• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 31 août 2009

Archive pour le 31 août, 2009

« Madame la Présidente de la FIDH, vous avez traité Zehouane de fou »

hocine.bmpJe publie la lettre adressée le 27 août 2009 par Mohamed SMAÏN, vice-président et chargé des relations extérieures de la LADDH (aile Zehouane), à Madame Souhayr Belhassen Présidente de la FIDH. El Mouhtarem

Madame,

J’ai pris connaissance et sans surprise du contenu de votre mail à l’intention de Me Houcine ZAHOUANE en date du 03 août 2009 annonçant la décision du BI de votre organisation portant agrément au profit de l’aile dissidente de Bouchachi auprès de la FIDH, ne peut me laisser indiffèrent et mérite une clarification auprès de nos amis militants à l’échelle mondiale.

Cette décision sans raison apparente est contraire au règlement et à l’éthique de la FIDH me parait aberrante et scandaleuse. C’est votre choix, mais elle ne fait que polluer davantage l’atmosphère. Elle ne sert nullement les intérêts de la FIDH ni ceux de ses organisations membres ni ceux de ses responsables sincères et honnêtes que nous avons toujours côtoyés, estimés et respectés.

Votre décision contre le bureau et non pas seulement contre ZAHOUANE comme le prétendent certains n’est autre qu’une publicité et un acte d’encouragement pour de futurs dissidents (puisque elle a été dispatchée aux médias), qui depuis bien longtemps ont essayé de déstabiliser la LADDH et qui ont réalisé leur rêve avec la complicité de ceux qui se sont toujours acharnés contre notre pays et son peuple.

Pour votre gouverne Madame la présidente, je vous rappelle que notre bureau est composé en majorité de membres fondateurs de notre organisation qui ont été en prison pour sa création en 1986 et d’un nombre important de dirigeants actuels issus du 2e congrès 2005. Le conflit intérieur de la LADDH est un conflit provoqué et prémédité pour un hold-up contre notre organisation.

(Lire la suite)

Ould Abbes a acheté un hôtel à Paris

djamelouldabbes3.jpgNous apprenons d’une source informée que le ministre de la Solidarité nationale et de la communauté algérienne à l’étranger, Djamel Ouled Abbes, a acheté un hôtel à Paris. Il est à s’interroger d’où provient l’argent avec lequel l’ami des pauvres, le distributeur des bus, des couffins de ramadhan, des tabliers pour enfants, le chef de rang des restaurants de la rahma s’est permis d’acheter cet hôtel ? El Mouhtarem

Ghania Oukazi n’a pas claqué la porte de l’ENTV…

entv.jpgGhania Oukazi n’a pas claqué la porte de l’ENTV, c’est l’ENTV qui l’a mise à la porte. Elle avait fait des mains et des pieds pour faire de la Télé. Francophone à la base, elle n’a aucune base en arabe. Elle s’est ridiculisée dans l’émission TV qu’elle a tenté de présenter. Ne peut pas être journaliste TV qui veut et ne peut pas être journaliste bilingue qui veut, seule Leila HADDAD a relevé ce défi quand elle a été correspondante permanente de l’ENTV à Bruxelles. Elle intervenait dans les journaux télévisés en direct en Arabe et en Français. Elle avait une aisance verbale admirable. Elle a fait ses preuves sur les chaînes arabes, comme LBC et Al Hiwar, et françaises, France24 i télé, BFM TV. Elle est aussi analyste pour Al jazeera English.

La vérité est qu’Oukazi enviait Leila Haddad, mais elle s’est ridiculisée avant de se faire jeter comme une mal propre par HHC ! Il faut dire que son éviction n’est pas dû qu’à la non maîtrise de la langue arabe mais croyant avoir reçu la bénédiction de Said Bouteflika, elle a cru en la liberté d’expression et s’est laissée aller dans sa pseudo- émission BARAMIJOUKOUM!!! A 54 ans aujourd’hui, elle ne peut rêver mieux que de se maintenir chez le quotidien d’Oran après s’être vu éjecter aussi d’El watan. Par Bouchareb

Ksentini: L’Etat doit faire ses excuses aux familles de disparus

ksentini.jpg«L’Etat devrait présenter ses excuses officielles aux familles des disparus, ça n’a rien de déshonorant, il doit leur donner un statut spécial», réclame le président de la Commission nationale consultative de protection et de promotion des droits de l’Homme (CNCPPDH).

 

Mustapha Farouk Ksentini estime que ce que demande «cette minorité active», qui sont les familles des disparus, «est légitime, je respecte leur point de vue». Vérité et Justice sont les maîtres mots des revendications des familles qui se sont regroupées hier à la place du 1er Mai, à l’occasion de la Journée internationale des disparus. Mais, précise le président de la CNCPPDH, «c’est irréalisable ! Je ne le dis pas de gaîté de coeur, je respecte la douleur de ces familles, mais c’est carrément irréalisable !». En effet, explique-t-il, si Vérité et Justice voudraient signifier pour ces familles «retrouver les tombes de leurs proches enlevés et identifier leurs squelettes, c’est carrément impossible !». (…)

(Lire la suite)

L’association des disparus tire sur la commission Ksentini

algeriesmain1.jpgLa décision prise en Conseil des ministres, mercredi dernier, au sujet du nouveau statut de la commission de promotion des droits de l’homme, pour sa mise à niveau avec les conventions pertinentes des Nation Unies, commence déjà à donner lieu à une polémique.

 

«Il ne suffit pas de changer des textes et des hommes pour changer de pratiques», commentait l’avocat Khaled Bourayou pour qui ce qui compte le plus c’est la volonté politique de promouvoir les droits de l’homme dans notre pays.

 

Hier, c’est l’association des familles des disparus (ANFD) qui a donné de la voix à travers un long communiqué dans lequel elle assimile la décision du Conseil des ministres à une manœuvre annonciatrice de la politique d’amnistie, qui sera le futur chantier politique de Bouteflika.

 

«C’est le parachèvement de la politique d’impunité qui se précise» et surtout une volonté de «parer au refus de la Commission des droits de l’homme de l’ONU d’abriter en son sein un instrument qui, jusque-là, n’a servi que ceux qui l’ont mis en place», lit-on dans le communiqué de l’ANFD.

 

 

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER