Le pôvre Hadj Smaïn, brigadier de gendarmerie en retraite…

smain.jpgMais c’est qu’il a vraiment besoin d’un soutien psychiatrique, le Zahou haine. Malheureux permanent, il voit le mal partout et il est incapable de rire. Triste à en pleurer !
Sa maladie? Le stress post traumatique qui date de l’époque de la révolution et qui s’aggrave avec le temps. Plusieurs de ses amis lui ont conseillé de se soigner mais il continue à chercher sur qui se faire les dents. Maintenant c’est la FIDH après le FFS,  Mostefa Bouchachi et Ali Yahia Abdennour.
Le pôvre Hadj Smaïn, brigadier de gendarmerie en retraite, recyclé dans les affaires à Relizane, qui se vante d’avoir pourchassé le FFS en 1963 en Kabylie et qui reste fidèle à Ben Bella n’y comprend rien après avoir été instrumentalisé par la FIDH pour une scabreuse affaire à Nîmes (F) qui le dépassait. Son niveau culturel a des limites. David Lemac

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER