• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Archive pour juillet, 2009

La paranoïa de Khalida

toumi.jpgKhalida Toumi s’en est vertement pris à une journaliste du Soir d’Algérie qui avait eu l’«outrecuidance» de lui poser une question sur la présence à Alger d’une simple réplique du squelette «Lucy». «Ce sont des considérations d’hommes. Le jour où vous serez fière de votre féminité, je parlerai avec vous (…). Il n’est pas de votre intérêt de mener une guerre contre les ministres», a-t-elle déclaré à notre charmante consœur qui, tout comme les présents, n’avait vraiment rien compris à la paranoïa de la première responsable de la culture en Algérie. Le Soir d’Algérie

Khadidja, épouse d’un disparu nous a quittés

nouri.jpgKhadidja Nouri, membre fondatrice et un des piliers de l’association Sos Disparu(e)s nous a quitté brusquement après 14 ans de lutte constante contre l’injustice qui a dévasté sa vie et lui a ravi les êtres les plus chers, ses deux enfants et son époux.

Depuis 1995, Khadidja n’a jamais baissé les bras, n’a jamais cédé à la résignation. Cette mère courage est un exemple pour nous tous, pour l’association et les familles de disparus en Algérie dont elle incarnait l’esprit de résistance à la répression et à l’oppression. Khadidja tu es partie prématurément, comme d’autres mamans et épouses avant toi, mais nous te faisons le serment de ne jamais trahir ton combat, notre combat, pour que triomphe la vérité et que justice soit rendue.

Au moment où nos associations se battent contre la volonté de certains d’effacer la mémoire et d’imposer l’amnésie et l’oubli, tes épreuves, ton histoire et celle de ta famille resteront à jamais inscrites dans nos vies.

Repose en paix Khadidja, nous ne te trahirons jamais.

Ghlamallah: « Les évangélistes sont des terroristes »

ghlamallah.jpgLe ministre des Affaires religieuses et des Wafs, Bouabdallah Ghlamallah, a qualifié, hier, le mouvement évangéliste en Algérie de terroriste. Le ministre a affirmé que les évangélistes ne sont pas chrétiens et qu’il est nécessaire de faire une distinction entre eux et les chrétiens. Vouant aux gémonies les évangélistes, M. Ghlamallah les a assimilés à des terroristes «Ils cherchent à semer la pagaille au sein de la société algérienne et partout dans le pays. C’est pour cela que je les assimile à des terroristes», a-t-il déclaré, a rapporté Le Jeune indépendant.

Combien sont-ils ces ministres ?

khalida.jpgMais combien de ministres algériens ont-ils la présence physique en Algérie et les autres vies ailleurs ? Comment s’appellent-ils déjà ?
 
Par Karim AIMEUR
 
Etrange est la déclaration du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme Noureddine Moussa qui affirmait depuis Tipaza qu’il n’y a point de problème de ciment qui puisse entraver la réalisation d’un million de logements. Faisant fi de tous  les problèmes que rencontrent les entrepreneurs pour approvisionner leur entreprise avec ce produit, le ministre «enterre» tout bonnement les craintes des citoyens dont les projets de construction de logement sont bloqués.

Si ce que dit Moussa est vrai, pourquoi donc le ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements s’acharne à importer un million de tonne de ciment ? Ou bien, payer un quintal au prix de 1 500 dinars est-il à ce point normal pour que le ministre fasse montre d’une quiétude totale en la matière ? Et les projets bloqués un peu partout dans le pays à cause de la rareté de ce matériau de construction ?

Dans plusieurs contrées de l’Algérie, tous les projets, ou presque, d’auto construction sont à l’arrêt. Comment peut-on alors expliquer cette assurance de monsieur le ministre ? Aucun justificatif ne tient la route sinon le plus convaincant parmi tous. Si Moussa vit alors carrément dans une autre planète. Comme celui d’ailleurs du Travail (Tayeb Louh) qui affirme que le taux de chômage est en baisse continuelle alors que le nombre de jeunes sans travail s’accroît d’année en année avec  la sortie des promotions universitaire et l’arrivée à l’âge de travail de plusieurs centaines d’autres personnes.
Comme également celui de la Famille, de la Solidarité et de la Communauté algérienne établie à l’étranger (Djamal Ould Abbas) qui se félicite chaque fois des mesures qu’il a prises alors que tout le monde sait que les 100 000 cadres à l’étrangers peinent à…revenir à cause des meilleures conditions que l’Algérie leur offre.

Pas obligé de les citer tous mais c’est le cas également pour Mme la ministre de la Culture, Lala Toumi, qui a pris à contre-pied non seulement les Algériens mais tous les Africains à l’occasion du Panaf’. Alors que Lucy «repose» aux USA, Khalida a exposé sa réplique en Algérie en disant que c’est Lucy elle-même qui est au Musée le Bardo. Quelle Khalida !

Le spectacle d’ouverture du Panaf’ a coûté 2 millions d’euros !!!

panaf.bmpNous apprenons d’une source informée que le chorégraphe Kamel Ouali, d’origine algérienne, a empoché la somme de 2 millions d’euros (20 milliards de centimes) pour le spectacle d’ouverture du deuxième festival culturel panafricain d’Alger, le 5 juillet passé à la coupole Mohamed Boudiaf. Par ailleurs, nous apprenons que tout le matériel de sonorisation et d’éclairage appartient à des sociétés tunisiennes sans oublier que la maquette du Panaf’ a été conçue par une boite française…El Mouhtarem

Zerhouni qualifie le témoignage du général français de « théâtre japonais »

zer.jpgNoureddine Yazid Zerhouni, ministre d’Etat, ministre  de l’Intérieur et des Collectivités locales, a qualifié de « théâtre japonais »  le témoignage du général français à la retraite François Buchwalter sur l’assassinat  en 1996 des moines de Tibhirine. Interrogé par la presse en marge d’une cérémonie de finalisation de  stations sismologiques à Alger,  Zerhouni a indiqué que cette affaire « me  rappelle un genre de théâtre japonais (le Kabuki) qui consiste à faire danser  des marionnettes et, à l’arrière salle, il y a un souffleur qui leur dicte les  paroles à prononcer ».  « La scène se déroule, bien évidemment, là-bas à Paris et pas ici en  Algérie », a-t-il ajouté.

Panaf’: Les papiers des participants africains confisqués !

panaf.bmpNous apprenons d’une source policière que les services de sécurité ont procédé à la confiscation des papiers des participants au 2ème festival panafricain qui se déroule en Algérie du 5 au 20 juillet. Selon notre source, les organisateurs du Panaf’ ont peur que les participants africains notamment les jeunes prennent les chemins de la Harga. Il faut signaler que les participants ne cessent de se plaindre des conditions de séjour en Algérie: escorte en permanence par les services de sécurité, aucune liberté de mouvement. Vous appelez ça un Panaf’ ? El Mouhtarem 

Algérie télécom, le WLL, le haut débit et l’escroquerie !

wll.jpgMonsieur le PDG d’Algérie télécom, ce que vous avez déclaré sur le WLL est archi-faux ! C’est votre société qui escroque ses abonnés. J’ai été un abonné au WLL pendant des années et un jour j’ai eu un problème au niveau du câble USB que votre société n’a pas pu réparer ni remplacer !! Imaginez un peu une SOCIÉTÉ qui ne peut pas résoudre un problème aussi insignifiant que celui-ci !!! Pire encore, on m’a invité à payer une facture de 500 DA pour une période que je n’ai pas consommée puisque le téléphone était en panne !!! Alors, j’ai décidé de passer au fixe et là la médiocrité des services est omniprésente: coupures fréquentes du réseau, factures surchargées, etc. Et l’annulation du débit 128 et son remplacement par le 256 ? Ce n’est pas du vol ? J’ai testé les deux débits et je les ai retrouvé semblables. Pire encore,  le 128 = 60 et le 256 = 70 et parfois 80 !!!ça tout les Algériens le savent et vous voulez couvrir le soleil avec un tamis ? Par un abonné d’AT

Un fasciste accuse Abane Ramdane d’avoir commandité l’assassinat d’un journaliste !

abane.jpg

Dans un entretien accordé à El Khabar hebdo, El Hachemi Larbi, expert en économie, a accusé le héros de la révolution, Abane Ramdane, d’avoir commandité l’assassinat du journaliste algérien Mohamed Said Ezzahri. Ce dernier a été tué le 1 erjanvier 1956 par balles pas loin de Djamaa Ketchaou à Alger. Sur un autre registre, El Hachemi Larbi a qualifie Abdelaziz Bouteflika de «meilleur président de la République depuis l’indépendance de l’Algérie». «Bouteflika a réussi à dominer l’armée, la police, les partis politiques et toutes les forces en Algérie. A cet effet, personne ne pourra l’écarter du pouvoir, sauf l’histoire», a déclaré l’invité d’El Khabar hebdo. Ce fasciste a affirmé qu’on ne peut pas pratiquer la démocratie en Algérie, « puisque le peuple algérien est un peuple ignorant ». El Mouhtarem 

Le FFS dénonce la gestion de l’APC de Tizi-Ouzou

tizi594126588.jpg« Encore une fois, le président de l’Assemblée populaire communale de Tizi-Ouzou et son exécutif viennent de prouver leur incapacité à se transcender pour opérer un saut qualitatif dans la gestion citoyenne et la bonne gouvernance et assurer le bien-être de la population, préférant et continuant à se vautrer dans la fange et la souillure », a dénoncé la section du FFS de Tizi-Ouzou dans une déclaration rendue publique hier. « Après plus de vingt mois d’une gestion chaotique ponctuée de scandales de toutes natures, l’édile, loin de rechercher la stabilité nécessaire à toute assemblée en charge des préoccupations des citoyens, persiste dans une fuite en avant qui dénote, si besoin, une immaturité politique et une inconscience grave ».

« Le FFS relève plusieurs dysfonctionnements et autres lacunes qui influent négativement sur le quotidien de la population de la commune de Tizi-Ouzou. L’exemple le plus frappant de cette non-gestion est les chaînes, les bousculades, les empoignades et autres malversations qui persistent dans les services de l’état civil barricadés et transformés en bunker (…) La dégradation de la cité et des villages s’ajoutant aux maux quotidiens comme le gel de tous les POS, l’aménagement sélectif des quartiers de la ville, le non-respect des délais de réalisations des travaux d’aménagement par divers entreprises engagées…l’amoncellement d’immondices de toutes natures à tous les coins de rues, à des températures qui dépassent les 40° et l’exclusion des villages et des zones rurales des programmes de développement ».

« Désabusés, les citoyens sont amenés à occuper la rue pour tenter de se faire entendre comme c’est le cas des habitants des Bâtiments bleus, des villages de Betrouna, de la cité des Genêts ou encore celle des 2000″. Le FFS dénonce le leurre éhonté qui consiste à doter la commune d’une majorité de façades ou l’intérêt personnel est la valeur dominante et ou la prébende le dispute à l’aventurisme ».

1...34567...16

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER