Des touristes en «kits de survie»

misrenoire.bmpPar R.Z.

“C’est la forme la plus exquise du comportement politicien, qui consiste à utiliser un fait vrai pour en faire un mensonge.René Barjavel

Le  mensonge, passe-temps favori de  nos gouvernants, on en est habitués, mais  reconnaissons tout de même que celui que vient de  réaliser  le  ministre des Affaire religieuses  dépasse la dose prescrite. Vous rendez-vous compte ! «Il n’y a pas de pauvres en Algérie, ce n’est qu’une invention des médias !» A  la bonheur ! Il a une sacrée chance de ne  pas être  à la place de Pinocchio, notre gardien de la moralité publique…

A qui espère-t-il faire avaler  un conte aussi inénarrable ?  Sous quel angle aborder une telle énormité ? Par quel bout  prendre un tel parjure. Serait-ce l’effet du jeûne ? Non, pas ça ! Un ministre qui veille au  respect  des valeurs de l’islam ne se laisse  pas aller aux tentations pour commettre un tel pécher ! Serait-il frappé de cécité ? Non, voyons ! Il voit bien… Il doit bien y avoir  une explication rationnelle pour nous faire entendre ce qui dépasse l’entendement.

Qui sont ces médias qui inventent la pauvreté dans notre pays ? Est-ce que, par exemple,  l’«Unique» figure parmi ces médias sataniques ? Non, ce média est objectif, honnête, ne dit que la vérité et n’invente que la richesse. Et  puis, avons-nous besoin des médias inventeurs de mensonges pour connaître  ces vérités ?

N’allez pas croire que cela nous réjouisse ! N’allez pas chercher une quelconque «accointance avec des réseaux d’intérêts à l’extérieur» ou une quelconque collusion avec  l’agence étrangère d’invention de pauvres en Algérie qui n’existe pas encore. Elle est partout…  Mettez vos lunettes. Regardez autour de vous, tout près, au loin, au centre, aux quatre points cardinaux, sur les côtés, dans les airs et  les mers,  les ruelles et  leurs  poubelles,  les  marchés et les escaliers, de jour  comme  de  nuit… Partout où les yeux peuvent poser le regard… Elle ne se cache point. Elle n’a rien à cacher. Elle est aussi nue que  la vérité… Sans apparat  ni déguisement. Elle est de tous âges, au féminin et au masculin. Elle est là, la pauvreté. Elle rode, gagne du terrain. Elle  se compte par centaines de milliers de «coupe-faim».

A la lecture de cette affirmation qui  nie  l’existence de pauvres dans ce pays riche,  la question qui doit  tarauder l’esprit est naturellement celle de savoir à qui sont destinés alors ces couffins du Ramadhan. Cette année, selon ces médias «pointés du doigt», 1.2 million de familles vont bénéficier de ces «kits de survie». Si l’on compte une  moyenne de 6 membres dans chacune de ces familles, faites le calcul… A qui ses sommes colossales  provenant de  la Zakat sont-elles destinées ? Eh oui ! Si les Algériens qui en bénéficient ne sont pas des pauvres, alors nous sommes en droit de nous interroger sur  leur vraie  destination, même si on sait que des personnes «pas pauvres»  figurent à l’article du couffin du Ramadhan et elles se comptent même  parmi des responsables… Ils ne sont ni  fous ni menteurs  ni riches les habitants de Boudjalbana (Khenchela) qui accusent les élus locaux de bourrer les listes des personnes socialement démunies et,  pour exprimer leur colère, squattent  une  école primaire pour s’emparer des couffins du Ramadhan destinés aux nécessiteux.

La question  reste toujours posée. Plus qu’une interrogation, c’est véritablement une énigme. Inextricable et  inévitablement absurde: Qui sont ces pauvres qui ne sont  pas  pauvres mais considérés comme tels et à qui on octroie des couffins du Ramadhan, qui s’en vont vadrouiller en Tunisie et, avant de regagner le pays, font une escale aux Lieux-Saints pour «se purifier les os» ?  

Mentir, c’est vilain …Et  quand c’est le fait d’un commis de l’État, c’est condamnable. Et lorsque ce commis se trouve être  ministre des affaires religieuses ? Mensonge d’État ? Sauver les apparences ? Assurément, voilà la seule et unique explication rationnelle. Ces millions d’Algériens pauvres est un drame certain pour l’humanité algérienne, ces menteurs qui leur concèdent des couffins de survie  et qui les prennent  pour des touristes en est un autre. Quelle misère !

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER