Italie: l’immigration clandestine est désormais un délit

haraga.jpgLa loi italienne durcissant la lutte contre la criminalité et l’immigration clandestine, qui est désormais passible d’une   amende de 5.000 à 10.000 euros, est entrée officiellement en vigueur samedi avec la publication dans le Journal officiel des décrets d’application. La loi, adoptée définitivement par le Parlement italien début juillet, prévoit ainsi que l’entrée ou le séjour illégaux sur le territoire italien deviennent un délit et soient passibles d’une amende de 5.000 à 10.000 euros. Le séjour des immigrés clandestins dans les centres d’identification et d’expulsion passe de deux à six mois tandis que les personnes louant un logement aux clandestins ou les hébergeant risquent jusqu’à trois ans de prison. Les autres mesures de cette loi controversée prévoient également un   « registre des sans-abri » qui seront fichés par le ministère de l’Intérieur ou l’introduction de rondes de citoyens pour assurer la sécurité dans certains quartiers de grandes villes, rapporte l’AFP.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER