«Qui tue qui ?» est des retour…

kituki.jpgTout laisse à croire que les généraux algériens ont actionné leurs relais traditionnels au sein de la presse  et de la classe politique suite aux derniers rebondissements de l’affaire des moines trappistes assassinés en 1996 dans les hauteurs de Médéa. 

Le crime fut d’abord attribué par les autorités aux groupes islamistes armés sans qu’il y ait la moindre enquête là-dessus. Bien sûr, la presse de l’époque a relayé la version officielle sans le moindre frémissement. Il faut rappeler que c’était l’époque de la diabolisation du Contrat national signé à Rome, en janvier 1995, par l’opposition algérienne. Il s’agissait d’un compromis pour une solution globale et équitable de sortie de crise. 

L’opposition (qui était loin d’être homogène) avait alors démontré, contrairement aux allégations des généraux, qu’elle était capable de se réunir et de s’entendre sur un ensemble de mesures d’abord pour arrêter l’effusion de sang des Algériennes et des Algériens. Et ensuite, pour se mettre d’accord sur l’impératif d’une transition démocratique nécessaire pour situer les responsabilités des uns et des autres dans le drame algérien et permettre au peuple l’exercice de sa souveraineté réelle et effective.

Les signataires se sont engagés à respecter entre autres, la liberté de culte en Algérie, le rejet de violence à la fois comme moyen d’accès  au pouvoir et de s’y maintenir; à rejeter toutes formes de dictature et surtout appellent à une commission d’enquête indépendante sur les tueries en Algérie. 

C’est une véritable offre de paix à l’Algérie mais qui n’arrangeait pas les affaires de la caste militaire régnante, d’où la campagne de dénigrement systématique contre les différents signataires du Contrat, en l’occurrence M. Hocine Aït-Ahmed accusé d’être l’instigateur de la démarche. 

Nous voilà donc 14 ans après, retombés dans la même période avec un témoignage crédible qui accrédite la tonitruante question «Qui tue qui ?».  L’artillerie utilisée à l’époque par les Maîtres de l’Algérie est de nouveau mise en branle avec bien sûr des pratiques «innovantes»; un journaliste de La Dépêche de Kabylie accuse même les signataires du Contrat national d’avoir fait des fortunes colossales dit-il avec le créneau «Qui tue qui ?» !!! 

Les remous médiatiques que cette affaire connait actuellement laissent à croire que les despotes d’Alger paniquent.  

Sur cette affaire, nous ne pas sommes seuls, il y a des familles françaises qui sont touchées dans leurs chairs comme ces milliers de familles algériennes qui pleurent encore leurs enfants. Nous avons besoin de connaître la vérité comme elles.  

Mobilisons-nous pour cette juste cause…Par Kader

Caricature de notre ami R.Z

Commentaires

  1. Ammimez dit :

    On peut être d’accord ou pas avec le parti pris du commentaire de Kader.
    Mais dans cette affaire des moines,en
    particulier , l’essentiel réside dans la
    recherche de la vérité, uniquement la
    vérité.Tout le reste n’est que de la…politique.

  2. Ammisaid dit :

    A quand le retour des questions suivantes :
    Qui volent et ils volent qui ?
    Qui mangent et ils mangent qui ?
    Qui mentent et ils mentent à qui ?
    Qui torturent et ils torturent qui ?
    Qui censurent et ils censurent qui ?
    Qui contrôlent et ils contrôlent qui ?
    Qui espionnent et ils espionnent qui ?
    Qui flattent et ils flattent qui ?
    Qui jugent et ils jugent qui ?
    Qui dominent et ils dominent qui ?
    Qui castrent et ils castrent qui ?
    Qui violent et ils violent qui ?
    Qui tabassent et ils tabassent qui ?
    Qui surveillent et ils surveillent qui ?
    Qui gouvernent et ils gouvernent qui ?
    Qui harcèlent et ils harcèlent qui ?
    Qui humilient et ils humilient qui ?
    Qui terrorisent et ils terrorisent qui ?
    Qui menacent et ils menacent qui ?
    Qui calomnient et ils calomnient qui ?
    Qui importent et ils vendent à qui ?
    Qui s’enrichit et il appauvrit qui ?
    Qui insultent et ils insultent qui ?
    Qui usurpent et ils usurpent qui ?
    Qui rient et qu’ils font pleurer ?
    etc;
    Tout les façons ce n’est pas la faute à quiqui, ni à mami, ni papy, ni à lili, ni à fifi, ni à didi, ni à hihi, ni pipi…

  3. Ammimez dit :

    Et la politique peut nous conduire à poser beaucoup d’hypothèses ,notamment celle-ci:
    Le fait de déterrer l’affaire des moines
    relèverait d’un complot fomenté par Nabot 1 et Nabot 2 (ne sont-ils pas amis?La France n’est-elle pas entrain de revenir par la grande porte?),ce complot
    donc pour fair passer auprès de l’opinion l’idée de l’amnistie générale qui blanchirait toutes les crapules de ce pays entre autres:
    les terroristes ,les militaires gaffeurs,les gendarmes assassins etc.etc.

  4. O'Karb Oz dit :

    Toute la presse dite indépendante s’est mise en branle pour défendre les dafistes sanguinaires. Hooooooooote à vous !!!

  5. Ammisaid dit :

    A O’Karb Oz,
    La presse de notre pays est dans sa majorité adepte de ceux que nous appelons chez nous les you you you…

  6. Kara Fawzi dit :

    Depuis que Said Mekbel & Tahar Djaout ont été assassinés pour avoir refuser d’être les scribes des généraux, tous les « journalistes » algériens se sont mis à plat-ventre comme des femmelettes soumises. Rares, comme Arezki Aït Larbi, sont ceux qui maintiennent encore leur dignité.

    Ne me parlez surtout pas des Hakim Laalam, Benchicou, Mouloudj, Benyounès, et la liste est encore longue, qui, apparemment au nom d’une lutte anti-terroriste, mais réellement par peur du DRS, se sont rangé au côté des maniques de dafistes.

    « Le silence c’est la mort / Tu te tais, tu meurs / Tu parles, tu meurs / Alors, parle et meurs !  » Dit T.Djaout, Cœur de Lion. Repose en paix, Tahar, nous ne tairons pas même si nous devons subir les pires supplices de ces psychopathes de dafistes et drsistes!

  7. EL BIKE dit :

    pourquoi attendre les francais pour réagir , meme si l’assassina a été commandité par les terro , ne pas oublié que c’est une machine crée par l’état . je pense que l’enjeu est plus grand que de levée le secret défense , la france vise plus loins

  8. hakim5 dit :

    l un des plus grand crime fut commis le 12 dec 2009…alors QUI TUE QUI ???

  9. Kara Fawzi dit :

    le régime algérien actionne le fondateur du GIA de l’armée algérienne, Layada, pour défendre les DAF dans l’affaire des moines. Hahahahahahhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!

  10. hakim5 dit :

    cette affaire depasse nos lecheurs de bottes…c est en france que cela se passe…

  11. O'Karb Oz dit :

    Ya si El Djouomhouria, tu nous offres principalement des écrits de journalistes algériens qui travaillent dans des journaux à la solde du régime assassin algérien et tu espères nous convaincre que les autorités militaires algériennes sont innocentes ?! Ce journalistes s’est appuyé sur des témoignages de citoyens qui étaient en réalité des éléments de la SM / DRS. C’est comme ça que ça s’est déjà passé après le massacre de Bentalha; les journalistes étrangers ont été dirigés vers des éléments du DRS qui se faisaient passer pour de simples citoyens. Compris ?

  12. EL DJOUMHOURIA dit :

    Ya si O’Karb Oz,

    Il est tout de meme bizarre que vous soyez si bien informé sur cette enquete et si prompt à répondre.
    J’ ai laissé juste deux liens à la disceretion et appréciation des lecteurs.
    A chacun de faire sa lecture, bien que la vérité est évidente et si loin de vos théories revisionnistes.
    Par ailleurs, vous utilisez le « nous » dans votre post qui ressemble plus à une mise au point qu’ à une opinion « tu nous offres ».
    Veuillez donc m’ expliquer qui est le « Nous ».
    Les lecteurs sauront apprécier.
    A bon entendeur!

  13. hakim5 dit :

    A EL DJEHOURIA.
    APRES LE FAMEUX 11 SEPT DES USA…UN GENERAL ALGERIEN A RECONNU LUI MEME QUE DANS L ARMEE ALGERIENNE CERTAINS MILITAIRES ONT COMMIS DES ERREURS…ALORS…POURQUOI S OBSTINER A NOUS DEMONTRER LE CONTRAIRE ??????

  14. La débauche de kabylie. dit :

    EL DJOUMHOURIA,
    POURQUOI AFFIRMES-TU QUE LA VERITE EST EVIDENTE !! AS-TU FAIT UNE ENQUETE ? A MA CONNAISSANCE AUCUNE ENQUETE N’A ETE DILIGENTE SUITE A CET ASSASSINAT.
    NE ME DITES SURTOUT PAS QUE LE GIA A REVENDIQUE CET INNOMMABLE BARBARIE.
    N’IMPORTE QUI REVENDIQUE N’IMPORTE QUOI ET QUAND ON CONNAIT L’INDEPENDANCE DE LA PRESSE EN ALGERIE ON A LE DROIT DE DOUTER. ON SAIT AUSSI COMMENT ET PAR QUI SONT ACCUEILLIS LES JOURNALISTES ETRANGERS QUI VIENNENT ENQUETER CHEZ NOUS…
    MA CONVICTION EST QUE TU OEUVRES DANS L’OMBRE POUR LES GENERAUX ASSASSINS..AUTREMENT T’AURAIS EU LA DECENCE INTELLECTUELLE DE DOUTER PUISQUE AUCUNE ENQUETE INDEPENDANTE N’A EU LIEU A CET EFFET..

  15. EL DJOUMHOURIA dit :

    « POURQUOI S OBSTINER A NOUS DEMONTRER LE CONTRAIRE ?????? »

    Re bonsoir,
    Encore une fois, vous utilisez le pronom « NOUS »,
    Encore une fois,Veuillez donc m’ expliquer qui est le “Nous”.
    Encore une fois les lecteurs apprecieront…
    A bon entendeur!

  16. Ammimez dit :

    Si tu as une enquête à mener ,va la faire ailleurs.On voudrait que tu donnes ici ton avis , ton point de vue ou ta
    poition par rapport à cet événement.
    Le Nous que tu veux connaitre,eh bien c’est NOUS.Point final.

  17. kader dit :

    @ EL DJOUMHOURIA,
    Je t’invite à lire ce lien :

    http://www.mediapart.fr/article/offert/b806fdf410e38f4558b7d456a19413e9

  18. justice&verite dit :

    Ce n’est plus une affaire uniquement des OFF… :
    1. la france OFF-icielle
    2. l’algerie OFF-icielle
    MAIS de toute la communauté internationale, du vatican et de tous les chretiens et musulmans epris de paix et de justice…
    C’est pourquoi
    une Commission Internationale d’Enquete le plus vite possible est l’unique solution.
    Sa composition de personnes CREDIBLES non politiciennes mais des ONG et organisations humanitaires et ALTERMONDIALISTES.

    Les moines etaient aimés et cheris par tout le peuple algerien c’est pourquoi le pouvoir en algerie avec son GIA-terroriste les avaient assassiné.

    IL FAUT ARRETER tout de suite Ouyahia, un des chefs terroristes, actuellement au G8,…

    Bouhef est actuellement gravement malade bientot il sera á coté de sa mere!

    Souvenez-vous des massacres des mercenaires RND entre autre á Relizane qui massacraient des populations toutes entieres et avec plusieurs CHARNIERS en algerie signé par des agents du RND ?

    Le peuple algerien EXIGE toute la lumiere sur cet horrible crime humanitaire contre les pauvres moines.

    Ce regime sanguinaire peut se cacher, fuir et renier ses crimes humanitaires mais nous avons le fameux « casier judiciaire criminel » de ce regime assassin algerien depuis surtout 1990/91.
    « IL » SERA DETERRER AU BON MOMENT POUR LE TPI/CPI QUI SE DESSINE DOUCEMENT MAIS SERIEUSEMENT.
    (Baaa
    « Min Aamala mithkalaton Khayron yaraha,
    wa
    min Aamala mithkalaton Charron yaraha ».
    saa)
    traduction:
    celui/celle qui a fait une « micro once » de bien ou du mal la verra.

    VIVE LA JUSTICE&VERITÈ
    ABAT LES MENSONGES DES OFFICIELS
    Basta TROP de crimes humanitaires commis au nom des etats.

    Au bon entendeur.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER