Photo souvenir…

khalifa.bmp

Commentaires

  1. Moh dit :

    Dans un pays qui se respecte,même le ministre qui décore un escroc sera jugé

  2. Anonyme dit :

    dans un pays ki se respecte pour notre pauvre bordel c pas grave

  3. Hkm dit :

    j’y pense!! qlq’un a t’il vu la femme du president boutef ???

    1er president celibataire de toute l’histoire de l’humanité…ça!!ça merite une medaille :)

  4. SAMARITAIN dit :

    CE N’EST PAS LE POUVOIR ET CES SBIRES QUI SONT LES VICTIMES DE CETTE ÉNERGUMÈNE PLUTÔT LES PAUVRES CITOYENS QUI ONT FAIT CONFIANCE A LA POLITIQUE DE L’ALDJERIE.
    LES VÉRITABLES MAITRES DE L’ALDJERIE ONT ÉTÉ REMBOURSÉ AU DERNIER SOU.
    AVEC CETTE ARGENT QUELQUES HEURES APRÈS, DES GRANDS LABORATOIRES PHARMACEUTIQUE, DES GRANDS FIRMES DE TRANSPORT DES ÉTUDIANTS , DES GRANDS MANUFACTURES DU PAPIER, DES GRANDES SOCIÉTÉS D IMPORT/EXPORT ….ETC ONT JAILLIS EN ALDJERIE ET QUE MÊME NOS VALEUREUX ÉMIRS ET LEURS SUPPLÉTIFS ONT BÉNÉFICIES DE CETTE ARGENT DU PAUVRE PEUPLE.

    ENFIN MATAFRAT GHIR FI LE PAUVRE IGHIL ALI MEZIANE , UN AUTRE DÉTENU POUR LES MÊMES CHEF D’ACCUSATIONS QUE IGHIL MEZIANE C EST BÉNÉFICIÉ RÉCEMMENT PAR CES AMIS DE LA DRS ET LE POUVOIR D UN PASSPORT+VISA POUR LE CANADA ET ++++ D UNE REMISE DE PEINE .
    HADDI HIYA LA REPOUBLIK PATATIERE ALDJERIEN.

  5. Ammisaid dit :

    Les réalisateurs médiocres ne choisissent que des scénarios médiocres, ne font jouer que des acteurs médiocres et ne présentent au public que des films médiocres. N’est pas sid ali kouiret celui qui veut et n’est pas Mouloud Mammeri qui veut. Ainsi va l’Algérie !
    Les meilleurs sont morts, réduits au silence ou sont partis ailleurs et les médiocres trônent au dessus de nos têtes comme des aigles puissants et prêts à voler la bête blessée pour la charcuter, la déchirer et l’avaler, encore vivante. Ah ! S’ils pouvaient voir la laideur de leurs oeuvres et dire ensuite nous sommes trompés, nous allons laisser la place aux vrais artistes, à ceux qui savent, du laid sortir le beau, à ceux qui du rien produisent la prospérité, à ceux qui savent guérir les maux, à ceux qui savent faire la différence entre le nécessaire, le possible et l’impossible et à ceux qui pourront utiliser toute cette jeunesse qui s’impatiente et qui possède une énergie et une intelligence qui pourront construire un pays où la liberté et la justice seront, totalement, consacrées. Ah ! S’ils pouvaient entendre ceux qui leurs disent, fraternellement, d’arrêter cette descente qui nous mènera que dans les abysses profonds et très difficiles à remonter si nous continuons à laisser passer toutes nos chances et à griller tout nos atouts. Ah ! S’ils pouvaient ressentir un peu d’humanité dans leurs coeurs, s’ils pouvaient vibrer en voyant toute la misère et tout les maux qu’ils sèment dans notre socièté et s’ils pouvaient se remettre à penser avec leurs esprits et avec un chwiya de raison au lieu de continuer à vouloir satisfaire leurs ventres, remplir leurs poches, masturber et faire jouir leurs orgueils et répondre par la violence à ceux qui peuvent les rendre meilleurs et qui peuvent redonner la dignité à ce peuple qu’ils humilient et qu’ils méprisent, uniquement, pour rester et durer au pouvoir. Ah ! Si nous pouvons redevenir comme avant : les têtes pleines de rêves et d’espoirs, les têtes hautes partout sur la terre, les coeurs pleins de bonté et générosité, les ventres contents avec un verre d’eau et une bouchée de counscous faiblement garnis, nos foyers ouverts à ceux qui demandent un bout de pain ou une pincée de sel, nos universités remplis d’étudiants qui débattent sur notre avenir et qui chemin faisant acquierrent le savoir utiles à eux et à leur chère patrie et nos intellectuels et journalistes producteurs d’idées qui éveillent les consciences et qui separent le vrai du mensonge, le nécessaire du futile et le mal du bien. Ah ! Si Abbane, chabanni, Medeghri, Kateb, djaout, Mekbel, Matoub, Boukbeza, Liabes, Mahiout, Meceli, Alloula, Hachani, Yefsah, Mammeri, Belkhir, Boudiaf, Benhmouda…étaient, encore, vivants. Ah ! Si nezzar, tewfik, kafi, chadeli, lamari, zerhouni, ouyhia, touati, belkhdam, ziari, kesnetini… étaient nés et vivaient ailleurs qu’en Algérie.
    Fraternellement

  6. NASRI Amar dit :

    Lorsque un Ancien premier ministre,ministre d’état représentant du président de la république,Ancien ministre des affaires étrangéres, secrétaire générale du F.L.N,une raison de plus est tendance islamiste, l’un des hommes de BOUTLIKA décore un grand escro et patron voyou, en comprend la connivence qui existe entre la pouvoir et la mafia surtout dans le milieu des affaires, donc un pouvoir difficile à tombé ou à changé.

    Amar NASRI
    Citoyen de la Commune de Tizi N’Berber Daira d’Aokas -w-Béjaia

  7. hakim5 dit :

    belkhadem…ou autres ne sont que des pantins…nous n avons pas de responsables en algerie…mais des beni oui oui EXECUTANTS .
    MOUNAFIDINE OUA LAYSSA MASS’OULINES.
    des types commes ouyahia ou belkhadem sont capables de lecher les fesses les plus puantes …ils le reconnaissent eux memes  » etre chargés de faire le sale boulot  »
    à club des pins …seul lieu au monde ou l opposition cohabite avec le pouvoir…ils se passe des choses incroyables(voire violation de domicile du fils de krim belkacem…
    club des pins est plutot un CLUB DES LAPINS…REFERENCE FAITE A CET ANIMAL POUR SIMILITUDES.

  8. hakim5 dit :

    MINISTRE DU TRANSPORT…UN VRAI MULET comme tous les autres.

  9. hakim5 dit :

    mulet…est le résultat d un CROISEMENT…w’lid lahram !!!

  10. ElMareg dit :

    Après la décoration, « Diablo-Moumene » a sûrement remis une carte Visa Gold à l’homo sapiens Belkhadem!

  11. leoness dit :

    UN IRANIEN AVEC UN PHARMACIEN PRESUMe CHIMISTE DONNE LA BANK NUCLEAIRE QUI A TUER QUE LES PETITES BOURSES

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER