• Accueil
  • > Libre débat
  • > Kabyles.net, le site islamophobe et pro-sioniste s’attaque à Aït Menguellet

Kabyles.net, le site islamophobe et pro-sioniste s’attaque à Aït Menguellet

panaf.jpgPar Aqbayli

Le site « kabyles.net » se spécialise de plus en plus dans la provocation. Ce sujet serait d’une banalité évidente si seulement le site n’avait pas comme adresse le nom des habitants de la Kabylie. Au regard de ce qui se publie sur ce site il est urgent de se poser la question de savoir si c’est dans notre intérêts en tant que Kabyles de voir un site s’afficher islamophobe, pro-sioniste et qui s’amuse par ailleurs à casser du Kabyle quand ça fait augmenter le nombre de ses visiteurs par jour.

Écartons tout malentendu, nous ne sommes pas contre le peuple juif. Cette phrase est indispensable pour éviter les raccourcis de certains lecteurs. Nous souhaitons voir un jour les peuples israélien et palestinien vivre côte à côte dans la paix et le respect. Nous ne sommes pas aussi islamistes mais nous estimons, comme le stipule l’article 18 de la déclaration universelle des droits de l’Homme que «Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites».

Nous allons tenter ensemble d’analyser un article critiquant la participation du chanteur Aït Menguellet au deuxième festival panafricain « PANAF’ ». «Le papier» publié à la Une du site par Halim Akli le jeudi 23 juillet 2009 et s’intitule «Le PANAF et nos aartistes». L’auteur de ce papier a à son actif plus de 70 articles et des dizaines de commentaires sur le site kabyles.net. Connu, comme militant du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), structuré jusqu’à ce jour. Halim intervient sur beaucoup de thèmes sur le site. La chanson: avec des critiques constructives sur Medjahed Hamid, le groupe Inasliyen, Nouara, Gouloussa (un chanteur débutant), Mohamed Allaoua (qui a aussi participé au PANAF). Et des critiques virulentes et dévalorisantes pour le chanteur débutant Zimou et Aït Menguellet.

Tout d’abord, si la participation au PANAF était un tord, pourquoi donc Halim Akli ne revient pas sur ses dires à propos de Mohammed Allaoua qu’il décrit comme «l’exception artistique» !? Pourquoi ne pas citer d’autres artistes qui ont participé au PANAF !? Pourquoi ne pas parler de cette foule nombreuse qui s’est bousculée pour voir ces artistes au stade de Tizi-Ouzou !? Halim Akli donc, sur le plan éthique, à des choses à se faire reprocher. En effet, il ne critique pas la participation au PANAF mais il utilise la participation au PANAF comme prétexte pour justifier sa critique pour Lounis Aït Menguellet. Là aussi, si Aït Menguellet, comme le rappelle la majorité des commentaires, a applaudi Bouteflika en 1999, le RCD, Parti politique dont est structuré Halim Akli à ce jour, a donné 2 ministres (Hamid Lounaouci et Amara Benyounes) au 1er gouvernement de Bouteflika. Que fait Halim Akli donc au RCD ? Qu’à t-il fait pour s’opposer à la participation du RCD au gouvernement de Bouteflika ?
Je ne crois pas que Halim Akli est capable de justifier ces contradictions.

Faisons un tour sur quelques statistiques. Sur l’article de Halim Akli, nous avons relevé jusqu’à présent:
a. 20 commentaires attribués au pseudo Thiziri.
b. 12 commentaires attribués au pseudo Amazigh
c. 10 commentaires attribués au pseudo Bahaq
d. 03 commentaires attribués au pseudo Miss Fortune
e. 03 commentaires attribués au pseudo Lounes
f. 01 commentaire de l’auteur de l’article Halim Akli.

Nous remarquons donc un total de 49 commentaires signés par 5 pseudos. En postulant que derrière chaque pseudo il y aurait une personne. Cinq personnes donc à elles seules ont signé 49 commentaires dont certains sont d’une longueur étonnante.

Après avoir visité des dizaines d’articles publiés sur ce site nous remarquons aisément que ces pseudos reviennent assez souvent pour aller dans le bon sens et conforter la ligne éditoriale. Il y a aussi le pseudo de kabyliste qui a signé à lui aussi des dizaines de commentaires et de papiers.
On décrirait ça comme une sorte d’acharnement médiatique à une petite échelle. On multipliant les commentaires et les réactions, les intervenants souhaitent avoir un impacte psychologique sur les visiteurs qui ne prennent pas le temps de lire les signataires des commentaires et leurs contenus. Le message est claire : on est nombreux à ne pas aimer. Alors qu’en réalité, il n y a que 5 pseudos et peut être 5 personnes derrière. Cette remarque est valable sur les derniers articles portant sur les vérités scientifiques du Coran et sur les articles dédiés pour casser le chanteur kabyle débutant Zimou.

Si nous reprenons le même postulat selon lequel derrière chaque pseudo il y aurait une personne, nous avons donc compté plus de 12 personnes qui ont essayé tant bien que mal de prendre la défense de Aït Menguellet sans compter les anonymes et les messages supprimés en plus du miens alors que je l’avais rédigé en kabyle.

Revenant aux administrateurs du site. Thiziri, à elle (ou à lui) seule a signé 20 commentaires, en plus des commentaires qu’elle (il) poste sur d’autres «articles». Nous avons toutes les raisons de penser que cette personne est payée pour ça. Sa présence quasi-obsessionnelle sur le site attestée par ses dizaines de commentaires et articles publiés est impossible pour n’importe quelle personne ayant un emploi du temps ordinaire (boulot, famille …). L’éventualité donc que la personne qui se cache derrière le pseudo Thiziri est employée du site est vraisemblablement évidente. Il n’y a aucun mal à employer une personne pour s’occuper d’un site. Mais dans le cas de kabyles.net nous avons le droit de poser certaines questions qui fâchent ? D’où vient l’argent ? Nous croyons savoir que kabyle.com, le plus grand site kabyle connu à ce jour, n’arrive pas à rémunérer ses administrateurs et ses modérateurs. Comment est-ce possible donc pour kabyles.net !? La réponse est sans doute à chercher dans la ligne éditoriale du site. En effet, cet islamophobie et ce pro-sionisme affichés sont peut être lucratifs. Il suffit seulement de savoir à quelle porte frapper pour empocher l’argent.

Mais à bien réfléchir, ça serait trop leur donner d’importance aux administrateurs du site, que de développer ce genre d’analyse. La vérité c’est qu’ils font ça gratuitement les pauvres. L’État sioniste n’a pas besoin d’eux. L’Islam ne disparaîtra pas de la Kabylie, quoi qu’il fasse. Kabyles.net reprend donc des articles de juif.org gratuitement. J’ai lu un administrateur répondre à une question qui demandait le pourquoi du soutien affiché pour Israël, écrire «l’ennemi (juif) de mon ennemi (arabe) et mon ami». Une seule phrase, vous avez là toute la philosophie du site kabyles.net.

Revenons maintenant à nos motivations de tenter un éclairage sur les sombres manipulateurs du site kabyles.net. Chers administrateurs du site kabyles.net :
Vous avez le droit de soutenir qui vous voulez. Vous avez le droit de critiquer la religion que vous voulez et de prêcher pour celle que vous croyez juste. Vous avez le droit de critiquer les chanteurs que vous n’aimez pas. Vous avez le droit de parler de tout et de dire tout. Mais tout ce que vous dites sous l’adresse kabyles.net implique tous les kabyles. Nous avons donc un droit de regard parce que vous utilisez le nom donné à nos ancêtres. La Kabylie ne manque pas d’ennemi pour lui en chercher d’autres. La Kabylie a besoin de soutien et de compassion pour son combat. Les kabyles ont besoin d’un espace sur Internet qui parlerait d’eux comme des citoyens démocrates, qui respectent les autres cultures, qui respectent les religions, qui respectent les autres peuples, qui respectent les autres langues … Il faut que le Monde voit en nous des êtres respectueux pour qu’il daigne soutenir notre combat contre le régime algérien pour que notre culture, nos religions, notre liberté, notre langue et notre histoire soient respectés. Par Aqbayli

* Titre d’El Mouhtarem

Commentaires

1 2
  1. alilou dit :

    encore un site affilié au MAK.C’est désolant la force que nous avons a nous detruire entre nous.

  2. Ammisaid dit :

    Tout d’abord, je remercie notre frère Aqbayli pour son article. Il est plein de retenu et de sagesse. Il ne cherche pas la polémique pour la polémique. Mais, il soulève des questions intéressantes et justes. Des questions que si elles n’ont pas des réponses justes pour nous conduire à d’autres moments très difficiles pour notre pays. Ceci-dit, je viens, maintenant, au but de mon commentaire pour dire ma tristesse sur les attaques injustifiées et mesquines dont Mr AïT MENGUELLAT fait l’objet depuis un certain temps. Lui qui est très discret, qui s’efface derrière sa poèsie et produit sans cesse a tenter d’éclairer son public en donnant les raisons qui l’avait amené à agir de telle ou telle manière à certaines périodes de sa vie. Il n’est pas obligé mais il l’avait fait. Celui qui veut le juger doit juger son oeuvre et celle-ci est à la hauteur de l’immensité de djurdjura. C’est lui la mémoire de notre pays. C’est lui l’oeil qui décrit d’une façon juste et claire nos sociétés. Et, c’est lui qui utilise le verbe le plus proche de notre ressenti. Celui qui veut apprendre le kabyle et la signification profonde de ses verbes, il doit écouter Mr Aït Menguellat. La langue Kabyle l’a choisi et lui ne l’a pas trahi. Vous allez, j’espère m’excusez de la longueur de mon commentaire et j’espère que vous allez apprécier cette hommage que j’avais écris sur l’un des grands maîtres de la poèsie Algérienne et l’un des plus grands hommes qui maîtrise parfaitement la langue Kabyle, il y a environ 12 ans.

    La Vérité Qui Dit la La Vérité sur l’Algérie et la Kabylie : Sah idinan sah.

    J’ai cherché la vérité
    Qui dit la pure vérité
    Rien que l’absolue vérité
    Je ne l’ai pas trouvé

    J’ai interrogé les astres
    Les cieux, les cimetières
    Et, les livres d’histoires
    Je ne l’ai point approché

    J’ai écouté ma grand-mère
    Un sage, un imam, un visionnaire
    Un intellectuel et mon grand-père
    Ils n’ont pas pu me la raconter

    J’ai fouillé sur la terre
    Dans la montagne, la nature
    Le désert et les profondeurs de la mer
    Je ne l’ai pas capturé

    J’ai appelé mes ancêtres
    Mon imagination, ma mémoire
    Ma pensée et mes rêves, rien n’a faire
    La réponse ne m’a été donnée

    J’ai bu de l’eau bénite
    Du vin chaud qui excite
    Du sérum de la vérité
    Je ne l’ai même pas imaginé

    J’ai utilisé la sorcellerie
    La magie, l’idolâtrie, l’astrologie
    La science et la rêverie
    Je ne l’ai point rencontré

    J’ai rencontré des menteurs
    Des hypocrites, des malins, des tueurs
    Des durs, des traîtres et des simulateurs
    Elle n’est pas leurs opposés

    J’ai discuté avec les innocents
    Les veuves, les orphelins, les idiots
    Les victimes, les torturés et les fous
    Ils n’ont jamais vu son visage

    J’ai découvert un peu du secret
    De L’OEUVRE MONUMENTALE ET MAGIQUE
    Du maître de la poèsie, du verbe et du ver
    Alors, dans ses poèmes juste et sincères
    J’ai trouvé, l’embryon pur et authentique
    De la vérité qui dit la vérité entière

    MR AÏT MENGUELLAT
    Il nous a dit la vérité sur :
    Les vraies horreurs de la guerre
    La perte brutale d’un être cher
    Les meurtres lâches et pervers

    Le pouvoir corrompu et tortionnaire
    La trahison ignoble et inattendue
    La ruse cachée et ravageuse

    La liberté censurée ou pendue
    La peur sournoise et vicieuse
    Le poète incompris ou assassiné

    L’honnête volé et exploité
    Le pauvre ignoré et rejeté
    Le doué exécuté, exilé ou emprisonné

    Les promesses oubliées ou non tenues
    L’exil douloureux et obligé
    La femme détestée, violée ou voilée

    La veuve trahie, appauvrie et abusée
    L’orphelin manipulé, endoctriné et utilisé
    Le coeur humilié et l’esprit tourmenté

    L’oubli tenace, répété et imposé
    Les frères veules et intéressés
    Les amis ambitieux et dévoilés

    Le moudjahid écarté, méprisé et usé
    Le traître haut placé et vénéré
    Le faux soldat gros et étoilé

    La dignité prostituée et rabaissée
    La fierté écrasée, castrée et tabassée
    L’amitié frileuse, hypocrite et rusée

    La voix bâillonnée et la langue coupée
    La voie dangereuse et minée
    Du pays exsangue, détruit et pillé

    La prison remplie de la bonté et de la beauté
    De l’intelligence, de l’amour et de la sincérité
    Et de la purté du coeur, de l’âme et des idées

    L’innocent offensé, tourmenté et torturé
    La victime arrêtée, jugée et condamnée
    Le coupable liberé, protégé et rémunéré

    Le pétrole bradé, brûlé et gaspillé
    Son argent ramassé, volé et thésaurisé
    Dans des îles lointaines et dorées

    La culture travestie, vide et importée
    L’école de dogmes et de slogans infestés
    Mais de la lumière et du savoir éloignés

    Les jeunes drogués, abandonnés et niés
    Qui sont de la construction du pays écartés
    Et de l’espoir d’un avenir normal privé

    Notre armée commandée par des traîtres
    Et utilisée pour mater toute liberté
    De penser, de vivre, de désirer et d’exister

    Le mensonge répété et insensé
    Pour garder et bien profiter
    De ce trône empoisonné et tant convoité

    Il nous a dit aussi la vérité sur
    L’amour et ses joies
    L’amour et ses lois
    L’amour et ses douleurs

    L’amour et ses regrets
    L’amour et ses secrets
    L’amour impossible

    L’amour rencontré et possible
    L’amour et ses mensonges
    L’amour et ses doux songes
    L’amour et sa magie

    L’amour et ses bizarreries
    L’amour est ses trahisons
    L’amour et ses dures séparations
    L’amour et ses douceurs

    L’amour et ses terreurs
    L’amour et ses démons
    L’amour et ses saisons
    Et l’amour et ses fruits

    L’amour et ses insomnies
    L’amour et ses mélodies
    L’amour et ses manies
    l’amour et ses cris

    L’amour et ses vérités
    L’amour et ses aspérités
    L’amour et ses pensées
    L’amour et la vérité………………

    Fraternellement

  3. le-zouave dit :

    desolé messieurs ..mais vous etes touchants de naiveté!!!
    personne ne renie a ùmenguellat son statut de poete et de ciseleur de mots!!! mais………..celui d’artiste…ca se duscute!!!
    un artiste ,par essence est un libre penseur et opposant a tout systeme , surtout dictatorial..et il ne se vend pas!!
    petit rappel sur cette remise en question
    visite de boutef (representant de la dictature et du pouvoir caché militaire ) a tizi ouzou..
    hanachi (vendu depuis belle lurette..y’a qua aller voir le nombre de marchés « gracieusement octroyés » pour son entreprise!!)hanachi donc est chargé par les autorités d »‘inviter  » menguellat » en t

  4. le-zouave dit :

    en tant que personnalité mediatique de la kabylie..ce dernier accepte!! lors de son discours (invective plutot) bouteflika decharge s

  5. le-zouave dit :

    sa haine du kabyle ..(et ca tte l’algerie l’a vu en plein ecran!!!)..hannachi et menguellat « se levent et applaudissent « a tout rompre » cette « insulte qu’aucun kabyle digne n’aurait TOLEREE!!!…encore mieux!!
    des contacts ont etes noués « apres cette demonstration de « servitude »..boutef organise « l’annee de l’algerie en france » pour redorer son blason terni..il appelle pour cela des ‘artistes  » de renom qui acceptent spontanement cette offre …pour les cheb de tous bord ca se comprend acr leur niveau « artistique et politique rase les paquerettes »..meme pas de niveau scolaire tout court!!!
    des ARTISTES D’ENVERGURE( qui savent ce que veut dire ce mot!!) refusenr sechement cette « prostitution a u pouvoir parmi eux tacfarinas..idir..izri etc…et ces derniers interpellent menguellat qui au lieu d’entendre raison les denoce sur les ondes et cree avec « commercants « une association pour defendre « les ch

  6. le-zouave dit :

    les chanteurs asservis au systeme » tels rabah asma..akli d..etc..alors mme la ministre de la culture donne le feu vert a ttes les directions de la culture pour accueillir ( avec des cachets qui se chiffrent en millions ..figurez vous!!)les chanteurs de cette categorie…verifiez et vous verrez que menguellat est tjrs a la une ouverture ou fermeture a travers les festivals..puis vint le plus sale et le plus raciste des festivals  » le festival de la musique arabe » avec come deùmarrage la ville de tizi ouzou et la benediction d’un autre renegat « ould ali el hadi » pour ne pas le nommer!! l’association culturelle d’akbou ( affiliée aussi a u systeme ..ya qu’a voir les largesses de subventions et les facilites de representations!!) cette association organise un recital avec menguellat et leur banderolle a bejaia ( sur le lieu d’affichage ENFRANCAIS du rond point dawadji au CEM naceria° TTES LES BANDEROLLES SE FONT TJRS EN FRANCAIS SAUF CELLE DE L4ETOILE CULTURELLE D’AKBOU QUI ELLE EST EN ARABE CHATIE (D’AILLEURS LA PHOTO EXISTE!! alors de grace a ammi said!! menguellat et bien d’autres chantent oui ..mais ne peuvent etre artistes car un artiste par definition est un rebelle!!!

  7. O'Karb Oz dit :

    Ce site, comme d’ailleurs nordafric.com et kabylia.info sont des sites qui doivent être financés par des sionistes. Ils critiquent à longueur de journée l’islam, l’arabe, l’Algérie. Pour eux, il n’y a aucune différence entre l’islam et l’islamisme; entre l’arabe et l’arabiste. J’ai y été déjà et je n’ai éprouvé que de dégoût. Bref, c’est comme si tu entres dans des toilettes bouchées. Tu en fuis juste à l’ouverture de la porte.

  8. Le candide dit :

    Ait Menguellet,c’est tout simplement un
    Homme ,comme vous et moi.Et un homme libre (amazigh)d’autant plus.Il est donc libre comme vous et moi d’avoir ses positions et ses opinions personnelles.
    Comme vous et moi.Il n’a pas à les justifier et il n’a pas à les avoir comme une charge sur le dos.En bons démocrates,cessez vos attaques et ne voyez pas des opportunistes à tout bout de champ,celà devient une paranoia.
    Contentez vous de savourer son oeuvre.
    Son mérite est majestueux.

  9. ammisaid dit :

    Cher Le Zouave,
    Il n’y a pas un ver, un mot, une phrase et une parole de Aït menguellat qui soutient ou qui fait l’éloge du pouvoir. A part ses applaudissements lors de ce fameux meeting de tizi, que pouvons nous lui reprocher ? Des filous existent, des rusés aussi et des malins beaucoup. Alors soyons indulgents et cessons d’abattre tout ce qui ne correspond pas à un idéal. Il n’y a que nos morts qui sont parfaits et nos artistes une fois morts, nous les oublions carrément. C’est incroyable aucun Algérien n’est digne de nous qui souvent avions suivis des gens qui nous ont emmené vers des impasses et qui sont partis rejoindre ceux qu’ils nous désignaient comme nos ennemis. Il n’est pas parfait en tant qu’humain, c’est sur mais qui l’est mais en tant que poète, il s’approche de la perfection. Il chante et il doit être payé, c’est normal. C’est sa hirfa, c’est son gagne pain pour nourrir sa famille. Il aurait vendu sa conscience, il serait certainement milliardaire. Pour finir Frère Le Zouave, je dirais que nous Algériens nous voulons l’impossible ce qui fait que le possible nous a passé souvent sous le NEZ !
    PS ceux qui critiquent ne produisent que de la médiocrité. Aucune profondeur dans leurs critiques.
    Salutations fraternelles et respectueuses à toi, à tous et à toutes

  10. SAMARITAIN dit :

    JE VOUS LAISSE LE SOIN DE LIRE CET INTERVIEW

    Lounis Aït Menguellet « Je n’ai jamais voulu être un symbole de quoi que ce soit »

    La Nouvelle République : On fête aujourd’hui le 20e anniversaire du Printemps amazigh, qu’y a-t-il de changé depuis cet historique 20 Avril 80 ?

    Lounis Aït Menguellet : C’est en effet une date qui intégrera la liste déjà longue des combats algériens. Le 20 Avril 80 a couronné des années de lutte non seulement pour la reconnaissance de l’amazighité de l’Algérie, mais aussi pour la démocratie.

    Qu’a-t-il de changé depuis ?

    Je ne peux vous répondre dans la mesure où je ne comprends pas grand-chose à tout ce qui se passe. Et quand je ne comprends pas quelque chose, je me méfie en attendant de trouver une explication, surtout en ce moment où je ne fais pas un geste sans qu’on lui colle un programme politique.

    Et si l’on revenait justement à votre présence à ce fameux meeting du président de la République à Tizi-Ouzou. Elle en a dérouté certains…

    Ma présence au meeting de Bouteflika n’a surpris que ceux qui ont voulu être surpris pour justement l’exploiter à des fins que j’ignore. Il faut se replacer dans le contexte du moment. Quoi qu’on dise aujourd’hui, le nouveau président était perçu par ceux-là mêmes qui lui tirent dessus aujourd’hui comme le sauveur. Ses discours militaient en sa faveur. Aller donc assister à son meeting ne pouvait avoir à mes yeux d’autres significations que la curiosité et l’espoir.

    Mais alors et les applaudissements…

    Je comprends que ce soit choquant pour certains, mais de mon point de vue, la démocratie est un atout. Elle doit être guidée par le respect d’autrui. Il me paraît tout à fait normal et correct de recevoir, d’écouter et même d’applaudir l’opinion de l’autre quand bien même elle n’est pas la nôtre. Applaudir dans ce cas est seulement une marque de correction et ne veut nullement dire que j’ai approuvé les propos du président.

    Il faut comprendre qu’il s’agissait d’un sujet brûlant : tamazight…

    C’est justement parce que c’est un sujet d’une grande importance qu’il devait être traité en conséquence. Le meeting de ce jour-là concernait le problème de la paix en Algérie. « Liquider » tamazight en quelques minutes c’est à mon sens mépriser une question capitale. Ce qu’on pouvait par contre obtenir du président c’est un rendez-vous pour la tenue d’un autre meeting qui ne concernera que tamazight seule. Là, on aurait donné au problème sa véritable dimension.

    Justement avec votre « lettre ouverte », vous avez fini par réagir à tout ce qui s’est dit à votre sujet…

    Devant la persistance de certains journalistes à vouloir me coller gratuitement des étiquettes et surtout parce qu’on n’a entendu qu’un seul son de cloche, j’ai tenu par respect aux miens à apporter ma version des faits. Et ce n’est nullement une justification comme cela a été compris par la même presse qui veut faire d’Aït Menguellet le problème de l’Algérie au mépris du lecteur.

    On a l’impression que vous avez une dent contre la presse…

    Pas contre la presse, mais contre ceux qui me tirent dessus à longueur de colonnes sans daigner une fois demander mon opinion. Mon intervention d’avant-hier a mis à nu les visées de certains. S’il y a une presse qui s’en tient à sa mission d’informer, une autre, en mal d’inspiration et certainement pour se faire un nom sur mon dos, tente de m’entraîner dans une « guerre » qui servirait leur commerce de la félonie et de la division. Quand j’ai adressé ma lettre aux journaux, j’ai précisé qu’elle devait passer intégralement pour justement permettre aux lecteurs de prendre entièrement connaissance de mon point de vue. Malgré cela, au mépris de la déontologie, on ne s’est pas empêché de « manipuler » mes dires. Le journal L’Authentique pour ne pas le nommer est allé jusqu’à publier ma lettre d’envoi où je les ai priés de ne pas amputer mes propos. Je ne suis pas surpris de la part d’un journal venu tardivement à l’opposition, lui qui était au pouvoir depuis de longues années. Je reste néanmoins persuadé qu’au sein des journaux qui me prennent à partie, il y a des journalistes sensés qui comprennent les enjeux, mais il y a malheureusement d’autres inféodés à leur direction de crainte d’être mis à la porte. Ceux-là je les désigne du doigt car ils obéissent à une logique qui n’aurait jamais dû faire partie de leur métier. Contrairement à ces journalistes, je ne risque d’être mis à la porte de rien du tout. Qu’ils sachent que j’ai bonne conscience. La lettre adressée à mon public m’est venue du fond du cœur et je n’y changerai rien car elle est vraie. Je ne me suis pas fait d’illusion, je ne m’attendais pas à ce que mes détracteurs se taisent après ma lettre et ce que je viens de dire mettra sûrement de l’eau à leur moulin. Mais je veux qu’on sache une fois pour toutes que Lounis Aït Menguellet ne s’est à aucun moment culpabilisé parce que ce n’est pas aujourd’hui que l’on peut sans risque donner son avis que je changerai de convictions.

    Il faut dire que c’est la rançon de la gloire. Vous vous appelez Aït Menguellet…

    Et alors, je n’ai jamais postulé à un quelconque titre. Je n’ai jamais voulu être un symbole de quoi que ce soit. Il y a des idéaux à défendre et comme tout un chacun, je l’ai fait avec les moyens que j’ai. Le paradoxe c’est que justement ce sont ceux qui me distribuent des titres gracieusement qui tentent aujourd’hui de me donner en pâture à mon public. Et c’est en cela que réside la stratégie de ces gens : vous élever très haut pour mieux vous abattre. Alors qu’à mon avis, on n’est élevé que par ses actes.

    Une bonne partie de votre œuvre nous décrit comme des gaspilleurs d’énergie, d’hommes et de talents ; Aqbayli, entre autres, a valu certains mécontentements…

    Les mécontentements quand ils peuvent générer un débat fertile sont salutaires ; au-delà, je ne fais que constater et rapporter les dégâts toujours dans l’espoir qu’ils soient les derniers. Ceci dit, tout le monde est d’accord pour dire qu’il y a trop de réalités, de clans de querelles de second coutea. Il existe toujours un malaise entre nous et la réalité. Je crois qu’il faut par pudeur ou par culpabilité cacher un certain nombre de vérités. Nous avons raté beaucoup de nos rendez-vous avec nous-mêmes. Et le drame c’est que nous revenons sur nos pas pour nous plaindre.

    C’est ce que vous dites dans nombre de vos chansons. Mais qui est responsable ?

    Nous tous ; si ceux qui véhiculent, voire créent la zizanie et la polémique sont condamnables, ceux qui ne cautionnent pas, mais se taisent quand même sont tout autant condamnables. Parce qu’il faut savoir que le silence de ceux que l’on appelle la « majorité silencieuse » sert les objectifs de ceux qui veulent nous maintenir dans notre statut d’éternels combattants.

    Glorifier le passé, vivre sur les pierres tombales, vous avez dénoncé cela bien avant l’hécatombe qui a frappé l’Algérie…

    Attendez, la nostalgie du passé, l’évocation de nos faits d’armes, ce n’est pas inutile. Tout peuple a besoin de racines et de symboles et nous plus que les autres, mais la réponse au déclin, c’est de se tourner vers l’avenir. On doit mettre un trait sur « je mourrai pour tamazight ». Je mourrai pour l’Algérie. A mon avis, il faut vivre pour elle. L’histoire récente ou ancienne devrait servir à nous aider à modifier nos comportements quand c’est nécessaire. C’est une forme de suicide que de ne rien changer quand tout bouge.

    Depuis quelques années, les événements politiques s’accélèrent. Votre public se plaît à vous « classer » un jour dans un parti, un jour dans un autre. Qu’en est-il au juste ?

    C’est justement cela qui doit vous donner la réponse. Je ne me suis jamais détourné de ceux qui cherchent à apporter leur pierre au bien-être de ce pays où qu’ils se trouvent. Si je n’ai pas été embrigadé politiquement dans les années difficiles, ce n’est pas aujourd’hui que cela commencera. Je continuerai à être ce que j’ai toujours été.

    Qu’est-ce que l’engagement pour vous ?

    Pour moi l’engagement c’est de faire le mieux possible ce à quoi on est destiné. C’est d’être efficace à son « poste ». Et ce sont justement ceux qui n’ont pas de « poste » qui utilisent le plus ce terme.

    Mzrigh afus sumeqyas, siwa ackal id tmerktayegh. Si c’en est une d’abord, nous croyons que c’est la seule allusion à votre « passage » en prison…

    Ne me parlez pas de prison sinon vous donnerez à mes détracteurs encore une occasion pour trouver à redire…

    Comment peut-on faire renaître la confiance ?

    Vous demandez trop. Et puis j’ai fini par avoir peur des mots. On leur fait prendre des connotations que je ne maîtrise pas. Mais, ce qui me paraît sûr c’est qu’en servant l’intérêt général et desservant les intérêts particuliers souvent morbides, on peut se permettre déjà d’espérer. Et puis ou on est responsable et on devient maîtres de notre destin, ou on se fait prendre en charge par d’autres. C’est une question de choix.

    Interview réalisé par Zahir Mahdaoui Copyright © 2000 Quotidien Algérien d’Information – La Nouvelle République . All Rights Reserved.

  11. SAMARITAIN dit :

    On Oublie Les Kabyles qui ont Vraiment Cautionner le pouvoir Pourri, Ces Kabyles qui sont maintenant dans les postes clé de ce système placé par boutef & Co .
    On Accuse à Tort et travers Des Hommes , Mais une chose est sûr, Ait Menguellat a un grand Cœur qui sait pardonner et surtout des Millions D’admirateurs qui sachent séparer le bon grain de l’ivraie!.Alors Lounis ! Achnud Ayachenay …..

  12. Aomar dit :

    Ainsi les péripétitiennes se font payés!!!!

  13. ammisaid dit :

    Péripatéticiennes : qui suit la doctrine d’ARISTOTE ( ce dernier enseigner en se faisant accompagner par ses disciples) ou prostituée qui racole dans la rue. Voilà de quoi est traité notre chanteur par Aomar parce que j’ai dit qui s’il chante dans un gala, il doit être payé. Aît menguellat il est vivant, vous voulez qu’il soit mort d’une façon ou d’une autre. Matoub est mort, maintenant, vous l’avez comme le symbole de votre prostitution qui consiste à prostituer notre identité pour plaire à l’occident. Le jour ou tu comprendras ce qu’il te dit, tu seras qui est péripatéticienne et qui ne l’est pas. Vous n’avez de limite, le réveil sera dur. Un peu de respect pour les vrais Hommes de la kabylie ne vous empêchera pas de haïr tout ceux qui ne vous ressemblent pas.

  14. Le candide dit :

    Le Zouave (qu’elle idée y-a-t’il dans ton
    subcoscient?) qui était harki à son époque s’est prostitué pour la France.
    Tu as le droit d’exprimer ton point de
    vue ,sans mettre les guillemets à
    démocrate STP,mais l’essentiel est de convaincre.
    Ce n’est pas les insultes qui vont diminuer la grandeur d’une personne,
    quelle qu’elle soit.

  15. ammisaid dit :

    Matoub a été tué par ceux le flatter et à qu’il servait de symbole pour monter au firmament du courage, de la noblesse et de la gloire. Qui a plus de principes que Aït Menguellat. Lui, il ne se vante pas, il compose, il chante, il dit ce qu’il à dire et il s’efface derrière son oeuvre. Mais, nous les Kabyles, nous savons emmener au bûcher les meilleurs de nous. Une fois mort nous ne mettons à pleurer et sentir la douleur de leurs absences. Aît menguellat’est responsable des 126 jeunes morts assassinés par le pouvoir qui a des relais visibles et invisibles au coeur de notre montagne. C’est toujours les autres qui sont responsables (et c’est les plus sincères) de nos erreurs et de notre incapacité à sortir de notre orgueil démesuré.

  16. ammisaid dit :

    lire, il ne se vante pas

  17. Aomar dit :

    Et bien tu viens de le tuer une énième fois, Menguellat a des principes comme celle des Ould Ali, Khalida Toumi, Benyounes et la liste est longue!!
    Ehi attes attes mazal el hal.

  18. ammisaid dit :

    La liste tu n’as qu’à la faire défiler. Mais tu ne trouveras que les morts et ceux qui poussent la kabylie à l’auto-destruction, à la division et à l’isolement qui auront de l’intérêt à tes yeux. Aît menguellat est une oeuvre sure, pure, claire, vraie et juste. Il n’est responsable d’aucun mort. Il n’est pas responsable d’une année de grève du cartable, il n’a pas été payé pour son soutien à qui ce soit, il n’a pas suivi les aventuriers de l’instant, il n’a pas appelé les kabyles à la révolte en se cachant derrière les slogans creux et qui ne profitent qu’à ceux qui les emettent et il s’est tracé un chemin et il poursuit malgré les désirs de certains kabyles de le salir et de la détruire. Il est une muraille, pas de faille cher Monsieur, il parle des profondeurs de ses racines et de son histoire, il est partout chez en Algérie et il vit toujours dans les cimes de l’art et de la montagne. Ceux qui qui tu viens de citer sont plutôt les ex amis de ceux qui veulent le souiller car il leur fait de l’ombre. La jalousie, l’envie et l’incapacité de produire et de plaire aux autres sont les armes des stériles qui ont une langue tranchante. Il l’a dit mourd chethlagh dhithouchent dhiriyi: si je ne suis pas pris racine d’une renarde, donc, je suis mauvais. Un peu de lucidité, ne toucher pas aux humbles, c’est mauvais. Si tu veux qu’il meurt, assumes, moi je ne le defends même pas, son oeuvre le fait et le fera pour lui. Enfin, combien de fois vous voulez le tuer ?

  19. ammisaid dit :

    Est ce que tu connais la défition du mot délire msieu ? Et, msieu n’a de gourou, il est libre. Mais il en a qui ont un gourou dans leur tête et qui croient qu’il est ailleurs. Leur gourou n’est responsable de ce qu’ils sont, c’est le gourou de l’autre qui est coupable. Que reproches tu messieu à Mr Aît Menguellat. Va s y lâches toi. Peut-être que tu vas cesser de délirer.

  20. SAMARITAIN dit :

    OUII C’est Vrais Ammisaid ! Il est mort l’ARTISTE !il est Mort Ait Menguellat! , la Preuve récemment il a chanté à L’OLYMPIA puis 17 MAI 2009 au ZÉNITH la salle était….ARCHICOMBLE !!.

  21. ammisaid dit :

    Alors, pour toi la liberté de penser et de le fait de penser comme toi ou ton gourou Ariless ! Et, ton idéologie actuelle que tu veux rendre à la mode même si elle est désuète consiste à dire tout ceux qui ne sont purs comme toi et tes gourous c’est des : messieu, des khorotos, des hypocrites, des révoltés honteux, des péripété(a)tiennes, des marchands du sang des jeunes du printemps 2001, des traîtres, des vendus…tu n’as pas encore donnée la suite. Et est ce que ton gourou a parlé de l’oeuvre de Lounis et il a étudié ou il nous a offert toutes les raisons qui font que nous allons le haïr et ne plus l’écouter ? Dis moi, oh ! raison qui trait de fou pour avoir donné mon sentiment sur un artiste qui a rendu belle la langue avec laquelle tu avais dit maman. J’espère que tu ne vas purifier la kabylie de ses fous (ceux que tu penses qu’ils délirent car tu ne comprends pas leurs dires.)
    Les insultes n’atteignent pas ceux à qui elles sont destinées et la critique juste, tolérante et intelligente n’est pas la soeur jumelle de la calomnie. Lounis est un sage, il faut se concentrer, se détendre et se débarrasser de ses convictions délirantes pour l’écouter, l’apprécier et surtout pour le comprendre.
    Ps: si tu veux que l’on arrêtes cet échange makanch mouchkil, oulach aghoulif et il n’y a pas de problème yasahbi, aghma, mon frère. Portes toi bien et restes vigilant.

  22. Aqbayli dit :

    Je suis l’auteur de l’article. Je suis allé déposé un message écris en kabyle sur kabyles.net mais je ne l’ai pas vu valider ce qui m’a poussé à créé un blog http://kabylesnet.unblog.fr
    Merci à El Mouhtarem pour la publication de cet article.
    Kabyles.net est un site dangeureux. désormais j’ai décidé de le suivre de près pour débusquer leurs contradictions et demasquer leurs combines.
    Tanemmirt i El Mouhtarem i d-iseddan aḍris-agi-inu deg wesmel-ines. Tanemmirt i kra n wid d-yuran ayen bɣan ɣef temsalt-agi.

  23. Aqbayli dit :

    Je suis l’auteur de l’article. Je suis allé déposer un message écrit en kabyle sur kabyles.net mais je ne l’ai pas vu validé ce qui m’a poussé à creer un blog http://kabylesnet.unblog.fr
    Merci à El Mouhtarem pour la publication de cet article.
    Kabyles.net est un site dangeureux. Désormais j’ai décidé de le suivre de près pour débusquer leurs contradictions et demasquer les combines de ses administrateurs.
    Tanemmirt i El Mouhtarem i d-iseddan aḍris-agi-inu deg wesmel-ines. Tanemmirt i kra n wid d-yuran ayen bɣan ɣef temsalt-agi.

  24. Madjid dit :

    Thizir
    Vous êtes à l’avant garde du combat du peuple kabyle alors que vous ignorez la transcription de la langue ? Sachez que le « th » pour signifié le « t » frifcatif ne s’écrit plus comme ça depuis Mouloud Mammeri. On écrit Tiziri et on pronnonce « thiziri ». Alors, il faut bien écrire sa langue menacée par la disparition par l’application d’une transcription standardisée si on est vraiment soucieux du « bien être du peuple kabyle ». Mais la réalité est que kabyles.net qui vous envoi faire des heures supplémentaires sur ce site sérieux ne se souci point de cette histoire de culture et de kabylie ou d’Algérie. Vos objectifs sont connus maintenant !! Vous êtes une bande de xénophobes racistes anti-kabyles !!

  25. Mokrane Ourad dit :

    Thiziri ou devrais-je vous appeler Marie France Boudarène !!
    Connaissant votre caractère et votre fragilité de veille fille, maintenant qu’on est demasqué, nous ferons mieux de la retenir un peu.

  26. ammisaid dit :

    A marakes,
    Aït mengullat n’a pas tourné le dos à la revendication berbère. Il est tel qu’il était. Il n’a jamais changé de feuille de route. Fidèle au combat, il était et fidèle il est resté. Il a honoré, solidifié, magnifié, élevé et consolidé le fond et la forme de la langue berbère. Son oeuvre restera éternelle. Il sera une source d’inspiration aux générations futures, aux linguistiques elle sera un objet d’études et de formations, aux historiens, elle sera une aide pour comprendre la nature du pouvoir et de l’opposition, aux sociologues elle sera une base pour comprendre le fonctionnement de notre société et aux psychologues, elle sera un outil pour comprendre notre fonctionnement psychique. La loi de nous effaçons tout et nous commençons quelque chose de nouveau, de pure et de plus authentique, est une illusion.
    Pour les autres:
    Enfin, la calomnie, l’insulte, les gros maux et l’homme jeter en pâture à la meute qui n’attend que l’occasion d’aller déchiqueter le morceau ne sont que les signes d’un racisme latent et hypocrite.
    Cordialement à toi markes

  27. Aqbayli dit :

    Regardez la dernière information mise en ligne par le site kabyle.net :
    Communiqué de l’Upjf
    par Albert Soued ⋅ jeudi 30 juillet 2009 ⋅ Répondre à cet article

    L’UPJF condamne de la façon la plus ferme la convocation de l’ambassadeur d’Israël par le représentant du Quai d’Orsay, monsieur Bernard Kouchner, pour lui demander de stopper la construction de logements à Jérusalem-Est.

    C’est incroyable non !!? Quel est l’intérêt d’une telle information pour la Kabylie et les kabyles ? Comme si Israël manquait d’espace Internet manquait de journalistes !!
    Vous voyez le ridicule qui ne tue pas. Maintenant les lecteurs kabyles comprendront bien notre position.
    Il est un gâchis que de nommer son site kabyles.net et de le dédier pour une cause qui ne demande pas de soutien. On a envie de voir un site kabyle pour mobiliser nos jeunes pour parler de la drogue qui est en train de se faufiler dans nos villages. Du suicide qui fait ravage. Des projets de volontariat qu’il faut réhabiliter pour nettoyer nos villages, nos sources … La Kabylie est en retard dans beaucoup de domaines. Nous avons de belles traditions à encourager et des fléaux à dénoncer. Et tout ce travail nécessite un site facile d’accès qui porterait un nom facile à retenir et significatif !! Exemple kabyles.net mais hélas ce nom de domaine est squatté par une bande de xénophobe payée par des organisations occultes aux ambitions obscures.

  28. SAMARITAIN dit :

    Vous dites Marie France Boudarène ? tiens!tiens!tiens! ça me dit quelque chose!…… ;)

  29. SAMARITAIN dit :

    Ah! C’est Marie Boudarène et le Fameux Mohand IMAZATENE ;)

  30. Mark Wanes dit :

    @ammi Said
    Mon père est ce qu’on peut appeler un inconditionnel de Lounis je reconnais que l’artiste est immense mais l’homme n’est pas à la hauteur des espoirs mis en lui c’est mon opinion et je l’assume. Faut-il me justifier pour ça ?? Insensé .Lounis exerce un métier public qui l’expose à la critique publique il faut l’accepter avec philosophie c’est comme ça dans toutes les nations civilisées. Maintenant faut-il demander la permission pour revendiquer encore et toujours le droit de vivre kabyle ??? Est-il nécessaire s’attirer les foudres du ffs à chaque fois que nous exprimons le désir de nous émanciper des carcans arabo-islamistes ?? Je ne le pense pas.
    Tu as souvent exprime ton point de vue sur Matub mais je peux t’affirmer qu’il est loin d’etre un inconscient il savait ce qu’il faisait. Comme on dit à Ighil Imoula là ou je meurs renait la Kabylie.
    Je te salue bien Ammi Said

  31. SAMARITAIN dit :

    Et Encore !
    Article Paru au site le Var Matin!

    Au foyer de l’Amitié, hier après-midi, une vingtaine d’enfants et d’adolescents de la paroisse ont présenté « Jésus, lumière des nations ». Ce spectacle sur la Nativité et le mystère de Noël à travers le nouveau et l’ancien testament avait été préparé par Rose-Marie Boudarène, animatrice pastorale et Marion Chaudieux, professeur de théâtre. La prestation de ces jeunes a été très applaudie.
    Tous sont repartis en procession et en chansons derrière les pères Jean-Grégoire et Philippe-Jacques jusqu’à l’église Saint-Jean pour la messe des familles.

    http://www.varmatin.com/ta/valette/164822/la-valette-du-var-la-nativite-jouee-par-les-jeunes-de-la-paroisse

  32. ammisaid dit :

    A Markes,
    Je ne te demande pas de te justifier. Loin de moi cette exigence. Je dis seulement ce que je penses de l’oeuvre de lounis et de sa position. Je ne suis pas d’accord avec quand tu dis qu’il a tourné son dos à la lazngue bérbére. C’est tout. Et, je n’ai jamais considéré Matoub comme un inconscient, au contraire, il était très conscient de la situation de notre pays. J’ai seulement la conviction qu’il a été utilisé, trahi et offert comme sacrifice par ses amis. Je peux me tromper. Mais pour moi, nous devons être fier de la majorité de nos artistes. Notre richesse culturelle est immense, mais quand je lis certains, je suis désespéré. Trop de passion est mauvaise pour tout action !
    Cordialement à toi

  33. khelil dit :

    Mais on s’enfout.Ait Menguellat est un Medah. Tout comme les autres. S’integrer en Algerie, c’esst d’abord avoir un job, un logement et un droit de vote non-truquable.

  34. atlante dit :

    FRANCHEMENT VOUS ETES QUE DES PSYCHO6PARANO A TENDANCE SUICIDAIRE.AIT MENGUELLET EST UN POETE UN BARDE, SI VOUS VOULEZ ASSUMER VOTRE ROLE D’OPPOSANT, faites le vous meme et laissez les gens vivre leurs vies, c’est la democratie on n’impose pas ces idées quand on a pas le courage de les defendre .les kabyles et les algeriens en general sont sous l’emprise d’une camarilla dont vous n’avez meme pas idée . Au lieu de nous bouffer et de s’automutiler faisant cosa nostra du peuple et rien que le peuple algerien diversifiée depuis la nuit des temps, vu tous les empires qui passait, comme disent les cajuns je connais mon pere parceque c’est ma mere qui me la dit. Fraternellement.

  35. jewdy dit :

    Je suis plutôt d’accord avec vous quand dites que le site kabyle.net est islamophobe. Je partage aussi votre indignation que ce site s’en prenne à notre poète Lounis Ait Manguellat. Mais lorsqu’on apprend que les attaques viennent d’un certain Halim Akli, militant du RCD à l’ambition démesurée, ceci n’a rien d’étonnant. Ce triste personnage, sans envergure, est prêt à tout pour plaire à ses chefs. Sa dévotion envers son gourou n’a pas de limites, son seul but est de plaire pour assurer son ascension dans la hiérarchie de son parti.

    Ceci dit, vous faites bien de dénoncer les apprentis sorciers qui sèment la division entre Algériens apportant ainsi de l’eau au moulin du pouvoir qui ne manque d’ailleurs jamais d’exploiter une telle aubaine pour se maintenir aux commandes du pays.
    Je me permets toutefois de vous faire remarquer que ce site « Kabyle.net » n’est pas le seul à semer la haine entre Algériens. Le journal en ligne « Le quotidien d’Algérie » animé par MM . Benchenouf et Sidhoum, n’a rien à lui envier dans ce domaine.

    Depuis quelques mois, ce journal en ligne ne cesse de s’attaquer à la Kabylie en publiant des articles mensongers pour ensuite ouvrir ses colonnes à des extrémistes anti- Kabyles. Toutes les outrances qui dévalorisent les Kabyles sont publiées, mais on passe à la trappe tous les posts contradictoires qui tentent de rétablir la vérité.

    Je vous livre ci-dessus un de mes messages qui a été censuré par les animateurs de ce journal. Ces derniers se gargarisent pourtant d’être des démocrates et des militants des droits de l’homme.

    « J’ai du mal à comprendre le but recherché par les animateurs de ce site qui focalisent le débat, depuis quelques mois, sur un prétendu danger berbériste.

    Après la publication de l’analyse tendancieuse de feu Benkhedda sur la crise Berbériste de 1949, on met en ligne le tissu de mensonges publié par un journal connu pour ses positions régionalistes, voire racistes. La publication ensuite de la caricature ci-dessus obéit à la même démarche : stigmatiser les Kabyles, en les présentant comme des séparatistes, des anti musulmans, des pro sionistes, des anti- nationaux, des francs maçons et je ne sais quoi encore.

    Pour justifier un tel délire, on met en avant le discours politique du Mak . Pourtant, quoi qu’en puisse penser des positions de M. M’henni que je ne partage d’ailleurs pas, il demeure un citoyen Algérien qui a le droit de s’exprimer et de défendre le projet de société de son choix.

    Il est pour le moins curieux que les options politiques violentes visant à instaurer un état théocratiques ne suscitent pas d’inquiétudes alors qu’un projet politique pacifique, d’essence démocratique, soit jugé dangereux pour l’unité Nationale ».

  36. Aqbayli dit :

    M. El Mouhtarem, merci, si vous le voulez bien de publier mon article ci-après.

    Le titre : Le site kabyles.net et le quotidien arabophone algérien Ennahar ; deux extrémismes pour isoler le combat identitaire légitime de la Kabylie.

    Le combat pour l’identité amazigh dans sa dimension la plus large est victime des extrémistes de tout bord. Je vais tenter de vous illustrer mon affirmation en vous donnant l’exemple d’un quotidien arabophone algérien Ennahar et d’un site internet « kabyle » kabyles.net qui, sans le savoir peut être, se trouvent alliés et joignent leurs efforts pour isoler le combat identitaire légitime de toute une région d’Algérie.
    D’un côté donc, vous avez les arabo-baathistes, représentés par le journal arabophone ENNAHAR, qui mènent, depuis des mois, une campagne de dévalorisation contre la Kabylie, soit en désinformant sur le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie et son leader Ferhat, soit en parlant de ceux qui ne respectent pas le ramadhan en Kabylie, alors qu’ils existent partout. Ennahar essaye de monter ses lecteurs contre la Kabylie et les kabyles. Les articles publiés par le journal sur la Kabylie, la présente comme une région de non-droit, de mécréants, de débauche et de séparatistes. Dans sa démarche xénophobe, il ne fait que conforter des stéréotypes fabriqués par les services de DRS (ex SM) pour isoler le combat identitaire de la Kabylie depuis les années 70 et 80.
    Tout le monde se rappelle qu’au lendemain du printemps berbère 80 le régime de Chadli a présenté les Kabyles comme des séparatistes manipulé par « la main étrangère » !! Alors que la plate forme des revendications du Mouvement Culturel Berbère, qui figurent sur le N° 1 de la Revue Tafsut édité en 80, revendiquait entre autres l’enseignement de la langue amazigh et tenez-vous bien ET de l’arabe dialectale (algérien) ainsi que l’application du vrai socialisme !!! Je suis sûr que la quasi-totalité des algériens qui résident hors de Kabylie ne savent pas ces réalités !!
    La désinformation de l’époque a isolé la Kabylie et a fait de son combat une sorte de mouvement séparatiste et antinationaliste. Aujourd’hui Ennahar, va toujours dans cette direction pour isoler la Kabylie et dans sa manière de faire il est rejoint par le site kabyles.net qui va aussi dans la même direction, en faisant miroiter sous son adresse, une Kabylie pro-sionniste, islamophobe et xénophobe.
    Les administrateurs du site kabyles.net, mènent une campagne de dévalorisation de l’Islam et de propagande au compte de l’État d’Israël qui ne lui a rien demandé au passage. Ils font tout ça sous l’adresse Internet kabyles.net.
    Les deux extrémismes donc se trouvent les alliés d’une cause commune celle d’isoler la Kabylie et son combat identitaire légitime. Du coup, ils font aussi le bonheur des services secrets algériens.
    Un Internaute algérien ou autre en tombant par hasard sur le site de kabyles.net, en trouvant, tous ces articles islamophobes copiés de juif.org se ferait une idée fausse du combat identitaire de la Kabylie. Si, par malheur, l’internaute en question a déjà subi le matraquage et la désinformation du journal Ennahar, il sera fixé dans son ignorance est portera des jugements extrémistes sur la Kabylie et les kabyles et sera volontiers candidat au Jihad contre la Kabylie mécréante si jamais on lui donner cette « chance » pour partir au paradis. Désolé d’adopter ce langage terre à terre mais c’est le seul moyen de vulgariser la nuisance de comportements extrémistes de kabyles.net et d’Ennahar.
    Ce qui nous dérange nous qui sommes majoritaires au milieu, c’est que ces bandes d’extrémistes nous gâchent la vie. Nous sommes des kabyles et des algériens qui souhaitons juste vivre pleinement notre identité dans la paix et le respect en acceptant nos différences.

  37. moul chache dit :

    Ait menguellet Lounis aazizen, est une personnalité tellement forte, qu’il ne laisse pas les gens indifférent, ou en l’adore ou il fait des jaloux. Lounes s’est rendu compte depuis tres longtemps heureusement que le cercle des jaloux se restreint de plus en plus. La réponse de notre cher ami lounis, je l’espere, que prochainement ça sera la sortie d’un autre album inchallah. salut tout le monde

  38. Anonyme dit :

    quand est ce que nous allons nous mettrent dans la tete qu’il n’y a pas d’intelectueles ni de journaux d’une deontologie irreprochableet en Algerie et que chaque fois qu’on en a un qui emerge pour deffendre des causes juste il est assassiné et c’est la devise des pays totalitaire.arretons d’accabler ou cretiqué Lounes Ait il est libre d’applaudire ou d’etre democrate observateur(si non ce n’est plus etre democrate soit meme).

  39. ammisaid dit :

    Mr le zouave,
    Puisque je suis un monsoeur assidu du quotidienalgérie. Puisque je suis musulman. Puisque j’ai des idées qui sont pas totalement en accord avec tes idées, quoique ! Puisque cela m’arrive de dire wa allahou a3lem, soubhan allah, amine, dieu est mon créateur et je crois en lui (toi tu crois peut-être en lenine ou staline ou marx…)et je sais qu’il voit tout, sait tout et entend tout. Puisque je pense que le mal n’est pas bien et le bien est bien. Puisque je pense que les langues, les mots, les religions, les idées, les concepts, les pensées, les croyances, les idéologies…peuvent être destructeur pour un peuple et un pays si les hommes qui les utilisent et qui en abusent sont des pervers, des hypocrites, des orgueilleux, des voleurs, des tyrans, des dictateurs…Puisque je suis totalement pour une démocratie, une alternance du pouvoir, une armée dans les casernes, la prise en charge totale par l’état de notre diversité culturelle, une justice sociale, une liberté totale d’expression, du culte, des libertés individuelles et collectives authentiques, la protection des minorités quelque soit leurs croyances, leurs convictions…, une justice indépendante, le respect de la vie humaine…Puisque je suis d’accord avec l’unité nationale, le partage équitable de nos richesses, le jugement et la condamnation de tout les criminels, des voleurs, des commanditaires des crimes…puisque je suis pour l’ouverture de notre pays au monde entier, l’enseignement du savoir et d’une science comme cela se fait dans les pays développés, la prise en charge de notre jeunesse pour l’aider à s’éduquer, à grandir et à mûrir et le recours aux compétences réelles, sincères et patriotiques qui se trouvent à l’intérieur et à l’extérieur du pays pour diriger et nous offrir leurs savoirs aider notre pays à se développer et à prospérer. Puisque je suis d’accord que les Algériens ou Algériennes se mettent à débattre, à se parler et approcher leurs idées pour trouver un terrain d’entente dans la confiance, l’intelligence et le respect des uns par les autres pour essayer de débarrasser des forces d’inerties qui empêchent notre pays de sortir du chaos où elles l’ont mis. Puisque je suis contre toute forme de violence, de racisme, d’intolérance, de censure, de guerre, de meurtres, de soumissions, de servitudes…Puisque je suis totalement contre le fait qu’une personne ou un groupe de personne impose leurs idées, leurs croyances…par la force. Puisque je suis pour la liberté de conscience, de penser, d’écrire, de défendre pacifiquement ses idées…Alors, Monsieur le ZOUAVE que me reproches-tu ? Quel est ton verdict me concernant ? Quelle est ta sentence ? Que dois je faire me taire, cesser d’écrire, partir, me suicider, me couper la langue ou les doigts qui tapent sur le clavier…? Si tu as un problème avec djamal c’est à toi de le régler, si tu l’aimes c’est ton problème, ce n’est pas le mien. Sinon, moi, je les respecte tous et toutes et j’admire leurs combats et je respectes tout les Algériens et toutes les Algériennes qui n’ont pas recourent à la violence (physique, morale, intellectuelle, psychologique, verbale…)envers d’autres Algériens et Algériennes qui ne pensent comme eux, qui croient comme eux…
    Respectueusement et cordialement à toi.

  40. Sadi mohand Bachir dit :

    Merci Ammisaïd d’avoir répondu à cet excité qui porte d’ailleurs bien son nom : un zouave, sans racines ni principes qui ne sait qu’insulter et blasphémer. Quelle honte et quelle éducation ? Je m’enfuis de ce site sur lequel je suis passé furtivement. Adieu!

  41. sphynx dit :

    les amis arretez de vous voilez la face,le mak ,le rcd et tout ce qui gravitent autour roulent pour tewfik et ses services.
    il faut les ignorés.

  42. le-zouave dit :

    derriere la mort d’un kabyle..il yaura tjrs un kabyle..comme ces attaques et ces gens qui poussent au dechirement!eh bien …assomons et battons nous!!!! certains vont aider les islamistes (d’ailleurs les chefs du fis sont pour la plupart de tizi ouzou!!!!! je tiens a le signaler!) et laissons aux dictaterurs le chemin de la gloire!!!!

  43. le-zouave dit :

    defrichons le chemin le plus ardu et battons nous..dechiquetons nous ..pour des broutilles..insultons nous..et restons comme tjrs a travers l’hisstoire ..les derniers de la classe!!! offrons nos poitrines pour avoir l’independance mais que les autres la savourent car nous..nous aurons fort a faire par notre atavisme ancestral a nous dechirer entre nous pour ..une broutille!!!

  44. le-zouave dit :

    alors de grace que certains hurluberlus mesurent leur paroles avant d’annoner n’importe quoi ou sinon ..faisons de ce site « un mur des lamentations » et non une tribune de combat!!!!!car les plus valeureux vont finir par la deserté …acause de quelques …….

  45. L'incorrigible dit :

    Belle conclusion le Zouave.Il faut distinguer l’essentiel du superflu.
    Tous ces déchirements pour rien.
    C’est désolant.

  46. ketu heru dit :

    un tout petit mot..mais dans la portée..profiter de votre vie avant qu’il ne soit trop tard..je vous retourne ce passage de Mouloud Faraoun dans « les chemins qui montent »:
    vivre..vivre jusqu’à la denière minute, puisqu’on a tout le temps de s’habituer à la mort une fois qu’elle s’est installée ».
    à bon endenteur!

  47. l_l_m dit :

    Juste pour vous donner mon opinion sur Si Djamal Benchennouf.

    J’etais vraiment a un certain temps seduit par sa plume et sa quete de la verite mais quel n’a ete mon disappointemnent lorsque il a commence a mentrer son vrai visage de souverainiste approximatif. C’est un tout National un Oummist. Il lance des debats sur la souverainte populaire mais tenez vous bien seulement celle capable d’accoucher d’unr solution islamiste. souverainte individuelle connait pas. Les Kabyles ne peuvent revendiquer leur autonomie de (Riadh ou Paris) (faut pas blamer Alger il n’est pour rien), les tchechens si, les ouigours si le darfour non, les kurdes non les kabyles non. Les Shites non, Je ne lui connais aucun article denancant les exactions de Khartoum au Darfour (ingerence americaine!)
    C’est vous dire que Monsieur et la mentalite fln n’est pas une contradiction.
    Pourquoi croyez vous que ca lui plait la these Benkheddiste sur les berberistes par ce que tout simplement c’est ce qu’il veut transpirer du Berberisme. Un fait trahi par ses derniers commentaires a lui meme sur L’autonomie, le Mak, ‘les groupuscules kabyles’ connu seulement de lui meme et sans citer des sources fiables, qui cherchent a ‘provoquer’ les populations arabophones a s’ataquer au kabyles etc. Au paravent il a commis des articles de meme accabit sur les conversions a l’autre ‘moumouh’ en Kabylie. La liberte de dire et de penser c’est seulement pour lui. Si tu n’est pas a son gout point a son gout oost. Maitenant dites moi ou est la difference entre ce type et Boumedienne.

  48. wechana ze3louk dit :

    pourquoi ce titre?
    la premiere fois ou je me suis trouve ici dans ce forum je me suis dis …oh quel bonheur …quel joie …et voila la source de toutes les sources les origines de la haine que porte chaque khrabylistes …chaque barbaristes ..chaque tamazghiste
    je me suis dis ici je trouverai la cause de cette haine …..mais helas j ai trouve que de la haine que des propos purulents sans causes apparentes ??
    pourquoi cette haine a tout ce qui est arabe .?
    pourquoi cette haine a l islam?
    je m adresse a ces khrabylistes barbaristes et a leur tetes ikssel.richard.bouhitem..
    au lieu d enrichir votre patrimoine identitaire au lieu de poser des vrais questions concernant le dialect amlazigh vous vous penchez sur l islam et les arabes
    et ben choufou les arabes c est une nation qui a une langue . une culture.et une civilisation et qui existais meme avant l islam et le bon dieu a voulais que cette nation soit le guide de toutes les nations et il a voulais que la langue arabe soit la langue de son dernier messager …….et que cette meme langue soit la langue de ahl aljana /le tamazight c est le dialect de lenfer ahl nar/
    et vous vous en voulais au dieu de n avoir pa envoyer un messager barbares …le bon dieu n a pas oublier votre part…… le diable c est un tamazight
    vous les tamazights vous etes tous les memes ….sans exception …un homme tamazight c est un homme qui porte dans ses genes des genes de HOUKD rancune
    un tamazight n a aucun passe aucune langue aucune descendance pure c est un batard ….les arabes et les juifs sont des cousins ca c est vrais parceque nous sommes des descendants de sidna ibrahim et la question qui se pose les tamazights qui est leur arriere grand pere ????????????? la reponse est il se trouve que l ere
    ou sidna ibrahim existais il existais un autre prophete avec lui c est sidna lOUT
    et sidna lout est envoyais a une communaute d homosexuelles et a leur tetes un certain tamazight le premier
    ce tamazight premier se fut un grand pede et il gouvernait toute une communaute de pervers d ailleurs regarder autour de vous qui sont des homosexuelles …….qui sont les gens qui detestent le voil qui sont les gens qui veulent la laicite qui sont les gens qui veulent la mixite …..
    said sadi ait ahmed ferhat mhani matoub lounas ….ect ect regarder leur meres et leurs femmes et leurs filles ….vous trouverai la reponse

  49. Le coeur gros dit :

    Les sanguinaires sont déchainés.Les crocs sortent de sa bouche de Dracula.
    Il lacère tout avec ses crocs comme un carnivore.
    Et dire qu’on vit et qu’on cotoie des gens pareils à longueur de journées.
    Il faut penser à installer dans ce pays des fontaines de sang où viendront s’abreuver ces gens là.C’est la seule façon de les assouvir.C’est un za3louk,
    il n’arrive pas à se tenir droit,il manque de sang.

1 2

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER