Ali Fewzi Rebaine tribuche

fawzirebaine.jpgPar Karim AIMEUR
 
Le président du parti AHD54, Ali Fewzi Rebaine s’est déguisé, ce matin, en déontologue en tentant de prodiguer une leçon en déontologie aux journalistes, venus couvrir sa conférence de presse.
Secoué par une crise interne qui a mené les contestataires, membres du conseil national, à lui retirer la confiance, Rebaine n’a pas trouvé mieux que de s’en prendre aux représentants de la presse.

Leur tort c’estt d’avoir médiatisé le mouvement de contestaion. Voila un dérapage d’un président d’un parti politique qui a fait, pourtant, lors de la précédente campagne électorale, de la liberté de la presse un cheval de bataille. A vrai dire, pour Si Ali, la presse ne doit pas parler des crises dfe ce parti dont en entend parler que rarement. Et si les journalistes, suite à la conférence de Fewzi, contactent les contestataires pour prendre leur version de fait? Rebaine considérera certainament ça comme une entorse à la déontologie.

Commentaires

  1. makh dit :

    arrêter ce lièvre de s’exprimer. il lui vaut mieux de rentrer en attendant 2014

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER