3 ans de prison à l’encontre de l’ancien directeur de l’école de police

police.jpgLe tribunal correctionnel de Sidi M’hamed, près la cour d’Alger, a rendu, hier, son verdict relatif au procès du directeur de l’Ecole supérieure de police et des cadres dela Sûreté nationale.  Ainsi, le divisionnaire Dridi Merzoug, l’ancien directeur de l’école, a été condamné à 3 ans de prison avec une année de sursis et une amende de 50 000 DA. Le commissaire Corso Abdelkader, au centre de cette affaire de complaisance dans les examens d’accès au grade de commissaire principal, a écopé d’une peine d’un an de prison ferme assortie d’une amende de 20 000 DA. L’instructeur de tir balistique, Ama Sid Ali, a été condamné à un an de prison avec sursis, alors que Zouichi Feth Ennour a écopé d’une peine de 2 ans, dont un an avec sursis, et Boudraâ Yacine a été condamné à une année de prison avec sursis.Le tribunal a par ailleurs prononcé l’acquittement pour Guettaf Abdelaziz, Haddadi Ahmed, Hmarain Omar, Ouahab Mohamed, Hanane Bachir et Senaseri. A rappeler que le parquet avait requis de lourdes peines allant de 10 à 2 ans d’emprisonnement contre les prévenus poursuivis pour, entre autres, faux et usage de faux et abus de pouvoir. L’affaire concerne les examens d’accès au grade d’inspecteur principal à l’Ecole supérieure de police, dont certains candidats auraient bénéficié de notes de complaisance. El Watan 

Commentaires

  1. Dh'Izimar Is Tizemren dit :

    L’arroseur arrosé.
    C’est peu,mais ils sont tous pareils.
    Ils ne vont quand même pas mettre le
    feu au râtelier.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER