• Accueil
  • > Algerie justice
  • > Algérie: Mouvement partiel dans le corps des présidents de cours de Justice et des procureurs généraux

Algérie: Mouvement partiel dans le corps des présidents de cours de Justice et des procureurs généraux

belaiz.jpgLe ministère de la justice a rendu public, mardi, le mouvement partiel décidé par le président de la République, Abdelaziz  Bouteflika, dans le corps des présidents de cours de Justice et des procureurs  généraux. En voici la liste: 

Mouvement dans le corps des présidents de cours de justice: 

1- Mme Charaf Eddine Zoubida, présidente de la cour de Jijel, mutée  présidente de la cour de Guelma. 

2- M. Benfriha Larbi, président de la cour de Saida, muté président  de la cour de Tlemcen. 

3- M. Hamdane Abdelkader, président de la cour de Skikda, muté président  de la cour de Constantine. 

 4- M. Zaiter Ayache, président de la cour de Constantine, muté   président de la cour de Skikda. 

5- M. Bouhalloufa Farid, président de la cour de Ouargla, muté président  de la cour de Sidi Belabbès.    

Mouvement dans le corps des procureurs généraux: 

1- M. Djaad Chérif, procureur général près la cour de Laghouat, muté dans le  même poste à la cour de Batna. 

2- M. Bouanik Ali, procureur général près la cour de Biskra, muté dans le  même poste à la cour de Tiaret. 

3- M. Hammadou Mohamed, procureur général près la cour de Béchar, muté dans  le même poste à la cour de Béjaia. 

4- M. Sahel Hamid, procureur général près la cour de Blida, muté dans le même  poste à la cour de Sidi Belabbès. 

5- M. Abdelli Mohamed, procureur général près la cour de Djelfa, muté dans le  même poste à la cour de Blida.   

Changement de fonction: 

- M. Benkathir Benaissa, président de la cour de Tlemcen, nommé  procureur général près la même cour.   

Nouvelles nominations dans le corps des présidents de cours de Justice:     

1- M. Mahdjoub Mohamed, président de chambre près de la cour de Sidi  Belabbès, nommé président de la cour de Tiaret. 

2- Mme Chekiri Hadjer épouse Benyezzar, présidente du tribunal de Bir Mourad  Rais, nommée présidente de la cour de Jijel. 

3- M. Miloudi Djillali, vice-président de la cour de Blida, nommé président  de la cour de Saida. 

4- M. Larbi Abdelkader, président de chambre près la cour de Tlemcen, nommé  président de la cour de Ouargla. 

5- M. Bensedira Mohamed, président du tribunal d’Oran, nommé président de la  cour de Ghardaia.   

Nouvelles nominations dans le corps des procureurs généraux:   

1- M. Moukas Aissa, premier procureur général adjoint (PGA) près la cour de  Guelma, nommé procureur général près la cour de Laghouat. 

2- M. Halimi Allaoua, président de chambre près la cour de Guelma, nommé procureur  général près la cour de Biskra. 

3- M. Mostefaï Abdelkader, procureur de la République près le tribunal de Maghnia,  nommé procureur général près la cour de Béchar. 

4- M. Djerrir Abdelhafid, sous-directeur de la Prospection à la direction générale  de la modernisation, nommé procureur général près la cour de Djelfa. 

5- M. Benmokhtar Ahmed Abdellatif, procureur de la République près le tribunal  d’Oran, nommé procureur général près la cour de Saida. 

6- M. Benabdellah Mohamed Ben Lakhdar, président de chambre près la cour de  Djelfa, nommé procureur général près la cour de Guelma.   

Affectations à la Cour suprême:   

1- Achaachi Abdelouahab, président de la cour de Tiaret. 

2- Rouabhi Mohamedi, président de la cour de Sidi Belabbès. 

3- Benboudriou Hocine, président de la cour de Guelma. 

4- Bennacer Malik, président de la cour de Ghardaia. 

5- Boualbène Tahar, procureur général près la cour de Batna. 

6- Foulane Mohamed, procureur général près la cour de Tiaret. 

7- Mdjahdi Mohamed Tahar, procureur général près la cour de Saida. 

8- Boumediene Aoun Allah, procureur général près la cour de Sidi Belabbès. 

9- Bechiri Abdelkrim, procureur général près la cour de Guelma.   

Affectations à l’Administration centrale et aux services administratifs de  la Cour suprême:   

1- Zouggar Mohamed, procureur général près la cour de Tlemcen, affecté aux services  administratifs du ministère de la Justice. 

2- Mellah Abdelhak, procureur général près la cour de Béjaia, affecté aux services  administratifs de la Cour suprême

Commentaires

  1. algerien opprimé dit :

    C’est tout un beau monde!Le probléme qui se pose à notre justice n’est pas l’incompétence mais plutot beaucoup de pression sur nos juristes!Ce qui ne laisse aucune lattitude à nos juristes pour accomplir leur tache si noble de rendre justice équitable au nom du peuple.Oh ! Mais que dis-je ? Le Peuple ?
    Existe-t-il réellement et tient-on compte de son existence?
    Ce qui est dommage dans notre pays,c’est que nous avons des juristes trés compétents mais pas trop libres dans leurs verdicts!Leur dépendance de l’executif rend difficile leur métier de rendre justice!Il faut qu’ils menent un combat pour leur indépendance afin qu’ils ne lésent personne dans l’accomplissement de leur tache.

  2. hakim5 dit :

    les noms des elements qui constituent la « BROYEUSE ».
    Juste des noms.
    Aucune personalité.
    Des tubes digestifs dont les deux muqueuses externes sont buccales.
    Des beni oui oui jusqu au bout des ongles.
    Accepter .Se soumettre.Abdiquer…sont des verbes qui caracterisent LA CORRUPTION,LA REPRESSION,MEDIOCRITE,…

  3. hakim5 dit :

    pour faire barrage à notre malheur,je pense qu il faut accentuer la solidarité des peuples a l echelle mondiale…afin de faire voler en eclat notre isolement que les multinationales nous imposent par G8 interposé…c’est ce qui engendre l impunité de nos ASSASSINS DICTATEURS.

  4. SAMARITAIN dit :

    ET VOILA UNE BONNE NOUVELLE ! LES CORROM-PUES VIENNENT D ÊTRE MUTÉ VERS D AUTRES COINS DE L ALGÉRIE POUR RELANCER LEURS SALE BESOGNE.
    LE CHANGEMENT QU IL FAUT FAIRE « SIR BELAIZ », C EST D’AFFECTER CES GENS LA EN PRISON….. JE VOUS VOMIS.

    LE PAUVRE SAMARITAIN VICTIME DE VOTRE (IN)JUSTICE.

  5. Guevara dit :

    L’INJUSTICE pas LA JUSTICE

  6. bezef dit :

    eeuuhhh,semhouli c’est nouveau!!la justice chez nous?? elle se trouve ou?

  7. Abdelaziz dit :

    Ce n’est pas pour nier la justice algérienne qui compte encore des personnes intègres et honnêtes, mais la justice de nos jours n’est plus ce qu’elle doit être. Je me rappel une citation qui dit que:
    LA JUSTICE SANS LA FORCE EST IMPUISSANTE, ET LA FORCE SANS LA JUSTICE EST TYRANNIQUE. Donc pour les changements opérés dans ce corps (malade) c’est tout simplement des affectations et des promotions pour plus d’argent et de tyrannie.

  8. algé_rien dit :

    le magistrat de la chambre n°6 du tribunal d’El harrach est un corrompu de premier rang il gache la vie des innocent pour des sous . j’aimerai qu’il goute un peu de la prison

  9. algé_rien dit :

    je suis une victime ,et je subi les conséquences d’un corrompu de premier rang ,le magistrat de la chambre n°6 du tribunal d’el harrach . monsieur Benabderrahmane youcef .il aime manger tout ce qui est péché malgré le sement
    dommage pour l’ALGERIE ouahed yebni loukher ihadem

  10. bonzerzou nabila dit :

    monsieur le ministre
    veuillez affecte les procureurs nomme amirat abdelghani et ferhaoui boualem au sud tamarasset comme conseillers

  11. ab dit :

    a quand adopterons nous le systeme judiciaire americain! oui dans le monde il semble que c’est le meilleur systeme! puisque c’est le peuple qui rend le verdict. et tous se fait en public pas avec des bouts de papiers.
    a quand le citoyen aura t ‘il le droit de consulter lui meme son dossier pour s’eviter toutes magouilles d’avocats et magistrats.
    ab

  12. le sacrifié dit :

    Monsieur Le Ministre.

    J’ai servi votre administration en qualité d’auxiliaire de justice pendant 13 années,surtout pendant la décennie noire dans des endroits les plus isolés armé de croyance en dieu et de donner une image exemplaire de la justice comme je le crois dans mes profondeurs,malheureusement j’étais remercié et se faire sortir par la petite porte pour un motif dont j’ignore à ce jour,malgré les dizaines de correspondances adressés à votre administration pour connaître le pourquoi de cette décision,mais aucune réponse depuis 54 mois(1580 longues journées).
    Remarque:Parmi les présidents nommés par votre excellence sont mes amis et respectent mes positions dans le cadre de ma mission.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER