• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 22 août 2009

Archive pour le 22 août, 2009

السدراية، القرية المنسية

sedraia.jpgبقلم  فارس وحيد 

إذا كان سكان بلدية السدراية يتطلعون إلى أن تنضم قريتهم إلى قائمة بلديات ولاية البويرة خلال التقسيم الإداري المقبل لحل مشكلة المسافة التي يعانون منها في التنقل إلى حيث مقر جل المؤسسات الإدارية بمدينة المدية فإن المنذر بالخطر هو الأوضاع الاجتماعية لهذه القرية المنسية. يبدو أن بعضا من سكانها يحاول أن يدق ناقوس الخطر لكن لا حياة لمن تنادي أو ربما لا منادي ينادي! في الحالتين تظل السلطات المعنية مطالبة بالكف عن إهمال هذا الجزء من الأرض الجزائرية الطيبة .

وقد تكون مسألة التنقل هينة أمام معضلة البطالة التي تلقي بآمال و أحلام شباب القرية في ذاكرة النسيان حيث لا توجد أي فرصة عمل و لا يعمل بهذه القرية سوى موظفي البلدية الذي لا يتجاوز عددهم أطراف أصابع اليد الواحدة. وللتوضيح فإن السدراية  قرية جديدة المنشأ حيث يعود تأسيسها إلى السبعينيات إبان ولاية الراحل هواري بومدين الذي كان ينوي تغييرا جذريا لأوضاع الفلاحين عبر إعادة توزيع الأراضي الفلاحية تحت شعار « الأرض لمن يخدمها » و عبر إقامة ما كان يعرف بالقرى الاشتراكية و كان طبق على السدراية ذلك المشروع الذي شيدت عبره القرية على أراض خاصة التي لم يستفد أصحابها حتى اللحظة من التعويضات التي وعد بها النظام السابق إثر عملية تعويض واسترجاع الأراضي المؤممة. و يذكر أن السدراية قرية فلاحيه بامتياز لكن يشح الدعم المالي الحكومي لصالحها و تنعدم الاستثمارات الخاصة ما يجعل من هذه المنطقة صحراء قاحلة يابسة يائسة!

لا يتجاوز تعداد  سكان السدراية سبعة ألاف و خمس مئة نسمة و يسكن معظمهم في أكواخ و بيوت قصديرية و منذ تأسيسها لم تشهد القرية مباني سكنية جديدة غير التي بنيت في الثمانينات و عددها خمسة و ثمانين مسكنا! و رغم كثرة الأوجاع وقسوة المكان وواقع القرية وعذاب المسنين و بؤس الأطفال و يأس الأمهات و عجز الآباء، فإن أهالي السدراية لا تحني رؤوسها و لا تذرف دموعها و لا تنظر إلى الخلف أبدا و تعتقد أن الأيام الماضية لم تكن طيبة و الأيام الطيبة هي اليوم و أفضل منها الأيام الآتية . و يرفع سكان السدراية  أيديهم إلى السماء لعلى الله عز جلاله يرزقهم عملا يسد رمق أسرهم إذا ما نظرت صوبهم السلطات المعنية و أخذت شكواهم على محمل الجد و إذا ما نظر إلى أحوالهم كذلك المستثمرون المحتملون و المؤمنون الأثرياء الذين لا يصلون فقط بالحركة و الخشوع! 

Merci monsieur Farès pour votre article. El Mouhtarem

Application du nouveau week-end: Guérir le mal des uns par le malheur des autres

week.bmpPar Youcef Aouchiche

Guérir le mal des uns par le malheur des autres n’est qu’une basse  forme de la  fuite en avant et du bricolage. Elle témoigne ainsi de l’incapacité, de l’ignorance , de la  culpabilité de nos responsables, et elle finira par tout bousculer dans le chaos.

 

Pour une décision qui se voulait purement d’ordre économique, l’instauration du week-end semi-universel n’a pas pu échapper aux manipulations politico-religieuses qui gangrènent les hautes sphères de l’Etat. Ainsi, le ministre de l’Education nationale et celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique n’ont pas trouvé mieux en vue de sauvegarder la sacralité du vendredi que d’opérer des changements radicaux sur le fonctionnement ordinaire de leurs établissements. Alors, pourquoi les pouvoirs publics ne peuvent pas affronter le tabou de cette journée, tenue morte jusqu’ici ? Quelles sont les répercutions de ces changements sur les élèves scolarisés et les étudiants ? Et à qui profite cette instrumentalisation ?

 

En exploitant l’amalgame, non justifié, entre la journée du vendredi et la prière du vendredi, Boubekeur Ben Bouzid et Rachid Haraoubia ont  opté  pour la réforme, pure et simple, de l’année scolaire et universitaire dans le seul souci est de ne pas travailler en cette journée. En effet, après les instructions du ministre de l’Enseignement supérieur, portant sur la sauvegarde du vendredi comme journée fériée, c’est au tour du ministre de l’Education d’annoncer une réforme globale de l’année scolaire en vue d’assurer une paralysie générale sur le vendredi sensé remplacé le jeudi avec l’application du nouvel agenda du Week-end.

(Lire la suite)

Eva Joly dénonce les filiales de la BNP dans les paradis fiscaux

va.jpgLe Monde du 21 août 2009 

L’eurodéputée Eva Joly (Europe-Ecologie) s’en prend aux intérêts de la banque BNP Paribas dans les paradis fiscaux. Lors des journées d’été d’Europe-Ecologie, vendredi 21 août, elle a interpellé la banque française. « La BNP n’a pas été choisie au hasard, a-t-elle expliqué. Dans notre travail sur l’Afrique, nous avons vu trop souvent la BNP impliquée dans des montages sur le pétrole qui permettaient aux chefs d’Etat de dégager des fonds dans leurs propres comptes ouverts dans les paradis fiscaux », a expliqué l’ancienne juge anti-corruption.

« Nous souhaitons savoir pour la BNP ce qu’elle a gagné dans ses deux filiales à Chypre, dans les 27 filiales au Luxembourg, dans les 21 filiales au îles Caïman », a-t-elle ajouté. Selon l’eurodéputé Pascal Canfin, BNP Paribas, « qui a reçu 5 milliards d’aides publiques », est la banque française qui a le plus de filiales – 189 – dans les paradis fiscaux. Selon lui, elle devrait « justifier de son activité ».

LA LISTE GRISE DE L’OCDE JUGÉE « INUTILISABLE »

BNP Paribas s’est refusée à tout commentaire, renvoyant aux déclarations de son directeur général, Baudoin Prot, lors de la présentation des résultats trimestriels de la banque, le 4 août. M. Prot avait alors affirmé que la banque appliquait des normes « sévères » en matière de « respect des réglementations contre le blanchiment et le terrorisme » dans l’ensemble des pays où le groupe est actif.

(Lire la suite)

Algérie:la nouvelle réglementation scolaire

benbouzid.jpgLe ministre de l’Education nationale, Boubekeur Benbouzid a affirmé, lord d’une journée de concertations avec la FNAPE, que le ministère et la Fédération ont convenu de réduire la durée des cours de 60 mn à 45 mn et de prolonger l’année scolaire jusqu’au 4 juillet, outre la consécration du vendredi et du samedi  (week-end) comme journées de repos, en sus du mardi après-midi. Pour la région du sud, le début des cours pour le cycle primaire, au printemps, en été et durant les journées de grande chaleur de la saison d’automne, à 7 heures sans interruption, jusqu’à 14 heures ou 15 heures. La surveillance des examens est confiée aux enseignants de chaque cycle, au lieu de recourir par exemple aux enseignants du cycle primaire pour surveiller les épreuves du baccalauréat, permettant ainsi aux élèves du primaire d’étudier en période d’examens.  

Le RND d’Ouyahia félicite le gouvernement d’ouyahia

ouyahiaoeb1.jpgLe Rassemblement national démocratique (RND) s’est  félicité, vendredi, de la teneur de la Loi de finances complémentaire (LFC)  2009 qui prévoit des mesures pour assurer une meilleure protection du marché  national et des ressources de l’Etat, mais aussi d’autres mesures incitatives  favorisant l’investissement et l’emploi.  Ces mesures « consacrent plusieurs points inscrits au programme du président de la République », souligne une déclaration du porte-parole du RND à l’issue de la réunion du bureau national du parti, présidée par Ahmed Ouyahia.

Le FFS demeure le parti le plus désobéissant à l’ordre établi

ffs1.jpgPar Mohand 

Mohand 2 – merci d’avoir apporté les correctifs utiles à votre pseudo, le 2 désormais fait donc toute la différence entre vous et moi. J’ai écris dans le précédent commentaire “pour ta gouverne (pardon pour le tutoiement alors que je ne vous connais pas) le FFS n’a jamais géré à proprement parler, il ne peut donc être tenu pour responsable ou co responsable”, je persiste et je m’explique si vous avez la patience de me lire et de comprendre ce que je veux dire à travers ce que j’écris.

Le désastre dont vous parlez ne se limite pas à Tizi-ouzou, il nous est arrivé comme une tache envahissante malodorante et sournoise depuis longtemps et nommément depuis une certaine décennie où on refusait même aux jeunes sportifs de se nommer Jeunesse sportive de Kabylie, vous souvenez vous de ça ? Voila ce qui fait mal, voila ce qui a fait que les Kabyles de cette région ne croient plus à la sincérité des démarches et des politiques qui excluent toute idée de dialogue et y compris celle de porter le nom qu’on leur a donné un certain siècle,  mais là n’est pas le sujet.
En disant cela, je voulais attirer l’attention qu’en fait le FLN a géré la Kabylie depuis beaucoup trop longtemps pour qu’aujourd’hui il puisse donner des conseils. Le FLN, ce sigle inusable pour certains, permet toutes les fantaisies et permet de transformer un danseur de tbalbla en deuxième homme du pays, puis de le lâcher avec ses actifs malhonnêtement acquis.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER