• Accueil
  • > Libre débat
  • > Vous êtes la pire espèce que la planète a eu le malheur de recevoir

Vous êtes la pire espèce que la planète a eu le malheur de recevoir

belkhadem2500389553729.jpgPar Ammi Said 

Si nous additionnons ces millions de dollars que les mercenaires qui nous gouvernent volent, nous trouverons la somme exacte de 500 milliards de dollars, qui manquent à notre pays et qui sont gagnés à la sueur de son sol. Des hommes qui se disent fiers d’être Algériens, défenseurs acharnés de nos constantes nationales, soucieux des intérêts suprêmes de la nation, soucieux du bien-être, de la dignité et de la paix au sein de la population et sauveurs de l’unité du peuple, ne sont, en réalité, que des bandits de la misère, du déshonneur et de la pire espèce humaine que la planète a eu le malheur de recevoir sur sa terre.

Ils sont souvent des ignorants, têtus et sans aucune conscience qui leur permettra de voir, au moins, l’ampleur des dégâts qu’ils ont causés et qu’ils continuent à causer chaque jour. Ils sont des lâches et des profiteurs car ils se cachent quand ça chauffe et deviennent des lions quand ils nous voient diviser, tourmentés par les soucis de la misère dont laquelle ils nous ont plongé et terrorisés par la puissante peur qui nous interdit de se révolter, de crier, de demander des comptes et de s’unir pour devenir une force capable, pacifiquement, de les déloger des lieux où ils vivent heureux, en sécurité et rassurés pour l’éternité.

Ils sont des beni oui oui, des an3am sidi, des oui oui messieurs et aha à sidi, capables de laisser leurs doigts levés toute l’année, à condition de leur offrir: l’immunité même pour des crimes dans leur responsabilité est prouvée, un salaire fixe et élevé, la possibilité de voler et de gratter tout ce qui est possible de gratter et des avantages qui leur permettront de ne rien dépenser et de vivre comme des princes qui avaient hérité d’un royaume riche dont tous les sujets sont, définitivement, soumis.

Ils sont la création des Grands aliens, ceux qui étaient, soudainement, un certain jour béni, des moudjahidine de la première heure, alors qu’ils venaient pour certains de déserter l’armée qui avait violé leurs soeurs, tués un million et demi de leurs frères et soeurs et laissés un peuple épuisé par les sacrifices pour couver, nourrir, cacher et soutenir ceux qui la combattaient pour son honneur, sa liberté et sa dignité. Et, d’autres étaient rentrés de l’autre de côté de la frontières où ils préparaient un plan machiavélique pour nous diriger et remplacer ceux qui venaient de nous quitter, tout en se jurant, de s’entraider pour nous mater, nous dominer, nous humilier et nous empêcher à jamais, d’avoir le droit de choisir, librement, au moins une fois notre vie.

Il n’y a de députés, de sénateurs, de ministres, de présidents, de juges et responsables importants qui occupent des postes stratégiques, à tous les niveaux (administration, armée, police, gendarmerie, entreprises publiques ou privées puissantes et très riches, presse, religion, partis politiques…) à part quelqu’uns (qui sont en général connus pour leur honnêteté, leur amour pour le pays et leur refus de profiter de la misère du peuple )dans notre pays. Ils sont, pour la plupart, tous de profiteurs, des menteurs, des voleurs, des pervers, des criminels ou des commanditaires de crimes…

Ils ne sont intéressés que par la richesse de notre sol et ils ne lâcheront jamais le morceau si le peuple ne s’unit pas derrière des élites justes, sincères, conscientes des enjeux présent et à venir, pacifiques et déterminés à les faire partir pour remettre l’Algérie sur les rails de la dignité, de fraternité, de la solidarité, du respect, de la tolérance,de la liberté, de la démocratie avec une alternance renouvelée et de la prospérité pour toutes et pour tous
Fraternellement

Commentaires

  1. ACHOUR dit :

    Oui, vous avez raison…….ce sont des tourouki……

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER