• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 9 juillet 2009

Archive pour le 9 juillet, 2009

La sœur d’un moine de Tibéhirine au Figaro: «On leur doit la vérité»

moines.bmpINTERVIEW – Élisabeth Bonpain, membre de la famille Lebreton, est la sœur d’un des sept moines assassinés à Tibéhirine, frère Christophe.

La sœur d'un moine de Tibéhirine au Figaro: «On leur doit la vérité» dans Affaires en justice en Algérie coeur-Dans l’affaire des moines de Tibéhirine, seule la famille Lebreton et le père Veilleux (ancien procureur général de l’ordre des Trappistes) se sont constitués partie civile. Ils ont effectué ce choix fin 2003 car, jusque-là, «il n’y avait pas eu d’enquête ouverte sur ces assassinats ni en Algérie ni même en France», rappelle leur avocat Me Patrick Baudouin. Aujourd’hui, d’autres proches des moines assassinés réfléchiraient à se constituer partie civile à leur tour.

LE FIGARO. – Quelle a été votre réaction aux révélations du général Buchwalter qui ont remis l’affaire sur le devant de l’actualité ?
C’était le plus jeune des moines, il avait 45 ans quand il est mort. Il a fait sa coopération en Algérie dans une association d’aide aux handicapés et il est tombé amoureux de ce pays. Quand il a visité le monastère de Tibéhirine avec le père Carmona, du diocèse d’Alger, il a su que c’était là qu’il voulait faire sa vie. Il est revenu en France pour finir son noviciat et il est reparti en 1987 en Algérie. À Tibéhirine, il s’occupait du jardin et aimait particulièrement les relations avec les voisins du monastère. Il parlait évidemment du climat qui régnait dans le pays, mais restait toujours très sobre sur le sujet. Ces moines sont restés malgré les violences car l’Algérie les touchait au cœur. Ils n’avaient pas envie de fuir alors que leurs amis ne le pouvaient pas. Ils avaient voué leur vie à Dieu et aux Algériens.

(Lire la suite)

Moines de Tibhrine: Remiller (UMP) veut une mission d’information

remiller.jpgLe député UMP Jacques Remiller, secrétaire de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, a demandé jeudi que soit créée une mission d’information sur l’assassinat des moines français de Tibéhirine (Algérie) en 1996.

Entendu le 25 juin dernier par le juge d’instruction antiterroriste Marc Trévidic, le général François Buchwalter, ancien attaché militaire de l’ambassade de France à Alger entre 1995 et 1998, a affirmé que les sept religieux enlevés par le GIA n’ont pas été exécutés par ce dernier, mais ont en réalité péri lors d’une opération anti-islamiste de l’armée algérienne. Selon lui, Paris aurait été informé de cette « bavure » à l’époque mais aurait décidé de garder le silence.

Député-maire de Vienne (Isère) et président du Groupe d’étude à vocation internationale sur les relations avec le Saint Siège, M. Remiller a souhaité dans un communiqué « que toute la lumière soit faite » sur la mort des sept moines cisterciens ainsi que sur l’assassinat le 1er août 1996 de Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran.

Mardi, Nicolas Sarkozy a promis de lever le secret défense « sur tout document que nous demandera la justice ». Réclamant « la vérité », le chef de l’Etat s’est dit « vraiment déterminé à ce que la lumière soit faite ». Selon lui, « il n’y a rien à cacher ». AP

Abdelhak Layada: «Les moines ont été tués par le GIA »

gia.jpgContacté hier par nos soins, l’ancien émir du GIA est catégorique: les services secrets français ont doublé les autorités algériennes et traité directement avec les ravisseurs: «Je dis au président français, si vous étiez honnête envers vous mêmes, d’abord puis envers votre poste de président de la République, vous n’auriez pas réagi de cette manière pour l’assassinat des sept moines. Vous réagissez de la sorte pour 7 moines alors que vous oubliez les crimes coloniaux commis en Algérie par les autorités françaises, notamment les crimes du 8 Mai 1945 ainsi que les essais nucléaires à Reggane qui ont fait des milliers de victimes et dont les conséquences sont toujours d’actualité.

Pour cette histoire de Tibhirine, une grande trahison a été commise par l’Etat français. Je dirai que c’est une double trahison des services secrets français, la DST et la DGSE. P r e m i è r e m e n t , envers les autorités algériennes, et deuxièmement, envers les groupes islamiques armés. En effet, les services secrets français n’ont pas informé les autorités algériennes quant à leurs négociations avec le GIA pour la libération de Abdelhak Layada. Quant à la deuxième trahison, il s’agit du non-respect par les Français de l’accord conclu avec le GIA pour la libération des moines.

(Lire la suite)

Etrange révélation de Layada, fondateur du GIA !

layada.jpgA la question de savoir si les services de sécurité algériens lui ont rendu visite à la prison pour lui demander d’intervenir auprès des ravisseurs des moines de Tibhrine pour leur éventuelle libération,  Abdelhak Layada, l’un des fondateurs du Groupe Islamique Armée (GIA), a déclaré aujourd’hui au quotidien El Khabar: « Les éléments des services de sécurité sont venus à la prison non pas pour me demander de jouer le médiateur, mais juste pour m’informer de l’enlévement des moines ».

Il est à se demander pourquoi nos « services » ont informé Layada de l’enlévement sans lui demander de prendre contatc avec les ravisseurs des moines ? El Mouhtarem

Mohand Arezki Boumendil, un chroniqueur sans scrupule !

dput.jpgIl s’appelle Mohand Arezki Boumendil (MAB). Il est journaliste et retraité de l’APN. Une fois par semaine, il écrit une chronique  politique dans le site TSA. « MAB » est un « grand » analyste politique…pour ceux qui ne le connaissent pas bien sûr. Je viens de lire une de ses chronique intitulée: « Paris cible l’armée nationale: y a-t-il des Algériens dans l’avion ? ». MAB prend la défense de l’armée algérienne dans l’affaire de Tibhirine (il est à de demander si elle en a vraiment besoin) et accuse les partisans du « Qui tue qui? » d’avoir monté une cabale contre l’Algérie !! « Treize ans après l’innommable tuerie qui a valu la mort aux sept moines de Tibéhirine, une véritable cabale est montée contre l’armée algérienne au nom du «Qui tue qui» si cher aux officines qui rêvent d’une république théocratique en Algérie », écrit l’ancien député.  

Il est à se demander tout d’abord si le président français Nicolas Sarkozy, auteur de la « théorie » « vaut mieux Bouteflika à la tête de l’Algérie qu’une république islamique », rêve d’une république théocratique en Algérie ? Le propos de MAB ne concerne que les officiels français qui se sont exprimés sur l’affaire de l’assassinat des moines de Tibhirine en 1996, puisqu’aucun politique algérien n’a, pour l’instant, commenté les déclarations du général français François Buchwalter .

Par ailleurs, de quelle crédibilité MAB peut-il se targuer, lui qui a mangé à tous les râteliers ? En 1991, il est élu député de Tigzirt sur la liste du FFS. En 1997, élu député sur la liste du RCD qu’il quitte au bout de deux ans. Il rejoint le CCDR de Abdelhak Brerhi. En 2004, il rejoint l’UDR de Amara Benyounes. En 2007, il se présente aux élections législatives sur la liste de l’ANR.  El Mouhtarem

Algérie: A quoi sert la loi sur la cybercriminalité ?

internetcensorship.pngPar Ammi Said 

Ils ont volé tous les mots qui font notre fierté et ils nous ont chargés de tout les maux qu’ils ne peuvent pas cacher. L’hypocrisie est l’art de culpabiliser l’innocent et glorifier le coupable. La violence est l’art de faire taire tous les cris qui transportent la voie de la vérité et celui d’encourager à diffuser celui de la bêtise et du mensonge le plus raffiné. L’ignorance jouit de ce qui satisfait son sexe et sa panse qui ne sont jamais satisfaits et déteste tout ce qui l’oblige à réfléchir et à penser. La lâcheté tue avec les mains de ceux qui croient à son invincibilité et quand elle est confondue, elle crie sa sincérité et trouve un coupable pour se dédouaner. Toute tyrannie va rendre, un jour ou l’autre, compte de son hypocrisie, de sa lâcheté, de sa violence, de son avarice et de son avidité. Ceci étant dit, maintenant, je vais essayer de m’expliquer en espérant votre indulgence envers ma folie et son désir de liberté.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER