• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Archive pour juillet, 2009

Attribution de 537 logements et… menaces de suicide à Relizane

suicide.jpgL’affichage tant attendu de la liste des quelques 600 logements sociaux, érigés au nord de la ville de Relizane, non loin de l’ancienne annexe universitaire, a été l’événement majeur dans la journée de ce mardi écoulé, puisqu’il a donné lieu à des mouvements d’humeur devant la daïra et même à deux menaces de suicide.

Cette fameuse liste dont l’affichage incertain a longtemps taraudé les esprits des postulants à un logement social, depuis plus d’une année pour être plus exact, n’a pas fait que des heureux, puisque les non bénéficiaires mécontents de leur sort sont venus se regrouper devant le siège de la daïra de Relizane, au point de bloquer le boulevard Mohamed Khemistie avant de se diriger vers le siège de la wilaya où des représentants des contestataires ont été reçus par le chef de cabinet et par le wali. Pendant ce temps, certains postulants ne démordaient pas, parmi les plus virulents, deux d’entre les plus désespérés se promettant même de mettre fin à leurs jours si jamais leurs recours seraient rejetés. Espérons que ce ne sont là que des menaces en l’air… Source La Voix de l’Oranie

L’Algérie n’a pas participé à la 5e conférence de la communauté des démocraties

ghechir.jpgLe gouvernement algérien n’a pas participé à la 5e conférence ministérielle de la communauté des démocraties, qui s’est tenue les 11 et 12 juillet à Lisbonne. Aucun cadre du ministère des Affaires étrangères n’a pris part à la conférence et, encore moins, participé aux débats, a confirmé à El Watan le président de
la LADH, Me Boudjema Ghechir, qui était sur place, si ce n’est l’ambassadeur d’Algérie au Portugal qui avait tout juste fait acte de présence. L’Algérie a été invitée effectivement mais uniquement comme observateur, et même ce statut lui a été contesté par l’IAC (International Advisory Committee, organe de sélection des nouveaux participants). Il est vrai aussi que l’invitation de l’Algérie, parmi 28 autres gouvernements jugés «indésirables», a soulevé le courroux des ONG, membres de la communauté, qui ont exprimé leurs regrets quant à l’entorse faite aux recommandations de l’IAC, en témoigne le PV signé par les participants le 10 juillet, au sujet du processus d’invitation à la conférence, et dont nous détenons une copie.

Exploitation des lits d’oued : Autorisée pour 2 ans encore

oued.jpgCe projet de texte vise à modifier et compléter la disposition portant interdiction d’extraction de matériaux alluvionnaires dans les lits des oueds assortie d’une transition de deux ans durant lesquels l’extraction est autorisée sous le régime de la concession. Cette période, arrivée à terme le 4 septembre 2007, a été prorogée pour une nouvelle durée de 2 ans par la loi n° 08 03 du 23 janvier 2008, en raison de la forte demande d’agrégats exprimée par différents secteurs.

L’Algérie/ Week-end: vendredi et samedi

travail.jpgLe conseil des ministres, réuni hier, a décidé de faire du vendredi et du samedi jours de congé hebdomadaire à partir du 14 août,  au lieu de jeudi et vendredi.  »Le Conseil des ministres a décidé que le repos hebdomadaire sera désormais organisé les vendredi et samedi », a indiqué le communiqué  du conseil des ministres.  »Ces nouvelles dispositions entreront en vigueur à partir du vendredi 14 août », a précisé le texte publié à l’issue de cette réunion présidée par le   chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika. Auparavant, il était observé samedi et dimanche.

Pourquoi tout ce cirque ya si Barkat

saidberkat.jpgPar Youcef Aouchiche 

Alors que le temps caniculaire engendre ces derniers jours les plus hautes performances de la chaleur dans les différentes région du pays, allant de 40 degrés dans les villes côtières à 46 dans les wilayas du centre, le ministère de la Santé n’a pas trouvé comme formule magique en vue d’assurer la sécurité des populations que d’annoncer le célèbre plan de prévention. Ce dernier consiste à la fermeture des volets et rideaux des façades des logements exposées au soleil, de maintenir les fenêtres fermées tant que la température de l’extérieur est supérieure à celle de l’intérieur, d’éviter de sortir aux heures les plus chaudes, boire suffisamment et éviter les boissons très sucrées ou à forte teneur en caféine.

Quel cirque M. Barkat! Au lieu de penser aux mesures concrètes,  les autorités algériennes se référent toujours à l’archaïsme, au laisser-aller, à la fuite en avant, au bricolage  et pire, cette fois, elles ont même inclues le clonage dans la gestion des affaires courantes des Algériens. Elles haussent, malheureusement et sans aucune honte et hésitation, le phénoménal slogan qui porte la santé des citoyens dans le plus haut stade des préoccupations de l’Etat. C’est  vraiment la catastrophe ya Si Barkat ! Pourquoi tout ce cirque ? Au lieu de prévoir des stratégies spécifiques durant la saison estivale, réputée pour la transmission et le développement de toutes sortes de bactéries et de maladies, le département de Barkat semble plonger dans une léthargie sans fin.

Les dernières cavalcades de la gripe porcine, de  l’étrange virus  qui s’est développé dans les plages d’Ain Temouchent et de Boumerdès n’ont pas servis de leçons pour ces prédateurs, dont le seul souci est d’assurer la sécurité de leurs petites familles. Pourquoi tout ce cirque M.Barkat ? La vie des Algériens n’est-elle pas importante à ce point ? À leur yeux certainement c’est oui, mais vu le passé honorifique des Algériens et leur présent marqué par des sacrifices et les luttes quotidiennes pour se maintenir en vie, les Algériens méritent beaucoup mieux Ya Si Barkat.       

Rina Sherman doublement condamnée pour «diffamation» et «injures publiques»

moines1.jpgAlgeria-Watch, 21 juillet 2009

L’ethnologue Rina Sherman et son éditeur ont été tous deux condamnés par la 17e chambre correctionnelle du tribunal de Paris le 10 juillet 2009, pour «diffamation» contre le journaliste Paul Moreira et «injures publiques» contre son confrère Jean-Baptiste Rivoire.
En raison de plusieurs passages de l’ouvrage Rina Sherman intitulé «Le Huitième mort de Tibhirine» (publié en février 2007 aux Éditions Tatamis), que les deux journalistes estimaient diffamatoires à leur égard, ils ont déposé plainte contre Mme Sherman et son éditeur et ont eu en partie gain de cause.

Mme Sherman a prétendu dans son livre que la mort de son compagnon Didier Contant, en février 2004, serait en réalité un «suicide maquillé», car «il était soumis à une grande angoisse psychologique en raison des attaques dont il était l’objet», après son enquête en Algérie sur l’affaire des moines, laquelle visait le témoignage d’un sous-officier des services secrets algériens, Abdelkader Tigha, impliquant l’armée dans l’enlèvement et la mort des moines. Ces «attaques» auraient été le fait d’une «machination» de Jean-Baptiste Rivoire et de Paul Moreira, alors journalistes à Canal Plus, qui auraient exercé de graves pressions sur Contant pour l’empêcher de publier son enquête, car celle-ci aurait contrarié leur «thèse», celle du «lobby du qui tue qui» réunissant «ceux qui œuvrent pour le dédouanement des intégristes islamistes» algériens.

En vertu de sa condamnation, Rina Sherman devra verser un euro symbolique à Paul Moreira et à Jean-Baptiste Rivoire ainsi que deux amendes de 500 euros avec sursis. Elle devra en outre leur rembourser une partie de leurs frais d’avocats.
Regrettant qu’en ce qui le concerne, Rina Sherman ait été relaxée des poursuites en diffamation qu’il avait intentées, Jean-Baptiste Rivoire a fait appel de cette décision.

PRIX SAÏD MEKBEL: Le collectif des journalistes de Béjaïa se démarque

mekbel.jpg« C’est avec une grande surprise que le collectif des journalistes de Béjaïa a appris, par voie de presse, le lancement d’un «prix Saïd Mekbel» récompensant le meilleur écrit sur la saison estivale par une association de journalistes et de correspondants de la wilaya (AJC).» C’est par cet incipit lapidaire que le Collectif des journalistes de la wilaya de Béjaïa, mis sur pied tout récemment, s’indigne contre l’initiative prise par l’AJC «sans consultation et dans la précipitation.» Aussi, on reproche surtout aux initiateurs du «Prix Saïd Mekbel», de ne pas avoir su ou pu «cadrer» leur action avec les «idéaux et le combat pour lesquels Mekbel est mort en martyr», ajoute la même déclaration.

(Lire la suite)

Louisa Hanoune s’est félicitée de la tenue, en Algérie, du Panaf’

panaf.bmpLa secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune s’est félicitée de la tenue, en Algérie,  du 2e Festival culturel panafricain qui s’est clôturé hier. « Le Panaf 2009 a été une réussite et son organisation dans les meilleures conditions prouve que l’Algérie a dépassé la crise sécuritaire », a-t-elle ajouté.   »Quelles que soient les lacunes enregistrées lors de ce festival, il faut reconnaître ses innombrables réalisations », poursuit l’intervenante. Et d’ajouter  « son point le plus positif est le fait d’avoir permis à des familles, de différentes  wilayas, d’aller apprécier les spectacles offerts, notamment pendant la nuit ».

Réduction de 50 % des tarifs du téléphone au profit des policiers et leurs familles !!!

elephone.jpgUne convention portant sur la réduction de 50% des  tarifs de téléphonie fixe et mobile au profit de la police, a été signée hier à Alger entre la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) et Algérie Télécom (AT).  Cette réduction concerne les éléments de la sûreté nationale et leurs  familles à travers le territoire national. La convention fait suite à l’accord signé l’année dernière entre les  deux parties dans le cadre de la contribution d’Algérie Télécom à la généralisation  des technologies de l’information et de la communication (TIC) au niveau des  différents secteurs relevant de la sûreté nationale, rapporte l’APS.

Le JDD n’a pas été saisi à Alger !

jdd.gifDans son édition du 19 juillet, le Journal du Dimanche (JDD) (français) a publié une interview de l’ancien officier du DRS, Abdelakder Tigha qui raconte comment ont été assassinés les sept moines de Tibhirine en mars 1996. Fait étonnant: l’édition du JDD n’a pas été saisie par les services chargés de la lecture de la presse étrangère au niveau des postes frontaliers. En revanche, un numéro de l’hebdomadaire français Courrier International a été interdit à la vente au Maroc le 16 juillet, les autorités lui reprochant notamment un article jugé diffamatoire à l’égard du roi Mohammed VI. El Mouhtarem

12345...16

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER