Zerhouni demande une prorogation à Mohamed Said

mohamedsaid.jpgPar Karim Aimeur 

Le Parti de la liberté et de la justice (PLJ) de Mohamed Said n’est pas agréé. Il ne s’agit pas d’une décision définitive du département de Zerhouni. Alors que le délai fixé par la loi sur les partis politiques accorde au service chargé des partis 60 jours après la date de dépôt des dossiers de constitution (le délai a expiré le 19 juillet) pour statuer, le ministère demande un temps supplémentaire pour l’étude du dossier. Selon Tahar Azouz, un des fondateurs de ce parti, c’est par voie téléphonique qu’ils sont informés de cette nouvelle donne.
Cette décision du ministère de l’intérieur pose plusieurs questionnements. Depuis dix ans, aucun parti n’est agréé et on n’a demandé à aucun un temps supplémentaire pour étudier le dossier. Une information a fait déjà état de l’agrément prochain de quatre partis dont le PLJ. Dans notre pays, il faut vraiment s’armer d’une patience sans faille pour savoir attendre.

Commentaires

  1. Sagesse dit :

    patientez un peu on a pas trouvé de nouvelles recrues de la DRS pour infiltrer le parti vous savez c’est le moment des vacances ???????

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER