La paranoïa de Khalida

toumi.jpgKhalida Toumi s’en est vertement pris à une journaliste du Soir d’Algérie qui avait eu l’«outrecuidance» de lui poser une question sur la présence à Alger d’une simple réplique du squelette «Lucy». «Ce sont des considérations d’hommes. Le jour où vous serez fière de votre féminité, je parlerai avec vous (…). Il n’est pas de votre intérêt de mener une guerre contre les ministres», a-t-elle déclaré à notre charmante consœur qui, tout comme les présents, n’avait vraiment rien compris à la paranoïa de la première responsable de la culture en Algérie. Le Soir d’Algérie

Commentaires

  1. SAMARITAIN dit :

    FALLAIT PAS BLASPHÉMER L’ASCENDANCE DE MADAME LE MINISTRE DE L’INCULTURE.

  2. chawlala dit :

    il etait une fois khalida;yeken uqelmun si daren,ya din kassem, mais pourquoi nous parler encore d’elle svp,laissez nous dormir et fumer du the notre cauchemard ne fait que continuer.

  3. Le jaloux dit :

    C’est une impression,l’Amoureux,elle est
    toute fanée.Demande à ceux qui l’ont essayée.

  4. k2raguelid dit :

    elle fait partie des gens qui mérite la mort ( djihnama !)

    ar tufath .

  5. omar dit :

    LES FISSISTES L’APPELAIENT khalida finar.
    quand à la journaliste qui a declenché son ire au point de lui reprocher de ne pas être fiére de sa féminité ;je suppose que la journaliste portait soit le hidjab ou le niqab. Si c’etait le cas ,la rousse aurait eu raison de la traiter de la sorte. elle n’a pas le droit (par ce que ce serait haram), de
    ,parler de lucy.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER