• Accueil
  • > Monde
  • > Mauritanie: Aziz a 52,2% des voix sur 61% des suffrages

Mauritanie: Aziz a 52,2% des voix sur 61% des suffrages

abd.jpgLe meneur du coup d’Etat du 6 août 2008 en   Mauritanie, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, recueille 52,2% des voix à l’élection présidentielle de samedi, sur 61,17% des résultats dépouillés. Selon ces résultats partiels, le président de l’Assemblée nationale et candidat du front anti-putsch Messaoud Ould Boulkheir arrive loin derrière avec 16,63% des voix, suivi par le chef du principal parti de l’opposition Ahmed Ould Daddah avec 13,89%. Le candidat islamiste modéré Jemil Ould Mansour, qui se présentait pour la   première fois, remporte 4,66% et se place devant l’ex-chef de la junte  (2005-07), qui avait rendu la pouvoir aux civils au terme d’une transition souvent saluée comme exemplaire, le colonel Elu Ould Mohamed Vall (3,78%).  

L’opposition dénonce une « mascarade électorale »

Les quatre principaux candidats de l’opposition en Mauritanie ont dénoncé dimanche une « mascarade électorale »  après la publication de premiers résultats partiels donnant la victoire dès le  premier tour à l’ex-chef de la junte, le général Mohamed Ould Abdel Aziz.   »Les résultats qui commencent à défiler montre qu’il s’agit d’une mascarade électorale qui cherche à légitimer le coup d’Etat » du 6 août,  a affirmé Messaoud Ould Boulkheir, lors d’une conférence de presse. M. Ould Boulkheir parlait au nom de trois autres candidats: Ahmed Ould   Daddah, Ely Ould Mohamed Vall et Hamadi Ould Meimou, candidat   indépendant. Les quatre hommes ont publié une déclaration dans laquelle ils rejettent les « résultats préfabriqués » du scrutin qui a eu lieu samedi et appelé la communauté internationale à diligenter une enquête indépendante sur les   irrégularités constatées.  Ils ont enfin demandé aux « entités compétentes » comme le Conseil   constitutionnel et le ministère de l’Interieur de ne pas « accepter la   validation » des résultats et au peuple mauritanien de « se mobiliser pour mettre en échec ce coup d’Etat électoral », rapporte l’AFP.

Commentaire: Un deuxième Abdelaziz élu par la fraude électorale dans la région du Maghreb. El Mouhtarem

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER