Barbacha: Des villageois ferment le siège de l’APC

sadek.jpgLes habitants de la localité de Boughiden ont procédé, hier matin, à la fermeture du siège de l’APC de Barbacha, interdisant tout accès aux employés et aux responsables de cette  institution.  Les mécontents, qui refusent toute discussion avec les responsables locaux de leur commune, car, “ces derniers n’ont pas daigné honorer leurs engagements à régler les problèmes inscrits dans un  PV de réunion signé conjointement” ont-ils déclaré.  Le P.V en question, signé par les membres de l’association locale du dit village et le P/APC (PST) de Barbacha en date du 18 décembre 2008, renferme quelques 9 points résumant les problèmes essentiels du quotidien de ces habitants, dont ceux de l’eau, de l’assainissement et des routes.  Le problème principal qui a fait pousser ces habitants à réagir de la sorte, selon leurs dires, se situe autour du quartier bas de la localité de Boughiden, appelé nommément Tadart Ouada, qui est restée à ce jour sans accès aux véhicules.  “En 2009 nous continuons à acheminer nos malades et nos morts sur nos dos”  ne cessent de clamer ces habitants, harassés par la lassitude de voir leurs doléances prises en charge. Synthèse d’après La DDK

Photo: Sadek Akrour, P/APC (PST) de Barbacha

Commentaires

  1. délire dit :

    voici un sujet plus polémique, ZH révidive

    Depuis le congrès de la Ligue algérienne des droits de l’Homme de Boumerdès en 2005, des entreprises de mainmise sur la ligue ont commencé à se multiplier. Mr Hocine Zehouane en arrivant à la tête de la LADDH a annoncé l’intangibilité de l’autonomie de la ligue, la rationalisation du discours et la refondation des droits de l’homme universels, « a effrayé certains quand à la stupeur générale il fut découvert un plan d’une chefferie politique, le FFS, qui visait à s’emparer de la direction de l’organisation ou selon l’ordre donné de l’extérieur aux agents infiltrés dans les assises à « casser le congrès », a rapporté, hier, Me Zehouane, président de la LADDH, lors d’un point de presse tenu à son siège. Cette tentative a été mise en échec cependant Me Zehouane précise que la ligue n’a cessé de subir d’autres tentatives pour la subjuguer. Me Zehouane explique que «Au plan national la ligue est en butte à des forces qui voudraient que la ligue soit au service d’un clan, d’une politique. Sur le plan du Maghreb, il cite des forces qui voudraient instrumentaliser le contentieux algéro-marocain, connues pour leurs attaches profondes avec le FFS. Sur le plan international, il évoque les positions de la ligue qui dérangent des intérêts opposés». Me Zehouane signale et porte à la connaissance de l’opinion publique «le risque majeur qui réside dans la perspective éventuelle que ces coalitions puissent développer leur manœuvre de contrôle. Les contre-feux pour préserver notre droit de développer une vision des droits de l’homme sont capitaux dans la phase que nous traversons», souligne-t-il. Me Zehouane qui ne conteste à personne de créer sa propre ligue ne permet et n’accepte pas qu’une force s’immisce dans les affaires internes de la ligue. La LADDH fait obstacle à ces visées et s’apprête à contrer toutes les manœuvres d’enveloppement et de contrôle. Elle fait appel à l’opinion pour confondre tous les manœuvriers de l’intérieur et de l’extérieur. La transparence doit être la règle par laquelle tous les naufrageurs des valeurs authentiques seront dévoilés.

  2. kakou dit :

    il falait aussi donner la reponse du p.apc occulte par la presse.la maira a organise un meeting ou il a invite les animateurs de la contestation a prendre la rarole.ces derniers ont decline l’invitation.c’est des laches.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER