa dit :

    on s’est bien liberé du joug colonialiste pourquoi pas du joug totalitaire qu’attendont-nous?ayont le courage de descendre dans la rue et manifesté jusqu’à la victoire totale et condanner ces voyoux de leurs mefaits,ils doivent rendrent des comptes devant les tribunaux TPI en meme temps que leurs egorgeurs.il ne faut pas compter sur des intellectueles ou des scientifiques dignent de se nom ils s’enfoutent des problemes des Algeriens.

  2. Ammisaid dit :

    Peut-on exiger d’un ventre gros et flatulent qui plus il mange et plus il dit: j’ai faim, d’arrêter d’avaler nos richesses et de boire et notre pétrole et notre sang ? Je ne le crois pas.

  3. salah nathali nath hand omoussa dit :

    donc c’est un peuple en ibernation,qui dort mange.attendons des jours meillreurs.

  4. SAMARITAIN dit :

    HONTE A VOUS MADAME TOUMI .

    MÊME PAS LE MOINDRE RESPECT POUR LA DÉFUNTE MAMAN DU PRÉSIDENT!.(HCHOUMA 3LIK) ,EST CE DANS VOS TRADITIONS CHÉRE MADAME DE FAIRE LE DEUIL AUX FEUX D ARTIFICES ET AUTRE GALA DANSANT??
    AVANT HIER LA FÊTE A ÉTÉ PARTOUT A ALGER LES FEUX D ARTIFICES RÉSONNENT SUR TOUTE ALGER .
    PIS ENCORE! ,HIER SOIR C ÉTAIT LA FIESTA A LA COUPOLE MOHAMED BOUDIAF .
    IL EST TEMPS QUE MADAME LE MINISTRE DE L’(IN)CULTURE ET DE LA HONTE ET LE RIDICULE QUITTE CETTE INSTITUTION ET LE PLUS VITE SERA LE MIEUX.

    PS: N OUBLIE PAS CHÉRE MADAME DE PASSER MON GRAND BONJOUR A TON CHER REPRÉSENTENT DE “TA CULTURE” EN L OCCURRENCE CHEB MAMITE QUI SE TROUVE A LA MAISON DE CULTURE “LA SANTÉ” A PARIS.
    LA3KOUBA LEL YASMINA KHADRA INCHALLAH.

    LE PAUVRE SAMARITAIN.

  5. Hkm dit :

    Excusez-moi du terme mais ce pays part en couille de plus en plus et nous ne sommes qu’au debut.
    mais la faute n’incombe pas qu’au pouvoir mais meme la population se laisse aller,nos jeunes ne sont plus encadrer par les moins jeunes alors ils font ce qu’ils veulent dans la rue,personne n’intervient comme c’etait le cas jadis pour preserver la morale et le respect…c’est vraiment le souk…

  6. Ammimez dit :

    Les nains mettez vous de coté,les ventrus
    entrent en scène.
    Mais qui a donc procédé au découpage des
    têtes?c’est horrible.Ont-ils fait appel
    aux tangos pour cette tâche?

  7. Ammimez dit :

    Pardon,le commentaire est à replacer dans
    le contexte des moines.

  8. Kader dit :

    Tu es un malade wanes !

  9. Ammisaid dit :

    Traduction d’un poème kabyle écrit par un ami en hommage à lounis Aït menguellat qui me dit-il est un océan de sagesse par laquelle il nous dit la vérité sur notre pays et qui nous invite à garder l’espoir qu’un jour nous serons libres comme les oiseaux dans les airs.

    LE TAMIS EST NOTRE AMI!

    Oh ! ceux qui haïssent la vérité
    C’est la loi que vous ne pouvez pas porter
    Le mensonge sur une feuille vous l’avez inscrit
    Vous avez, même, oublié le livre qu’il a écrit

    C’est de ses poèmes que l’honnête se nourrit
    Il est devenu un remède efficace à son esprit
    Mais ceux qui ont cru l’avoir enchaîné
    Ils dorment et ils ne sont pas encore réveillés

    C’est bien d’écouter et de différencier
    Comme fait le tamis avec la graine et l’ivraie
    Mais c’est encore mieux pour celui qui a cueilli
    Les idées nobles qui ont bien mûries
    Je ne pense pas qu’il a amassé plus qu’eux
    Ou qu’il a reçu un surplus des cieux
    Il désire uniquement que vous le compreniez
    C’est le savoir qui lui a tout donné

    Nous aimons mettre une limite
    A l’amour qui nous appel et qui nous quête
    Même si nous ne sommes pas à sa hauteur
    Sur notre différence, il n’y a rien à dire
    A chaque année qui passe
    Il n’y a que la lune qui les séparent
    Les étoiles qui se sont éloignés de son coeur
    Il voudrait qu’ils sachent combien est grand pour eux son amour

  10. Mark Wanes dit :

    Dans ces contes ouralo-altaïques dont on m’a gavé en chine communistes les héros sont des gens qui ne vieillissent jamais. L’immensité de leurs territoires suffisait à expliquer l’infini de leur vanité que seule la mort venait contredire .Le tout donc était de vivre assez longtemps pour conjurer ce sort.La vie politique a ses droits et ses devoirs. Les algériens font de l’arabo-islamisme, pas de la politique et les implorations de Kader quoique approximatives restent un exemple à éviter
    Dans la vie de tout partisan ou de tout militant la proposition d’une autre alternative politique reste le souci majeur .Dénoncer les agissements des maitres de l’Algérie est une simple contre façon de cautionner l’asservissement.
    C’est avec le système lui-même qu’il faut en finir et c’est là que commence la credibilite de Ferhat.

  11. kader dit :

    Je ne vais pas te faire la leçon de l’alternative démocratique ce soir, ton cerveau est tellement plein de chinoiseries que tu ne pigeras rien!
    Je te laisse à ta ‘suffisance’…

  12. le-zouave dit :

    cessez de vous combattre et admirez plutot la belle prestance de nos generaux!!!!!!!

  13. Kader dit :

    Le-zouave,tu as certainement raison mais il faut combattre à la fois les généraux et leurs supplétifs ntomment ceux qui sont à l’oeuvre en kabyle !
    Amicalement

  14. Kader dit :

    Le-zouave,
    Tu as certainement raison mais il faut combattre à la fois les généraux et leurs supplétifs notamment ceux qui sont à l’oeuvre en kabylie !
    Amicalement

  15. tamusni dit :

    matoub a dit: « win i3rdhen tachriht n tssekourt ur iqene3 ara ».
    alama tekad sghur rebi si non wigui dagui aqimen hena ymout kaci

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER