L’Algérie au 112ème rang du classement du Forum économique mondial

L’Algére classée à la 112e place en matière de facilitation du commerce extérieur sur une liste comportant 121 pays. Seulement cinq pays africains font pire que nous en matière de complication des procédures: Burundi, Nigeria, Zimbabwe, Côte d’Ivoire, Tchad. Le rapport du Forum économique mondial pointe du doigt les procédures douanières dont la complexité force le pays à être à la 115e pour ce chapitre.  La corruption est un autre indice intégré par l’étude. On est à la 72e position à propos de cette donne. Le manque de transparence des taxes est aussi un mal dont souffre le commerce extérieur car celles-ci changent tout le temps tout comme leurs modalités de paiement…

Commentaires

  1. O'Karb Oz dit :

    on est donc pas les derniers? C’est bien alors !!!

  2. Bouche cousue dit :

    Les écoliers sont vite pressés par leurs
    papas de se remettre au travail et de faire les efforts nécessaires pour s’améliorer le trimestre suivant à chaque
    fois que le bulletin scolaire arrive et qu’on constate leurs résultats de cancres.
    Nos enfants d’en haut ne sont jamais inquiétés après les divers avertissements qui leur parviennent car leur papa a perdu depuis longtemps sa
    longue-vue et ne peut plus rien voir du tout.

  3. ruyame dit :

    l’algerie n’est pas le lievre de l’OMCni des Forums . ils ne representent qu’eux mêmes.

  4. hascheikoum dit :

    pourquoi cherchez un bon classement dans un pays ou l’on supprime les crédit a la consommation ahahahahahahahaha!
    le seule endroit ou l’on peux prétendre adhérez se sont les WC’s!

  5. NASRI Amar dit :

    Toujour l’algérie à des mauvais classements fait par O.N.U,Banque mondiale,F.M.I,O.N.G Internationale, dans les domaine:économie,commerce,liberté d’éxpréssion,les droits de l’homme,transparence,corruption,…..etc.
    Dans la majorité des classements,nous somme dépassé par nos voisins tunisiens et marocains.

    Ce gouvernement à instaurer des mésures contre dévelopement économique en amgérie,suite l’instauration de la fameuse directive qui consiste a octroyer 51% du capital des entreprise étrangéres instalées en algérie aux algériens, plus on le donnants des preogatives de gestion.
    On pose la question suivante: est ce que les étrangers sont fous pour qu’il viennent investir et de métre leur argent à disposition des algériens corrupus? est ce que les entreprises étrangéres sont des associations caricatives?

    l’autres mesures est d’interdire le crédits consomations, en cas particulier le crédit auto, pour ne pas permetre aux petits citoyens de vivre une vie un peut confirtable.

    les prétextes du gouvernements sont comme suit:

    - Alléger la circulation routiére:
    Réponse:Pourquoi le gouvernement n’a pas dévelopé le réseau routier ou moment de l’enbilie financiére? est ce que à instaurer des mésures pour déveloper et proféssionaliser le transport en commun?

    - Alléger la facture des importations:
    Réponse:est ce que le gouvernement n’a pas créer une économie alternatif aux hydro-carbure depuis l’arrivé de BOUTEFLIKA au pouvoir et les revenus du pétrole ne cesse d’augmenter?

    - Protéger les Ménages algériens de l’endétement:
    Réponse: est ce que ce pouvoir à fait pour améliorer le pouvoir d’achat des algériens. pour quoi les banque en cas paticulier les banque étrangéres mise beaucoup sur le crédit de consommation.

    -

  6. ruyame dit :

    la supression des crédits à la consommation est une juste et sage raison. du fait que les banques étrangères ont déposées leurs dossiers d’intégration dans l’économie du bled pour faciliter les crédits à la création de l’emploi et l’investissement PME-PMI.
    ses derniers ont recherchés la solution facile qui est dans le crédit à la consommation.volé l’argent des pauvres fonctionnaires, les convertir en euro et voila! les sacs à transferer.le grand merci des europiens à la BCA qui a facilité cette arnaque à la française.
    en france,les banques tels que BNP, SG,and Co.. ils non pas le droit d’exercer cette pratique illigale. seules les entreprises qui ont le droit de faire des crédits à la consommation au petits ménèges.
    en algérie le vrais crédit est celui destiné au logement, rénovation, investissements, recherches, etc.. les banques françaises n’iront jamais dans ce sens car ils ne veulent pas que le jeune algérien se développe mais plutot il doit s’endetter et rechlechir à la hedda.
    donc mon analyse à moi, il faut que la BCA pense réellement au devenir des jeunes et au président de la république à l’effacement de cette honteuse dette qui à paralisée la totalité des ménèges algériens, heureusement qu’il à l’équipe nationale pour oublier un peut et dans l’attente d’un huissier à chaque porte d’immeuble. je souhaite que le gouvernement tape à la porte de l’algérie profonde et goutte un peut de son sel.
    salutations ruyame

  7. hascheikoum dit :

    @ ruyame
    va sur le blog de ghazi hidouci via algérie focus et médite !

  8. autoexpertdz dit :

    Le resultat de la gestion au jour le jour est là.Le long terme ,on connait pas chez nous.Je me demande ce que sera l’Algérie dans 50 ans quand s’épuisera la
    ressource pétrolière.Le peu qui a été bâti à un moment donné a été détruit soit par l’islamisme soit par des intérêts égoistes de qui vous savez.Nous sommes véritablement à genoux.Il est temps de se relever et de se projeter sur les 30-40 ans à venir.
    La parole est laissée aux jeunes à défault de leur laisser le pouvoir de décision.C’est leur avenir qui est en
    jeu.

    Dernière publication sur L'expertise Auto , le Droit des Assurés : ESP pour véhicule ,c'est quoi?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER