Archive pour août, 2009

« Madame la Présidente de la FIDH, vous avez traité Zehouane de fou »

hocine.bmpJe publie la lettre adressée le 27 août 2009 par Mohamed SMAÏN, vice-président et chargé des relations extérieures de la LADDH (aile Zehouane), à Madame Souhayr Belhassen Présidente de la FIDH. El Mouhtarem

Madame,

J’ai pris connaissance et sans surprise du contenu de votre mail à l’intention de Me Houcine ZAHOUANE en date du 03 août 2009 annonçant la décision du BI de votre organisation portant agrément au profit de l’aile dissidente de Bouchachi auprès de la FIDH, ne peut me laisser indiffèrent et mérite une clarification auprès de nos amis militants à l’échelle mondiale.

Cette décision sans raison apparente est contraire au règlement et à l’éthique de la FIDH me parait aberrante et scandaleuse. C’est votre choix, mais elle ne fait que polluer davantage l’atmosphère. Elle ne sert nullement les intérêts de la FIDH ni ceux de ses organisations membres ni ceux de ses responsables sincères et honnêtes que nous avons toujours côtoyés, estimés et respectés.

Votre décision contre le bureau et non pas seulement contre ZAHOUANE comme le prétendent certains n’est autre qu’une publicité et un acte d’encouragement pour de futurs dissidents (puisque elle a été dispatchée aux médias), qui depuis bien longtemps ont essayé de déstabiliser la LADDH et qui ont réalisé leur rêve avec la complicité de ceux qui se sont toujours acharnés contre notre pays et son peuple.

Pour votre gouverne Madame la présidente, je vous rappelle que notre bureau est composé en majorité de membres fondateurs de notre organisation qui ont été en prison pour sa création en 1986 et d’un nombre important de dirigeants actuels issus du 2e congrès 2005. Le conflit intérieur de la LADDH est un conflit provoqué et prémédité pour un hold-up contre notre organisation.

(Lire la suite)

Ould Abbes a acheté un hôtel à Paris

djamelouldabbes3.jpgNous apprenons d’une source informée que le ministre de la Solidarité nationale et de la communauté algérienne à l’étranger, Djamel Ouled Abbes, a acheté un hôtel à Paris. Il est à s’interroger d’où provient l’argent avec lequel l’ami des pauvres, le distributeur des bus, des couffins de ramadhan, des tabliers pour enfants, le chef de rang des restaurants de la rahma s’est permis d’acheter cet hôtel ? El Mouhtarem

Ghania Oukazi n’a pas claqué la porte de l’ENTV…

entv.jpgGhania Oukazi n’a pas claqué la porte de l’ENTV, c’est l’ENTV qui l’a mise à la porte. Elle avait fait des mains et des pieds pour faire de la Télé. Francophone à la base, elle n’a aucune base en arabe. Elle s’est ridiculisée dans l’émission TV qu’elle a tenté de présenter. Ne peut pas être journaliste TV qui veut et ne peut pas être journaliste bilingue qui veut, seule Leila HADDAD a relevé ce défi quand elle a été correspondante permanente de l’ENTV à Bruxelles. Elle intervenait dans les journaux télévisés en direct en Arabe et en Français. Elle avait une aisance verbale admirable. Elle a fait ses preuves sur les chaînes arabes, comme LBC et Al Hiwar, et françaises, France24 i télé, BFM TV. Elle est aussi analyste pour Al jazeera English.

La vérité est qu’Oukazi enviait Leila Haddad, mais elle s’est ridiculisée avant de se faire jeter comme une mal propre par HHC ! Il faut dire que son éviction n’est pas dû qu’à la non maîtrise de la langue arabe mais croyant avoir reçu la bénédiction de Said Bouteflika, elle a cru en la liberté d’expression et s’est laissée aller dans sa pseudo- émission BARAMIJOUKOUM!!! A 54 ans aujourd’hui, elle ne peut rêver mieux que de se maintenir chez le quotidien d’Oran après s’être vu éjecter aussi d’El watan. Par Bouchareb

Ksentini: L’Etat doit faire ses excuses aux familles de disparus

ksentini.jpg«L’Etat devrait présenter ses excuses officielles aux familles des disparus, ça n’a rien de déshonorant, il doit leur donner un statut spécial», réclame le président de la Commission nationale consultative de protection et de promotion des droits de l’Homme (CNCPPDH).

 

Mustapha Farouk Ksentini estime que ce que demande «cette minorité active», qui sont les familles des disparus, «est légitime, je respecte leur point de vue». Vérité et Justice sont les maîtres mots des revendications des familles qui se sont regroupées hier à la place du 1er Mai, à l’occasion de la Journée internationale des disparus. Mais, précise le président de la CNCPPDH, «c’est irréalisable ! Je ne le dis pas de gaîté de coeur, je respecte la douleur de ces familles, mais c’est carrément irréalisable !». En effet, explique-t-il, si Vérité et Justice voudraient signifier pour ces familles «retrouver les tombes de leurs proches enlevés et identifier leurs squelettes, c’est carrément impossible !». (…)

(Lire la suite)

L’association des disparus tire sur la commission Ksentini

algeriesmain1.jpgLa décision prise en Conseil des ministres, mercredi dernier, au sujet du nouveau statut de la commission de promotion des droits de l’homme, pour sa mise à niveau avec les conventions pertinentes des Nation Unies, commence déjà à donner lieu à une polémique.

 

«Il ne suffit pas de changer des textes et des hommes pour changer de pratiques», commentait l’avocat Khaled Bourayou pour qui ce qui compte le plus c’est la volonté politique de promouvoir les droits de l’homme dans notre pays.

 

Hier, c’est l’association des familles des disparus (ANFD) qui a donné de la voix à travers un long communiqué dans lequel elle assimile la décision du Conseil des ministres à une manœuvre annonciatrice de la politique d’amnistie, qui sera le futur chantier politique de Bouteflika.

 

«C’est le parachèvement de la politique d’impunité qui se précise» et surtout une volonté de «parer au refus de la Commission des droits de l’homme de l’ONU d’abriter en son sein un instrument qui, jusque-là, n’a servi que ceux qui l’ont mis en place», lit-on dans le communiqué de l’ANFD.

 

 

(Lire la suite)

Charles Pasqua raconte le détournement de l’airbus français à Alger*

pasqua.bmp« Il y a eu la prise d’otage à Alger dans l’airbus qui faisait la liaison entre Alger et Paris. Il fallait d’abord savoir ce qui se passait. Nous avions bien entendu la version des autorités algériennes, cela n’était pas suffisant. De toutes façons, il faut prendre toutes les dispositions pour sauver la vie des passagers. 

 

Sans attendre la suite des conversations que nous pouvions avoir avec les autorités algériennes, j’ai proposé au Premier ministre de positionner le GIGN de façon à ce qu’ils soient prêts, ils étaient à une heure d’Alger, à pouvoir intervenir en cas de nécessité. Puis nous avons engagé des conversations avec les autorités algériennes. Les Algériens étaient totalement hostiles à l’intervention directe des militaires français sur leur sol. Je leur ai proposé au moins de faire en sorte que le commandant du détachement puisse leur apporter le soutien de ses compétences techniques, ils ont refusé également. Je savais qu’ils avaient des unités d’intervention très compétentes et opérationnelles. Ce sont nos propres services qui les avaient préparé et organisé en conséquence.

(Lire la suite)

Alger: Rassemblement des familles de disparus

algeriesmain1.jpgCe dimanche 30 août, pour la 26ème année, la journée internationale des disparus est célébrée par les associations de familles de disparus du monde entier. 

  

A l’appel du CFDA et Sos Disparu(e)s, les familles algériennes de disparus, qui, dans le mépris total du gouvernement algérien, luttent sans répit depuis plus de 10 ans pour accéder à leurs droits à

la Vérité et à

la Justice, s’uniront aux familles de disparus de tous les continents. 

  

Par un rassemblement, qui débutera à 10h place du 1er mai à Alger, les familles algériennes de disparu(e)s n’hésiteront pas une fois de plus, malgré la répression dont elles sont victimes, à rendre hommage à la mémoire des disparus et exprimeront leur volonté de voir leur Etat agir en démocratie respectueuse de la dignité humaine. 

  

En cette journée internationale des disparus, le CFDA et SOS Disparu(e)s exhortent les autorités algériennes à repenser le dossier des disparus en faisant toute la lumière sur le sort de toutes les personnes disparu(e)s en Algérie. 

  

Le CFDA et SOS Disparu(e)s appellent les autorités algériennes à ratifier

la Convention internationale contre les disparitions forcées et invitent les amis et associations agissant en faveur du respect des droits de l’Homme et de la dignité humaine en Algérie à se joindre au rassemblement.

L’ONU dénonce la forte augmentation des cas de disparitions

algeriesmain1.jpgLes Nations unies ont dénoncé la forte augmentation des cas de disparitions forcées en 2008, en ouverture de la   Journée internationale des personnes disparues, dimanche. Le Groupe de travail sur les disparitions involontaires du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a signalé l’année dernière 1.203 cas de personnes   disparues, contre 629 en 2007, soit une augmentation de 91% sur un an. 

Depuis sa création, en 1980, ce groupe d’experts a recensé plus de 50.000 cas, mais seule une infime partie d’entre eux a pu être élucidée. « C’est   pourtant une obligation des Etats de mener des enquêtes », a averti le Groupe de travail dans un communiqué. L’ONU a ainsi mis à l’index les disparitions liées aux politiques de lutte contre le terrorisme.  »Les arrestations au cours des opérations militaires, les détentions arbitraires et les redditions extraordinaires sont équivalentes à des disparitions forcées », a estimé le Groupe de travail. Les enlèvements de « courte durée » sont également très préoccupants, a souligné l’ONU, car, bien souvent, les individus ou groupes qui y ont participé  refusent de donner « des informations sur la situation et le sort de la personne   disparue ».    

Les Nations unies exhortent les gouvernements à ratifier la Convention internationale de l’ONU contre les disparitions forcées, car elle permettrait de « renforcer la capacité (d’action, ndlr) des gouvernements », a jugé le secrétaire général du Groupe de travail, Jeremy Sarkin. Adoptée fin 2006 par l’Assemblée générale de l’ONU, la Convention n’a été   ratifiée que par une dizaine de pays. Or, elle ne pourra entrer en vigueur qu’après sa signature par vingt Etats.

France: un Algérien qui avait résisté à son expulsion libéré

antenne.bmpUn Algérien en situation irrégulière qui avait résisté lundi à son expulsion de France en avalant une fiche d’antenne de télévision a été libéré du centre de rétention où il était maintenu en région parisienne. Cet homme de 40 ans, qui se trouvait au centre de rétention du Mesnil-Amelot, « a été remis dehors avec une invitation à quitter le territoire » et, s’il est de nouveau contrôlé, « c’est l’éloignement direct sans passer par le CRA » (Centre de rétention administrative).  L’homme ne pouvait plus être maintenu en rétention alors que la période réglementaire était arrivée à terme.  Il devait embarquer lundi dernier sur un vol à destination d’Alger dans le cadre d’une procédure de reconduite à la frontière.

Peu avant d’être conduit à l’aéroport, il avait avalé « une fiche d’antenne » de télévision, nécessitant une hospitalisation pour subir des examens. L’homme a déclaré à l’AFP avoir refusé d’embarquer vers Alger sans avoir perçu ses salaires, assurant avoir travaillé au noir, avant son interpellation, comme « plombier chauffagiste » pour plusieurs employeurs, dont des grands groupes du bâtiment. Installé en France depuis 2002, il avait été placé en rétention le 27 juillet. 

Emeutes à Tirmitine: 17 personnes arrêtées !

tir.jpgAprès l’incendie ayant ravagé le siège de l’APC de Tirmitine dans la wilaya de Tizi-Ouzou, la police a procédé à l’arrestation de 17 jeunes manifestants. Sept parmi eux ont été libérés dans la soirée de vendredi, alors que les dix autres ont été placés sous mandat de dépôt.  Pour rappel, les émeutes sont déclenchées pour protester contre l’implantation d’un lycée dans un lieu éloigné des habitations. Les habitants de Tirmitine ont proposé un autre endroit, mais l’administration fait la sourde oreille. Les travaux de construction de ce lycée ont déjà commencé au niveau de l’endroit initial. Synthèse d’El Mouhtarem/ Source La DDK.

12345...14

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER