Panaf’: Le syndicat de l’ETUSA dénonce la politique de deux poids deux mesures

etusa.jpgDans un communiqué rendu public hier, le conseil syndical de l’Etusa (ex-RSTA) indique «qu’au moment où Alger vit une fête internationale aux couleurs de l’Afrique, le syndicat de l’entreprise ne voit que du noir dans les décisions des pouvoirs publics». L’entreprise Etusa est victime de l’attitude des pouvoirs publics, «qui ont contraint l’entreprise à renforcer ses lignes très tard dans la nuit à l’occasion de la tenue du Panaf 2009, alors que les marchés juteux ont été attribués aux concurrents privés». «Il s’agit notamment des prestations de transport pendant le Panaf 2009, confiées à des opérateurs privés au moment où notre entreprise a été, encore une fois, contrainte par les autorités à renforcer ses lignes très tard dans la nuit. La direction générale a mis en place 20 autobus supplémentaires pour le réseau qui, assez souvent, circule vide le soir où sert à nos chômeurs pour se déplacer à Alger, mais les marchés juteux ont été attribués aux concurrents privés», lit-on dans le communiqué.

La tenue du Panaf 2009 est «une occasion offerte à tous les prestataires de services tels que notre entreprise pour améliorer leurs recettes. Aujourd’hui, l’entreprise vit des moments de trésorerie difficiles et le Panaf 2009 d’Alger est l’occasion pour nous d’améliorer notre situation financière. Mais la décision a été prise de renforcer les lignes, sans sujétion ni subvention au moment où toutes les prestations de transport et les marchés juteux ont été attribués à des concurrents ». Le syndicat de l’Etusa pose la question du «pourquoi deux poids deux mesures ?» «Cette question se pose au moment où l’entreprise essaie réellement d’améliorer son quotidien par ses prestations. Mais pour le bonheur des Algérois, l’Etusa continuera à transporter tout le monde et reliera El-Kettani à la place Audin et El- Harrach à Riadh El-Feth pour assurer un service public utile aux Algérois», lit-on encore dans le communiqué, rapporte Le Soir.

Commentaire: le transport des participants au Panaf’ est assuré par l’entreprise Tahkout Mahieddine

Commentaires

  1. hakim5 dit :

    à qui adressent ils leurs plaintes???
    C est a l ugteza qu ils doivent s adresser…ces travailleurs ont un pied dans chaque camp…ils sont au service d un pouvoir et veulent faire de l opposition…c est rigolo…ils ont un pied sur l autre…ils s endicapent eux meme…ils ne peuvent avancer normalement…que ces travailleurs sachent qu ils ne peuvent eternellement se mettre à l abri du baton et courir derriere la carotte.

  2. hakim5 dit :

    comme rajout a ce quye tu penses ya MOUHTARAM.
    OU ES MADJID AMIRAT…CELUI QUI A HERITE DU MDRA???
    IL ME SEMBLE QU UN CERTAIN KRIM ETAIT COMMANDANT(AVIATION) dans les années 1979/1980…il etait commandant de base ( tafraoui )
    certains des cousins krim sont au service des partis au pouvoir ( les habitants de ath yahia moussa peuvent le confirmer )
    mais…c est le cas de toutes les familles des ex colonnels qu a connu DRAA EL MIZAN durant la révolution…l oppression et la corruption ont fait taire l esprit révolutionnaire de cette région….
    ETRE OPPOSANT DE NOS JOURS C EST ETRE AU SERVICE DE L INTERRET GENERAL…QUI PEUT SE PRETENDRE DE L ETRE ????

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER