Algérie: Les enseignants contractuels font appel à Anmesty international et la LADDH

enseingants.jpgSept enseignants contractuels affiliés au Cnec ont été convoqués par le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed suite à une plainte déposée contre eux par les éléments de la police le 24 mai dernier. Le Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap)  fait appel à  Amnesty international pour déposer plainte contre les éléments de la police. « Nous avons demandé l’intervention de Amnesty international et le LADDH pour dénoncer le harcèlement des éléments de la police et déposer plainte contre eux  », a déclaré Nacéra Ghozlane à la DDK

A cet effet, les membres du Syndicat des contractuels se sont dits « étonnés » et « déçus » de découvrir ces convocations. « Ceci se passe au moment où le ministère de l’Education nationale a reçu les représentants du bureau national des enseignants contractuels, et leur avoir promis de régler leurs problèmes. Ces derniers ont été surpris par des convocations envoyées par le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed », peut-on lire dans le communiqué parvenu à notre rédaction. Les membres du Cnec ont indiqué que ces procédures ne reflètent que « la politique de la menace contre les professeurs pour nous faire peur ». Ainsi, les enseignants contractuels se sont dit « prêts à poursuivre le combat jusqu’à satisfaction de leurs revendications, quels que soient les obstacles ».

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER